Les Voiles d'Antibes - Trophée Panerai célèbrent leur 20e édition

Mardi 2 juin 2015 à 11h22

Les Voiles d’Antibes – Trophée Panerai, dont la 20e édition se disputera du 3 au 7 juin prochains, marqueront comme chaque année l’ouverture du Panerai Classic Yachts Challenge.

Les Voiles d’Antibes – Trophée Panerai, dont la 20e édition se disputera du 3 au 7 juin prochains, marqueront comme chaque année l’ouverture du Panerai Classic Yachts Challenge.

L’histoire débute en 1995, quand le skipper professionnel Franck Covat et deux commerçants du port d’Antibes, Thierry Piel et Maurice Carette, constatent à l’issue de la dernière Nioulargue qu’Antibes, premier port de plaisance européen et port d’attache de nombreux yachts classiques et Maxi Croisière, n’a pas encore de grand événement vélique public. L’idée germe rapidement dans la tête des trois hommes, qui décident de créer sur le port d’Antibes une grande fête du yachting. La première édition a lieu dès 1996 avec le soutien de Jacques Grima, président de la manifestation et de l’Office du Tourisme de la ville. Couronnée de succès, elle en appelle de nouvelles. Année après année, la manifestation prend de l’envergure, à tel point qu’elle intègre en 2003 le Prada Challenge for Classic Yachts, rebaptisé Panerai Classic Yachts Challenge en 2005. Ouverte aux classes Maxi Croisière et aux Dragons (2001), la manifestation décide dès 2007 de n’accueillir que les yachts jaugés par le Comité International de la Méditerranée (CIM). Ces voiliers sont répartis en différentes catégories : les Yachts d’Époque (construits avant 1950), les Yachts Classiques (construits avant 1976) et les Yachts Esprits de Tradition (construits après 1975 mais dont l’aspect reste fidèle aux projets traditionnels) et les Classes Métriques (6 MJI, 8MJI et les 12 MJI concurrents de l’America’s Cup de 1958 à 1987), qui écrivent depuis la fin du XIXe siècle l’histoire du yachting international. En 20 ans, les Voiles d’Antibes – Trophée Panerai ont accueilli plus de 270 yachts et 5000 équipiers de 53 nationalités différentes, qui ont participé à plus de 70 régates devant plus de 200 000 visiteurs.

 

Après deux éditions sur le Quai d’Accueil puis sur le quai Éric Tabarly, les bateaux sont désormais amarrés sur l’Esplanade Saint-Jaum, à l’entrée du quai des Milliardaires. Cette année, 80 unités sont attendues sous le soleil antibois. « À ce jour, nous avons 76 bateaux inscrits. On devrait en avoir autour de 80 au final, indique Yann Jouannon, directeur des Voiles d’Antibes – Trophée Panerai. On pensait avoir une baisse de fréquentation cette année vu que le début de saison est riche en événements en Angleterre, mais ce n’est pas le cas ». Parmi les voiliers attendus, citons Moonbeam III et Moonbeam IV, grands habitués de la manifestation antiboise, Mariska, ou encore Outlaw, qui est le seul à avoir participé à l’ensemble des éditions des Voiles d’Antibes – Trophée Panerai. « Cette 20e édition sera marquée par de nombreux anniversaires », souligne Yann Jouannon. Outre Leonore, qui fêtera ses 90 ans, Sonny, Solitar Nosc, et Lys célèbreront respectivement leurs 80, 70 et 60 ans. Nerissa, Noryerna 4 et Roy d’Ys fêteront quant à eux leurs 50 ans, Émeraude ses 40 ans et Albe et Ilhabela leurs dix ans. « Nous aurons moins de grosses unités cette année car certaines seront déjà en Angleterre. Par contre, de nouveaux bateaux feront leur apparition à Antibes pour la première fois », poursuit Yann Jouannon. C’est notamment le cas d’Arrow, d’Encounter, de Folly, de Ganbare, d’Isabella ou encore de Lys. Mahana, Nerissa, Nin, Orianda, St Christopher, Saskia, Sirocco, Wally One, Wind & Fire, Willow, Wren et Zinita participeront également à la manifestation pour la première fois.

 

Une manifestation conviviale à terre et en mer

Si en mer la compétition sera de mise, à terre, la convivialité sera le maître mot. Car au-delà de l’aspect sportif et du fair-play propre au yachting classique, les Voiles d’Antibes – Trophée Panerai se veulent également festives et conviviales. Pendant cinq jours, de nombreuses animations viendront rythmer la manifestation à terre. Célèbre pour son festival de jazz, Antibes associera une nouvelle fois la musique à la voile. De nombreux concerts ainsi qu’un Piano à Quai, mobile, à disposition des marins pianistes viendront égayer les fins d’après-midi et les soirées. De nombreuses animations sur le thème de la mer et de l’environnement seront également proposées sur le village de la course, ouvert tous les jours de 9h00 à 22h00. « Il y aura des animations tous les soirs. La fête commencera dès le mercredi soir avec l’accueil des concurrents et le cocktail de bienvenue, pendant lequel tous les équipiers rendront hommage à Florence Arthaud. On passera la musique qu’elle aimait bien, souligne Yann Jouannon. La traditionnelle soirée des équipages aura lieu le jeudi soir devant les bateaux. Et cette année, pour célébrer la 20e édition de la régate, un feu d’artifice sera tiré le samedi à partir de 22h00 devant les remparts. Il y aura également des remises de prix particuliers pour tous les amis des Voiles d’Antibes ». Pour célébrer sa 20e édition, la manifestation a par ailleurs invité le Riva Club de France et la Riva Historical Society à partager le vieux port d’Antibes avec les vieux gréements pour une célébration du yachting de l’élégance et de la tradition. La culture sera également à l’honneur. Le village proposera en effet pour la troisième année consécutive un espace culturel dédié aux peintres, photographes et sculpteurs, installé au pied de la statue « Le Nomade » de Jaume Plensa.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.