Climat : les coraux peuvent se régénérer

Vendredi 16 janvier 2015 à 6h39

Une forte hausse de la température de la mer peut provoquer un blanchissement du corail, mais une étude publiée cette semaine dans la revue Nature a identifié plusieurs facteurs susceptibles de rendre certains coraux plus résistants que d'autres.

Une forte hausse de la température de la mer peut provoquer un blanchissement du corail, mais une étude publiée cette semaine dans la revue Nature a identifié plusieurs facteurs susceptibles de rendre certains coraux plus résistants que d'autres.

Cinq facteurs peuvent déterminer si un récif est condamné ou non, après un blanchissement, indiquent des chercheurs. "La profondeur de l'eau, la structure physique du récif avant la perturbation, les niveaux de nutriment, les volumes consommés par les poissons et la survie de jeunes coraux pourraient aider à prévoir la guérison du corail", écrit Nicholas Graham, de l'université australienne James Cook University, qui a dirigé l'étude.

L'un des pires épisodes de blanchissement massif a touché 60 pays tropicaux en 1998, année qui a connu un épisode de type Niño exceptionnel. El Niño est un courant chaud du Pacifique qui apparaît tous les cinq à sept ans en moyenne et exerce une forte influence sur le climat du globe.

Les coraux dépendent d'algues microscopiques, les dinoflagellés, qui vivent en vastes colonies à leur surface. Elles se nourrissent d'azote, de phosphore et autres nutriments fournis par le corail, et utilisent la lumière pour transformer cette nourriture en énergie. La photosynthèse libère aussi de l'énergie dans les tissus du corail, lui permettant de construire le squelette de calcium qui abrite ces algues unicellulaires. Quand le corail est soumis à un stress, comme une hausse importante de la température de l'eau, il se débarrasse des dinoflagellés et pâlit car ce sont ces algues qui contiennent des pigments lui donnant sa couleur.

A ce stade, les récifs ne sont pas morts mais ils deviennent plus sensibles aux maladies et mourront s'ils ne retrouvent pas ces algues. Leur disparition a un fort impact sur les populations de poissons.

Pour l'étude, les auteurs ont examiné des données recueillies durant 17 ans aux Seychelles, dont plus de 90% des coraux avaient blanchi en 1998. Douze des 21 récifs coralliens des Seychelles ont retrouvé la santé, mais neuf n'y sont pas parvenus: en analysant cette situation, les chercheurs ont pu établir pour les différents paramètres des seuils au-delà desquels les coraux n'avaient pas survécu.  Ces résultats devraient permettre à l'avenir de "prédire quels coraux ont la capacité de redevenir sains" et cela "est très important pour cartographier les gagnants et les perdants et analyser les risques", estime Shaun Wilson, l'un des coauteurs de l'étude.

 

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.