Corse : plongée dans le golfe de Porto

Jeudi 16 juillet 2015 à 14h01

Semaine de la plongée - C'est un haut lieu de la plongée en Corse, et l'on comprend vite les raisons du succès en approchant ce bout de côte ouest ; il suffit de regarder le paysage, les hauts massifs montagneux qui cerclent le golfe de Porto : pourquoi s'arrêteraient-ils à la surface de l'eau ? Forcément, ils plongent ! Et prolongent la féerie, en version sous-marine.

Semaine de la plongée - C'est un haut lieu de la plongée en Corse, et l'on comprend vite les raisons du succès en approchant ce bout de côte ouest ; il suffit de regarder le paysage, les hauts massifs montagneux qui cerclent le golfe de Porto : pourquoi s'arrêteraient-ils à la surface de l'eau ? Forcément, ils plongent ! Et prolongent la féerie, en version sous-marine.

Le golfe de Porto est un site naturel exceptionnel, sans conteste l'un des plus beaux golfes de Méditerranée. Il faut voir ses falaises de granit rouge surplombant la mer et magnifiant le bleu de l'eau s'embraser au soleil couchant, ses hauts massifs aux pics acérés, témoins millénaires du chaos volcanique, ses côtes déchiquetées, ses crevasses, ses grottes du bord de mer.
L'Unesco l'a inscrit au patrimoine mondial de l'humanité en 1983. L'ensemble du site classé Golfe de Porto distingue le golfe de Girolata (baie magnifique sur la rive nord), la réserve naturelle de Scandola, dont on fête cette année les 40 ans ; elle s'étend sur près de 2000 ha terrestres et marins au nord du golfe, et les Calanche de Piana sur la rive sud, avec ses roches dantesques sculptées par le vent et les embruns.

 

Hot spot de biodiversité

C'est le même tableau merveilleux sous l'eau. Des tombants vertigineux, des failles, des grottes, des pitons rocheux affleurant la surface, des éboulis et des arches construisent le décor d'une vie sous-marine foisonnante. Les poissons emblématiques sont là : mérous, dentis et corbs, comme à peu près toutes les espèces du bestiaire méditerranéen, du gobie à la sériole, en passant par les sars, les saupes, les castagnoles, les rougets, les rascasses, les daurades royales ; les langoustes et les cigales ; les grandes nacres dans les prairies de posidonie, les gorgones et les spirographes, les nudibranches, les éponges aux multiples couleurs… Et le précieux corail rouge.

 

Cinq sites à la loupe

Une quinzaine de sites est répartie de part et d'autre du golfe, offrant une diversité d'explorations appréciée des débutants comme des plongeurs confirmés. Exemples.

 

La punta Mucchilina : on plonge ici en limite sud de la très protégée et réglementée réserve de Scandola, certes interdite à la plongée en bouteille (seuls le snorkeling et la navigation de jour sont autorisés, on vous les conseille), mais la richesse de la zone, considérée comme un hot-spot de biodiversité, bénéficie logiquement aux secteurs extérieurs à la réserve ! Deux plongées sont possibles : sur l'épave d'un charbonnier, que l'on découvre par 22 m de fond, qui fixe merveilleusement mérous, chapons, corbs et grosses murènes, ou le long d'un tombant truffé de failles qui s'enfonce jusqu'à 50 m.

 

Le sec de Cenino : sur la rive nord du golfe, non loin du cap homonyme (l'un des plus hauts d'Europe). Descente le long d'un tombant généreusement creusé de failles horizontales, de petites grottes, qui s'enrichit de vie à mesure qu'il s'enfonce dans le bleu (jusqu'à 40 m, suivi d'un plateau puis de gros éboulis ; le fond est à 70 m). Ici, les langoustes (entre autres) sont légion !

 

La grotte à corail : juste à la sortie du port (rive nord du golfe), l'îlot qui émerge, détaché du Monte Rosso, s'ouvre sous l'eau, à 27 m de profondeur, sur une pure merveille : une grotte d'environ dix mètres de large et quatre mètres de profondeur, au plafond entièrement tapissé de corail rouge ! C'est dense, serré, les branches sont de belle facture (quand on sait que l'animal grandit de quelques millimètres seulement par an…), et le spectacle est étincelant à la lumière d'un phare, quand les petits polypes blancs se déploient sur les ramifications rouge sang.

 

Cheminée de Vardiola : sur la rive sud du golfe. Remontée rocheuse depuis un fond de 32 m jusqu'à 2 m de la surface, largement fendue verticalement (cheminée), aux parois joliment décorées de corail rouge. Offre un beau jeu de lumière et de contre-jour dans la cheminée.

 

Capo Rosso : l'imposant capo Rosso ferme le golfe de Porto au sud. La plongée consiste à explorer une série de pitons rocheux immergés, groupés sur un fond de sable, remontant de 35 m de profondeur jusqu'à 10 à 2 m de la surface. L'architecture du site est très particulière, nombreuses anfractuosités creusées dans les parois rocheuses, grotte à mérou.

 

Contacts

Deux centres de plongée vous emmènent découvrir les merveilles du golfe de Porto :
* Méditerranée Porto Sub (le port - rive droite) : www.plongeecorse.fr
* Plongée Porto (le port - rive gauche et pont de Porto) : www.plongeeporto.com
Office de tourisme d'Ota Porto : www.porto-tourisme.com

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.