Surf au Pays Basque : trois spots mythiques

Mardi 28 juillet 2015 à 8h07

Sur la côte basque, plus qu’un sport, le surf est un véritable état d’esprit qui concentre 70 % de l’industrie de la glisse française et un grand nombre d’écoles de surf.

 

Sur la côte basque, plus qu’un sport, le surf est un véritable état d’esprit qui concentre 70 % de l’industrie de la glisse française et un grand nombre d’écoles de surf.

 

Les rouleaux basques attirent des surfeurs du monde entier avec ses vagues pouvant atteindre les quatre mètres. S’il est mondialement connu pour la vague de Belharra, l’une des vagues les plus mythiques au monde qui se forme à 2,5 kilomètres au large de la côte, entre Urrugne et Hendaye, le Pays Basque ne se limite pas à cela. Le territoire regorge de spots de surf dont certains comme La Côte des Basques, Parlementia ou Les Cavaliers n’ont rien à envier aux Landes voisines.

 

La Côte des Basques


Avec ses six plages aux vagues puissantes et son climat doux tout au long de l’année, Biarritz a connu les premiers balbutiements du surf en Europe. Très vite, ce sport venu d’Hawaï a trouvé de nouveaux adeptes : Joël de Rosnay, Georges Hennebutte, l’inventeur du leash, ou encore Jo Moraïz. Aujourd’hui encore, de nombreux surfeurs s’y pressent tous les étés, et notamment vers la mythique Côte des Basques, encadrée par des falaises, qui offre une belle vue sur les côtes espagnoles. Classée « plus belle plage de France » par Trip Advisor en 2014, cette plage attire chaque année de nombreux locaux mais également des surfeurs venus des quatre coins du monde. « La Côte des Basques est un bon spot qui s’adapte à tous les niveaux de pratique. C’est un endroit idéal pour s’initier au surf car au bord, à marée basse, les vagues sont moins puissantes et assez longues. Il est par contre conseillé aux débutants de s’y aventurer à marée haute, nous explique Lee Ann Curren, surfeuse du Team Roxy qui doit sa passion pour la glisse à son père, le Californien Tom Curren, multiple champion du monde de surf. Les surfeurs plus expérimentés vont un peu plus au large pour trouver de bonnes vagues. C’est un spot qui fonctionne bien avec toutes les houles, avec une préférence pour la houle de Nord-Ouest. Il a aussi des houles assez longues ». On peut y surfer toute l’année, été comme hiver.

 


Parlementia


Tour à tour port baleinier et village de pêcheurs, Guéthary est désormais une station balnéaire réputée pour la qualité de ses vagues, comparées à celles d’Hawaï. Situés sur des fonds rocheux, les spots de surf de Guéthary s’adressent principalement aux surfeurs expérimentés. Entre Bidart et Guéthary, la plage de sable de Guéthary-Parlementia, surveillée en période estivale, est le rendez-vous des surfeurs. « Les vagues de Parlementia sont réservées aux surfeurs expérimentés, confirme Lee Ann Curren. On peut comparer la droite de Guéthary à celle de Sunset Beach, à Hawaï. Il faut de grandes planches pour les surfeurs, mais les vagues offrent de bonnes sensations au take-off. Il y a beaucoup d’espace sur la vague, et beaucoup d’eau qui bouge ». Aux beaux jours, cette longue droite sur fond de rochers peut se dérouler sur plus de 250 mètres. Selon Lee Ann Curren, la meilleure période pour surfer à Guéthary est « l’hiver, quand il y a de grosses houles ».

 

Les Cavaliers


À Anglet, pas moins de 11 spots s’étalent sur 4,5 kilomètres de plage. Le plus connu d’entre eux, pour ses vagues puissantes et tubulaires, reste la plage des Cavaliers, qui accueille chaque année de nombreuses compétitions de surf. Bordée au nord par la longue digue de La Barre et dominée par des espaces verts et un complexe de thalassothérapie, la plage des Cavaliers est surveillée de mi-juin à mi-septembre. Il n’est pas rare d’y croiser Guy Forget, grand fan de surf. « La plage des Cavaliers est un spot assez connu. Il vaut mieux avoir un niveau intermédiaire, à plus expérimenté pour y surfer, indique Lee Ann Curren. Comme il y a un trou d’eau à Anglet, c’est un spot qui marche mieux à marée basse. À marée haute, les vagues sont moins longues et on finit vite sur le sable. Ce spot est plus difficile pour les débutants mais quand le banc de sable est bon, on peut avoir des pics de droite et de gauche qui peuvent presque égaler ceux des Landes. La meilleure période pour le surf aux Cavaliers est comprise entre septembre et octobre. C’est à ce moment là qu’il y a les plus belles vagues ».

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.