Plongée : destination requins

Mercredi 15 juillet 2015 à 13h47

Semaine de la plongée - Les requins ne sont pas toujours craints. La rencontre avec les super-prédateurs est même parfois désirée et provoquée. Ainsi les plongeurs sont de ceux qu'elle fascine, les croisières spéciales "requins" ne cessent de se développer et certaines destinations sont des valeurs sûres pour vivre le face-à-face avec le squale. Itinéraire en cinq espèces emblématiques.

Semaine de la plongée - Les requins ne sont pas toujours craints. La rencontre avec les super-prédateurs est même parfois désirée et provoquée. Ainsi les plongeurs sont de ceux qu'elle fascine, les croisières spéciales "requins" ne cessent de se développer et certaines destinations sont des valeurs sûres pour vivre le face-à-face avec le squale. Itinéraire en cinq espèces emblématiques.

Les requins peuplent les océans depuis quatre cents millions d'années. La grande tribu compte près de 500 espèces, aux mœurs et comportements bien différents, du requin territorial au grand voyageur, du grégaire au solitaire, du super-prédateur au glouton de plancton, de taille "standard" au géant de 18 m. Sur ces 500 espèces, cinq sont considérées comme potentiellement dangereuses : requins blanc, mako, longimane, bouledogue et tigre. Les autres ne sont pas pour autant à chatouiller ! Les requins sont des prédateurs naturels, au sommet de la chaîne alimentaire marine. Comme le lion roi de la savane, eux règnent dans les océans.


Requin marteau halicorne (Sphyrna lewini)

Dans le Pacifique Est, l'archipel des Galapagos, isolé en plein océan à près de mille kilomètres des côtes de l'Équateur, l'île"rocher" de Malpelo au large de la Colombie, et l'île Cocos du Costa Rica, tous inscrits au patrimoine mondial de l'humanité, sont sans conteste les trois "points chauds" de la planète où l'on peut plonger avec le requin marteau halicorne. Cette espèce à la silhouette pour le moins étrange, avec ses deux yeux placés de chaque côté de son rostre aplati, peut atteindre 3,50 m de long. Elle évolue en bancs parfois importants mais, plutôt timide, sans trop s'approcher des plongeurs.

Autres destinations : Soudan, Polynésie (Tuamotu) de novembre à avril, Malaisie d'avril à juin, mer de Cortez à l'automne.


Requin dagsit (Carcharhinus amblyrhynchos)

Les plongeurs côtoient le dagsit toute l'année en Polynésie, notamment aux Tuamotu, en particulier à Rangiroa (passe de Tiputa) et Fakarava (passe de Tumakohua). Le dagsit (ou requin gris de récif) est un petit requin de 2,50 m tout au plus, au comportement grégaire, les bancs de centaines d'individus ne sont pas rares. L'animal peut se montrer menaçant face à l'intrus. Gros dos, nageoires pectorales pointées vers le bas et museau relevé sont mauvais signe et invitent à s'en retourner calmement.

Autres destinations : Nouvelle-Calédonie, océan Indien.


Requin océanique (Carcharhinus longimanus)

La mer Rouge est sans conteste LA destination longimanus, bien que l'aire de répartition du squale concerne toute la ceinture tropicale.
Le requin océanique peut mesurer jusqu'à 3,50 m. On le rencontre loin des côtes, souvent escorté d'une troupe de carangues pilotes. Pour ne pas manquer sa chance, on choisira la croisière, vers des sites réputés pour leurs tombants vertigineux : les îles Brothers, au large de El Quseir, le récif de Daedalus (500 m de long pour 300 m de large), situé à près de 100 km des côtes de Marsa Alam, ou le récif d'Elphinstone, beaucoup plus proche (à une dizaine de kilomètres seulement). Les croisières BDE proposent les trois destinations. Plus au sud, à hauteur du Tropique du Cancer, Saint John's reef est également bien fréquenté. Ne vous étonnez pas si le puissant prédateur vient au contact, c'est un requin curieux et opportuniste.


Requin tigre (Galeocerdo cuvier)
L'Afrique du Sud est une destination réputée. Le squale y est présent toute l'année (avec une meilleure période de novembre à août), notamment dans la province de Kwazulu-Natal, sur la côte est. Prédateur puissant, au corps massif, mesurant facilement 3 à 4 m (jusqu'à 6 m), le tigre est, avec le grand requin blanc, l'un des plus redoutés. Il faut dire qu'il est responsable de nombreux accidents et attaques mortelles (c'est lui notamment qui sévit à La Réunion depuis trois ans)... Son opportunisme (le fait qu'il soit très peu sélectif dans le choix de ses proies, jusqu'à se satisfaire de charognes) pourrait en partie expliquer son agressivité.

S’il faut bien sûr rester sur ses gardes en présence d’un requin tigre, et préférer organiser ses plongées avec un guide compétent, connaissant les réactions de l’animal et sachant y faire face, pour autant les plongeurs sont rarement victimes d’attaque. Sans doute le bruit des bulles qu’ils relâchent et l’effet de groupe de la palanquée indiquent à l’animal qu’il ne peut s’agir là de proies délectables (contrairement aux surfeurs qui, vus du dessous sur leur planche, peuvent être confondus avec des tortues ou des otaries)…

Autres destinations : Polynésie, Grande Barrière australienne.


Requin baleine (Rhincodon typus)
C'est le gentil de la troupe : il ne mange que du plancton (et un petit poisson de temps en temps) ! Le requin baleine mesure en moyenne 12-14 m, et jusqu'à 18 m (pour une trentaine de tonnes) : c'est le plus grand poisson existant au monde. D'ordinaire solitaire, les périodes de reproduction ou de pontes du corail sont l'occasion de rassemblements. En palmes-masque-tuba, vous ne manquerez pas de les croiser au Mexique : côté Atlantique au large de la péninsule du Yucatan, près de la réserve naturelle de Yum Balam, de juin à septembre, et côté Pacifique, en mer de Cortez, plutôt en fin d'été et automne.

Autres destinations : Maldives, Australie ouest, Madagascar, Mozambique, Indonésie.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.