Comment choisir sa cure de thalasso ?

Dimanche 13 septembre 2015 à 9h45

Vous envisagez d’entreprendre une cure de thalassothérapie. L’offre est vaste, alors comment choisir ? Voici quelques conseils pour cibler la bonne cure.

Vous envisagez d’entreprendre une cure de thalassothérapie. L’offre est vaste, alors comment choisir ? Voici quelques conseils pour cibler la bonne cure.

Autrefois catalogués comme lieux médicalisés pour personnes âgées, les centres de thalassothérapie s’adressent aujourd’hui à un public plus jeune et plus large. Tournés davantage vers le bien-être, ils offrent un vaste choix de soins et de programmes sur mesure, adaptés aux besoins de tous. Ces établissements innovent sans cesse dans des technologies de pointe en matière de soins et bien-être, et proposent des services diversifiés axés sur la détente et la relaxation dans un cadre soigné et privilégié. Contrairement aux cures thermales, les soins en instituts de thalassothérapie (« thalassa » signifie mer et « thérapeia » traitement en grec) sont pratiqués en bord de mer pour bénéficier au maximum des propriétés et vertus thérapeutiques du milieu marin (eau de mer chauffée, boues marines, algues, sable, climat…). On compte près de 40 centres agréés sur le littoral français. Alors difficile de faire le bon choix.


Définir ses besoins
S’il s’agit simplement de vous ressourcer et de refaire le plein d’énergie, nombreux sont les centres de thalasso qui offrent des formules classiques de remise en forme. Dans ce cas, privilégiez la destination et les prestations de service offertes par l’établissement. Si vous souhaitez traiter un trouble particulier, et afin d’optimiser les bienfaits de votre séjour, définissez au préalable vos envies et vos besoins. Votre médecin traitant peut aussi vous conseiller sur le choix de votre cure, et en cas d’éventuelles contre-indications (allergie à l’iode, maladies infectieuses, dérèglement de la thyroïde, problèmes cardio-vasculaires…).
Les centres proposent des cures ciblées avec un programme spécifique de soins et d’activités en fonction des besoins des curistes. Envie d’arrêter de fumer ? La cure spéciale anti-tabac, axée sur l’élimination des toxines avec menus et soins détox, ateliers de sophrologie, suivi et conseils, aide à lutter contre le syndrome de la récidive. Contre le surmenage ou l’anxiété, la cure anti-stress permet de libérer le corps et l’esprit de leurs tensions. Des kilos en trop ? La cure minceur (perte de poids ou réduction cellulite) est encadrée par un spécialiste qui établit un bilan nutritionnel, des activités physiques et soins amincissants sur mesure. On trouve ainsi des cures pour tous les maux et toutes les envies : douleurs articulaires, circulation, mal de dos, troubles du sommeil, rhumatisme, ménopause, anti-âge, beauté, rééducation, médecine sportive, cures prénatales ou postnatales et même la spéciale homme qui associe sport et détente. Les formules à la carte permettent de combiner une remise en forme et une cure anti-tabac par exemple, ou encore une spéciale jambes légères et une cure d’amaigrissement.

 

Région et climat
L’emplacement de l’établissement et le climat sont d’autres facteurs essentiels dans votre choix. Les cures occupent la moitié de la journée, en alternance le matin ou l’après-midi. Votre séjour doit tenir compte de la destination et de son milieu naturel, du climat et des activités touristiques de la région. À noter que les bienfaits thérapeutiques de la mer varient selon les régions du littoral français. La côte atlantique (de la Bretagne à la côte basque) possède un climat tonique et une exposition directe avec l’océan. Le vent très actif apporte un air pur très riche en oligo-éléments. Ce climat tonifiant est idéal pour les personnes fatiguées désireuses de faire le plein de vitalité. Les températures étant plus chaudes dans le sud de la côte atlantique, choisissez le climat qui vous convient le mieux.
La Manche est vivifiante et revitalisante. Les vents d’ouest y sont dominants, et les températures souvent fraîches avec un air marin riche en iode et oligoéléments. Ce climat est particulièrement adapté aux personnes carencées ou stressées. Enfin, la côte méditerranéenne, avec son climat doux (même l’hiver), et son ensoleillement (éviter les périodes de forte chaleur) a un effet apaisant sur les personnes fatiguées, voire hyper stressées, et celles souffrant de douleurs articulaires ou musculaires.

 

Les prestations
Une fois votre cure et le site sélectionnés, on affine la recherche en fonction des prestations offertes par l’établissement et de son fonctionnement telles que le mode d’hébergement (appartement, hôtel, chambre avec vue sur mer…), le room service, la restauration (allergie, bio…), les équipements, les loisirs et les animations… Certains centres possèdent des garderies pour enfants qui vous permettent de combiner un séjour famille et une cure remise en forme, ou proposent des soins à la carte sans hébergement.
Les séjours proposés varient en général de quatre à six jours. Les formules courtes sur un week-end permettent de se ressourcer mais n’auront que des vertus relaxantes. Mieux vaut effectuer un séjour d’au moins six jours pour bénéficier des bienfaits d’une cure thérapeutique sur le long terme.


L’ambiance et le décor peuvent varier d’un centre à l’autre. Si vous recherchez le calme et le repos, privilégiez les petites structures. Enfin, votre choix dépend également de votre budget. Comptez entre 500 et 2 000 euros pour une semaine de cure en pension complète, parfois plus selon les prestations choisies.

 

Les photos ont été prises à la thalasso de Carnac, rendez-vous sur leur site internet pour plus d'informations.
 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.