Surveillant de plage à Gaza

Jeudi 28 août 2014 à 14h35

Mohamed Bar, sifflet et palmes à portée de main, est à des années lumières des images glamour de la série américaine "Alerte à Malibu". Mais pendant la guerre à Gaza ce surveillant de plage passionné par son métier est resté fidèle au poste.

Mohamed Bar, sifflet et palmes à portée de main, est à des années lumières des images glamour de la série américaine "Alerte à Malibu". Mais pendant la guerre à Gaza ce surveillant de plage passionné par son métier est resté fidèle au poste.

"La mer est le seul endroit à Gaza où les gens peuvent respirer. Nous sommes dans une grande prison", dit-il. "Les frontières sont fermées nous ne pouvons pas bouger, notre vie est terrible", ajoute-t-il. Dans son poste d'observation, sifflet et jumelles autour du cou, chaussé de tongs, le jeune homme de 21 ans se tient prêt à intervenir.Au loin un groupe de jeunes s'amuse dans l'eau plongeant dans les vagues.

Pendant les courtes trêves qui ont ponctué les hostilités, il a été le seul dit-il à se présenter tous les jours à son poste.

Plus de 2.100 Palestiniens, en grande majorité des civils, ont été tués et 70 Israéliens, dont 64 soldats, pendant l'opération "Bordure protectrice" menée par Israël du 8 juillet au 26 août pour neutraliser les capacités militaires du Hamas au pouvoir à Gaza. Toutes les frontières terrestres de Gaza, vers Israël et l'Egypte sont bouclées. Le cessez-le-feu durable conclu mardi prévoit notamment un allègement du blocus israélien et une extension de la zone de pêche.

Pour Mohamed, la mer et le sauvetage sont toute sa vie, mais depuis trois mois, il ne perçoit plus son salaire de 190 euros que le Hamas doit lui verser. Le mouvement islamiste, isolé par le blocus, est désormais étranglé financièrement car l'Egypte, devenue hostile depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi, son grand allié, par l'armée, a détruit ses tunnels vers le Sinaï. Depuis, l'argent ne rentre plus à Gaza et des dizaines de milliers de fonctionnaires ne perçoivent plus aucun salaire.

Et le rêve de Mohamed de s'acheter un jet ski s'évapore tous les jours un peu plus.


'La guerre a tué notre été'


Au loin, un vendeur de cerceaux parcourt la plage, des jeunes amènent leurs chevaux se rafraîchir au soleil couchant avant de repartir au galop dans le sable. "Normalement, on devrait être sept maîtres nageur, mais aujourd'hui, je suis tout seul", explique-t-il. "La guerre a tué notre été, tout le monde a peur".

Chaque semaine, Mohammed intervient entre trois et cinq fois. La dernière fois c'était il y a quelques jours. "J'étais sur ma moto et de loin j'ai vu des gens qui se noyaient. Si je ne passais par là par hasard, ils auraient pu mourir", raconte-t-il.

Sa vocation, Mohammed l'a trouvée à 16 ans. Après avoir vu son voisin Nasser mourir, noyé, il a décidé rejoindre les sauveteurs, pour ne plus jamais revivre ça. Sauver des vies dans l'eau, il sait faire. Mais arrêter la guerre qui a tué deux de ses amis et totalement détruit sa maison, ça, il n'y peut rien. Avec le conflit, le troisième en six ans à Gaza, il a arrêté de donner les cours de natation qu'il dispensait trois fois par semaine dès six heures du matin.

En contrebas, un petit groupe de femmes, leurs longs voiles noirs couverts de grains de sable, sirotent à l'ombre un thé sucré. Aïcha, 21 ans, a perdu sa maison et elle s'inquiète pour ses deux enfants.

"Je suis stressée, déprimée et j'en ai marre. J'essaye de me changer un peu les idées" sur la plage, dit-elle, son bébé sur les genoux.
 

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.