Florence Arthaud, éternelle fiancée de l'Atlantique

Mardi 10 mars 2015 à 9h07

"J'ai eu une vie de patachon et d'aventurière": Florence Arthaud, décédée lundi en Argentine dans un accident d'hélicoptère, était l'une des plus grandes navigatrices au monde et avait réussi à ouvrir aux femmes ce milieu réputé macho.

"J'ai eu une vie de patachon et d'aventurière": Florence Arthaud, décédée lundi en Argentine dans un accident d'hélicoptère, était l'une des plus grandes navigatrices au monde et avait réussi à ouvrir aux femmes ce milieu réputé macho.

"Ce n'est pas un métier de femme. C'est un univers rude, dur, où on est tout le temps sur les mers", avait confié la navigatrice de 57 ans  en octobre 2014, avant le départ de la Route du Rhum, qu'elle regardait en spectatrice. C'est cette épreuve qui l'avait faite entrer dans la légende de la voile: elle avait en effet remporté en 1990 la plus prestigieuse des transats en solitaire entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre (en 14 j 10 h et 10 min), à la barre d'un trimaran de 18,28 m (Pierre Ier) et face à certains des meilleurs skippers français et étrangers. De quoi justifier encore un peu plus son célèbre surnom de "Petite fiancée de l'Atlantique".


Personnage haut en couleur à la forte personnalité et à la langue bien pendue, "Flo" faisait partie de cette génération de marins surdoués et passionnés qui ont accumulé les succès sur l'Atlantique et autour du monde à partir des années 1970, inspirés par le maître Eric Tabarly, Olivier de Kersauson, Alain Colas et leurs équipiers. "On n'avait rien, on n'avait pas de maison, on vivait sur nos bateaux. On avait une bande de copains qui était notre famille", avait-elle encore raconté. "Moi, j'ai fait ma fille à 36 ans. Avant, je n'ai pas eu une vie de femme. J'ai eu une vie de patachon et d'aventurière." Quitte à parfois déraper, comme en 2010, lorsqu'elle avait été interpellée en état d'ivresse au volant dans le Var et placée en garde à vue.

Comme ses glorieux prédécesseurs, elle était avide de liberté et ne rechignait jamais à battre en brèche l'écrasante domination anglo-saxonne sur les courses de voile de l'époque. Ainsi, elle évoquait avec délectation la victoire d'Eric Tabarly dans la Transat anglaise de 1964.

Florence Arthaud a inspiré de nombreuses autres navigatrices françaises, qui ont écumé toutes les mers du monde dans son sillage. Isabelle Autissier, Catherine Chabaud et bien d'autres sont ses héritières. En 1989, alors qu'elle était au sommet de sa popularité, Pierre Bachelet lui avait consacré la chanson "Flo", qu'elle avait enregistrée en duo avec lui.

Née le 28 octobre 1957 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), Florence Arthaud était la fille de Jacques Arthaud, le directeur de la maison d'édition du même nom. Avant de remporter le Rhum en 1990, la jeune femme avait participé à trois éditions de cette course mythique. Dont la première, en 1978, à l'âge de 20 ans seulement. Elle avait fini onzième.

Lors de la Route du Rhum 1986, à sa troisième participation, elle s'était déroutée pour porter assistance au Français Loïc Caradec, qui était parti à la barre du maxi catamaran Royale. Elle retrouvera le multicoque retourné mais pas Caradec, disparu comme Alain Colas avant lui (1978).

Florence Arthaud avait été élue Championne des champions français par le journal L'Equipe en 1990.

 

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.