Stéphane Mifsud : “Mon cœur bat moins de 20 fois par minute”

Samedi 24 janvier 2015 à 7h34

Apnéiste de renommée internationale, Stéphane Mifsud est le parrain du prochain Salon européen des Pêches qui se déroulera au Parc des Expositions de Nantes du 13 au 15 février. En attendant cet événement, Nautisme.com l’a rencontré.

Apnéiste de renommée internationale, Stéphane Mifsud est le parrain du prochain Salon européen des Pêches qui se déroulera au Parc des Expositions de Nantes du 13 au 15 février. En attendant cet événement, Nautisme.com l’a rencontré.

Plongeur et chasseur sous-marin, né à Istres (13) en 1971, Stéphane Mifsud est cinq fois champion du monde d'apnée statique, c'est-à-dire en surface, face tournée vers le fond – "dans la position du macchabée", comme il le dit lui-même.
Seules trois personnes au monde ont dépassé l'incroyable plafond de 10 minutes passées sans respirer : le serbe Branko Petrovic, dont le record n'a pas été homologué, l'allemand Tom Sietas et le français Stéphane Mifsud qui détient le record du monde (11 minutes et 35 secondes), tous deux homologués par l’AIDA (Association internationale pour le développement de l'apnée, basée à Lausanne). Stéphane Mifsud a réussi cet exploit deux fois.

 

Stéphane Mifsud a découvert la plongée enfant à La Réunion, où était affecté son père, avant de découvrir la chasse sous-marine. Puis vint le goût de la compétition et des records – apnée dynamique (des longueurs sous l'eau avec ou sans palmes), descente en profondeur (jusqu'à 90 mètres). Aujourd’hui, ce grand sportif, titulaire de plusieurs brevets d’État (fitness, natation, handisport et éducation spécialisée) allie une hygiène de vie rigoureuse à l’entraînement physique : jogging, musculation, séances de kinésithérapie… « L'apnée elle-même représente à peine 20 % de mon entraînement », dit-il.

 

Nautisme.com - Comment êtes-vous venu à l’apnée ?
Stéphane Mifsud - Je consacrais tous mes loisirs à la pêche sous-marine profonde, en étonnant régulièrement mes camarades chasseurs sous-marins par mes capacités d’apnéiste : ma spécialité, c’était de traquer le poisson à plus de 50 mètres de fond ! En 1999, j’ai rencontré Pierre Frolla, apnéiste de renommée internationale, qui m’a proposé de pratiquer l’apnée sportive. Ce fut pour moi une véritable révélation. J’ai posé mon fusil en découvrant ce qui allait devenir ma passion. En quelques mois de pratique, j’ai pris conscience du phénoménal niveau acquis au cours de mes innombrables chasses au pagre, à la liche ou au denti…

 

Votre capacité pulmonaire a été mesurée à 11 litres d'air, le double de la moyenne. Comment y êtes-vous parvenu ?
S.M. - Avant de mettre la tête sous l'eau, je dois stocker une grosse réserve d’air. Faite pour six litres, ma cage thoracique stocke alors 11 litres. J’ai beaucoup travaillé ma souplesse et grâce à cela, mes côtes font un grand écart permettant d'augmenter cette capacité. Comme les côtes compriment alors la veine aortique, je peux m’évanouir à tout moment. Je m'applique donc à être calme et relâché.

 

Vous parvenez aussi à ralentir considérablement votre rythme cardiaque ?
S.M. -
Il semble que mon organisme se soit adapté à l’élément grâce aux milliers d’heures passées sous l’eau. Le professeur Fabrice Joulia, un des plus grands chercheurs au monde sur la physiologie de l’apnée, a réalisé de nombreux tests en milieu médical avec moi. Ils mettent en évidence des similitudes avec les mécanismes que les mammifères marins, comme les dauphins, mettent en action à chaque immersion : diminution violente du rythme cardiaque, concentration du sang dans les poumons et le cerveau, diminution de l’irrigation des jambes et des bras, déformation de la trompe d’Eustache. Je peux, par exemple, descendre en profondeur sans avoir besoin d’équilibrer mes oreilles à la pression et sans subir de spasme réflexe. Mais je ne laisse rien au hasard : je travaille avec un sophrologue, un préparateur physique spécialisé en hyperbare et un kinésithérapeute. 



Salon européen des pêches, parc des expositions de Nantes, du 13 au 15 février 2015 : www.salon-peche-mer.com
 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.