Un eden du Pacifique inondé de touristes chinois

Samedi 4 avril 2015 à 7h11

Sanglés dans leur gilet de sauvetage et hurlant de joie, des touristes chinois se jettent depuis leur hors-bord dans l'eau turquoise de "Milky Way", célèbre lagon des Palaos : dans ces îles paradisiaques de Micronésie, ce sont désormais eux les rois du pétrole.

Sanglés dans leur gilet de sauvetage et hurlant de joie, des touristes chinois se jettent depuis leur hors-bord dans l'eau turquoise de "Milky Way", célèbre lagon des Palaos : dans ces îles paradisiaques de Micronésie, ce sont désormais eux les rois du pétrole.

Appelé Palau en anglais, ce pays, dont l'entière population tiendrait dans un demi-stade de football, voit arriver un afflux brutal et inédit de visiteurs de Chine populaire. Qui bouleversent les équilibres et font grincer les dents des habitants de l'archipel. Les statistiques montrent une forte progression de la proportion de Chinois continentaux parmi les touristes arrivant aux Palaos : de 16% en janvier 2014, ils sont passés à 62% en février 2015. Femmes en combinaison intégrale pour se protéger du soleil, hommes en short et débardeur, ils prennent d'assaut les buffets en bord de plage et envoient des "selfies" à leurs amis demeurés dans la grisaille des villes chinoises.

 

Ayant prospéré dans l'informatique, Du Chuang s'est offert le voyage en famille dans le joyau océanique. M. Du est emblématique de ces Chinois qui partent plus loin en vacances: il s'est d'abord rendu dans l'île tropicale chinoise de Hainan. L'année d'après, en Thaïlande. Puis aux Maldives. Aujourd'hui, aux Palaos. "Les coraux ici sont bien plus beaux qu'à Sanya", dit-il, en référence à la grande station balnéaire de Hainan, aux hôtels gratte-ciel. Aux Palaos, "c'est petit et splendide".

Peu sensibilisés à l'écologie, les Chinois sont aussi critiqués pour être bruyants et irrespectueux de l'environnement. "Ils brisent les coraux, jettent leurs déchets en mer", s'irrite Norman, un chauffeur de taxi. Des reproches entendus chez de nombreux Palaois.

 

Un tour-opérateur chinois, bizarrement nommé "Yellow skin tour" ("Excursions peau jaune"), a affiché dans un prospectus des photos de touristes brandissant fièrement une tortue prélevée sur un récif corallien... Officiellement, les autorités affirment que les nouveaux touristes chinois sont les bienvenus. Mais plusieurs responsables rencontrés s'inquiètent d'un surnombre dans l'archipel enchanteur.

 

La République des Palaos a accueilli 140.784 visiteurs en 2014, en hausse de 34% par rapport à 2013. En février 2015, le nombre de Chinois du continent a bondi de 516% sur un an. "Nous sommes un très petit pays. Nous disposons de ressources limitées. Alors, ce brusque afflux est pour nous une grande inconnue", admet Nanae Singeo, directrice de la "Palau visitors authority".

 

Jusqu'à récemment, 60 à 70% des arrivants étaient des adeptes de la plongée sous-marine, Japonais en tête. Les Chinois sont davantage attirés par la plage et le farniente. Cela soulève des interrogations. "En tant que pays, notre cible marketing a toujours été une clientèle supérieure, à haute valeur ajoutée. Nous n'avons jamais promu le tourisme de masse", explique Mme Singeo. Surtout que les retombées économiques sont décevantes: "Logiquement, nous devrions enregistrer des recettes en hausse d'au moins 30%, mais ce n'est pas le cas". Résultat, le gouvernement tente de faire machine arrière. Il a notifié à des compagnies aériennes opérant depuis Hong Kong et Macao de restreindre leurs vols charters, à partir du 15 avril, a rapporté le journal "Tia Belau" ("Voici les Palaos"). Il serait "irresponsable" de continuer à ce rythme, a commenté le président, Tommy Remengesau.


 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.