Lorient, unique escale française de la Volvo Ocean Race

Dimanche 7 juin 2015 à 10h57

Lorient s’apprête à accueillir pour la deuxième fois de son histoire l’unique étape française de la Volvo Ocean Race, qui fera escale au cœur de la Sailing Valley du 9 au 16 juin prochains. Au programme, de nombreuses animations, qui feront de cette étape une belle fête populaire, aussi bien en mer qu’à terre.

Lorient s’apprête à accueillir pour la deuxième fois de son histoire l’unique étape française de la Volvo Ocean Race, qui fera escale au cœur de la Sailing Valley du 9 au 16 juin prochains. Au programme, de nombreuses animations, qui feront de cette étape une belle fête populaire, aussi bien en mer qu’à terre.

Les sept équipages engagés sur la Volvo Ocean Race sont attendus à Lorient entre les 9 et 10 juin prochains. Surnommée le « Auckland de l’hémisphère Nord », la ville, considérée par les organisateurs de la Volvo Ocean Race comme le « premier pôle européen de course au large, tant par le nombre de skippers qui s’y entraînent que par les compétences techniques et logistiques que l’on peut y trouver », vivra au rythme de la course du 9 au 16 juin prochains. Amarrés à Lorient-La Base, les bateaux assureront le show en mer dès le 12 juin, journée dédiée aux entraînements, suivie dès le lendemain par la régate Pro-Am. La compétition reprendra ensuite ses droits le 14 juin à 14h avec le coup d’envoi de l’In-Port Race. Après une ultime régate Pro-Am le 15 juin au matin, les sept équipages en lice reprendront le fil de la couse le 16 juin à 17h, mettant le cap sur La Haye, aux Pays-Bas.

 


Une belle fête populaire à terre comme en mer


De nombreuses animations seront proposées sur le village tout au long de l’escale par les organisateurs de la course mais également par Lorient Grand Large, organisateur de l’étape française de la Volvo Ocean Race, et ce dès le 9 juin. Ouvert à tous, le village nautique de la Volvo Ocean Race accueillera le grand public sur la grande esplanade de Lorient-La Base de 9h à 22h tous les jours et rassemblera stands et pavillons des partenaires de la course et des équipages. À terre, les visiteurs pourront notamment profiter des animations proposées sous la tente « Volvo Experience », un dôme interactif abritant la demi coque grandeur nature d’un V065 permettant de s’immerger dans la cabine du bateau ; ou encore découvrir le Team Jolokia. Basé à Lorient à l’année, ce dernier ouvrira au grand public les hublots de son « Volvo Ocean 60 ». De nombreux concerts viendront rythmer l’étape, dont un de Christophe Miossec le 13 juin, des animations seront également proposées, telles que la « Nuit Blanche de la Cité de la Voile Éric Tabarly », du 12 au 13 juin, qui permettra de visiter gratuitement la nouvelle exposition ; ou encore la « Color Me Rad », une course de cinq kilomètres se terminant autour d’une scène et d’un DJ au profit de Pl4y International ; sans oublier le grand show aérien de la Patrouille de France le dimanche 14 juin.
En mer, les visiteurs pourront s’initier à la navigation en embarquant gratuitement pendant une heure sur un « Mini VOR ». Plusieurs J80 aux couleurs des bateaux engagés sur la course seront mis à disposition. Le grand public aura également la possibilité d’embarquer sur les bateaux affrétés par Lorient Grand Large pour être au cœur de l’action. Une offre VIP a été également mise en place. Cette offre, disponible le 14 juin et le jour du départ, comprennent la visite du boatyard de course et des paddocks des teams, ainsi qu’un embarquement à bord d’un voilier privatisé. De quoi s’immerger encore plus dans l’univers de la Volvo Ocean Race.

 


D’importantes retombées économiques attendues


L’édition 2012 de la Volvo Ocean Race et la victoire du Groupama Sailing Team avaient offert à Lorient - La Base un très beau coup de projecteur sur les compétences et le savoir-faire industriel, technique et technologique de l’ensemble de ses acteurs. Au-delà du fort impact médiatique, - 250 journalistes de 21 nationalités accrédités -, Lorient, avait accueilli quelque 250 000 visiteurs et bénéficié de 22,63 millions de retombées économiques directes et indirectes. Un chiffre qui n’englobe pas les contrats signés après la course par plusieurs entreprises de la Sailing Valley, parmi lesquelles Multiplast, North Sails France ou encore Lyophilise.com, qui jouent toutes un rôle majeur dans l’édition en cours de la Volvo Ocean Race. Cette édition s’annonce d’ores et déjà prometteuse pour Lorient, choisi comme base d’entraînement à quatre reprises par l’équipage sino-français Dongfeng Race Team, ce qui a déjà généré 350 000 € de retombées pour le territoire, et mobilisé 25 entreprises lorientaises. De bon augure pour la suite.

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.