Les tendances 2016 de l'industrie de la croisière

Mardi 12 janvier 2016 à 11h14

L’Industrie de la Croisière est toujours en croissance et évolue à un rythme record selon une étude du Cruise Lines International Association (CLIA), la plus grande association professionnelle des industriels de la croisière. Le secteur ne montre aucun signe de ralentissement, avec près de 24 millions de passagers attendus en 2016, ces chiffres constituent une incroyable augmentation comparé aux 15 millions il y a 10 ans (2006), ou au 1,4 million lorsque l’association a commencé à étudier le nombre de passagers en 1980.

L’Industrie de la Croisière est toujours en croissance et évolue à un rythme record selon une étude du Cruise Lines International Association (CLIA), la plus grande association professionnelle des industriels de la croisière. Le secteur ne montre aucun signe de ralentissement, avec près de 24 millions de passagers attendus en 2016, ces chiffres constituent une incroyable augmentation comparé aux 15 millions il y a 10 ans (2006), ou au 1,4 million lorsque l’association a commencé à étudier le nombre de passagers en 1980.

La plupart des compagnies membres du CLIA (dont Croisières de France, Crystal Cruises, Cunard, Disny Cruise Line, Royal Caribbean International, Hurtigruten, Costa Croisières, Silversea, Ponant, Seabourn,...) ont prévu en 2016 de lancer 27 nouveaux navires maritimes, fluviaux et d’expédition. Les agences de voyages enregistrent également une hausse des demandes de croisières. Huit agents de voyages membres du CLIA sur dix ont indiqué s’attendre à une hausse des ventes de croisières en 2016 par rapport à l’année précédente.

« Dans un effort de faire de la croisière la meilleure offre de vacances possible, l’industrie continue à évoluer pour s’assurer qu’il y ait une croisière pour chaque type de voyage et chaque budget, a déclaré Cindy D’Aoust, Présidente Exécutive par intérim de CLIA. En créant des navires uniques, de nouvelles expériences et l’accès à de nouvelles destinations à travers le monde, l'évolution, l'attrait et le rapport qualité/prix du voyage en croisière continue à stimuler la croissance mondiale de l'industrie. »

La croisière génère aussi un important impact économique positif dans le monde. La contribution économique de l’industrie de la croisière en 2014 a été de 119,9 milliards de dollars, soutenant 939.232 emplois à plein temps.

 

Un top 10 des tendances

Voici les 10 tendances de l’industrie de la croisière qui montrent comment elle a su évoluer pour s’adapter aux attentes actuelles des voyageurs :

 

1. Augmentation de la croisière fluviale – Les croisières fluviales gagnent en popularité, introduisant un rapport qualité/prix et une expérience de voyage unique auprès de nouveaux croisiéristes. Les compagnies membres du CLIA déploient à ce jour 170 bateaux fluviaux avec 18 nouveaux bateaux en commande pour 2016, une augmentation de plus de 10%.

 

2. Plus de navires, plus d’options – En 2015, il y a un total de 471 navires de croisières auxquels viendront s’ajouter 27 nouveaux navires en 2016.

 

3. Partout dans le monde – Il y a cinq ans, la croisière était quasi inexistante en Asie. Aujourd’hui, la région connaît la plus forte croissance de l’industrie de la croisière. Entre 2012 et 2014, le volume passagers est passé de 775.000 à près de 1,4 million de passagers, un taux de croissance annuel moyen de 34%.

4. De beaux jours pour la croisière – Tandis que l’Asie continue sa rapide progression, l’Australie connaît aussi une hausse record. L’industrie de la croisière en Australie a en effet franchi une étape importante en 2014, dépassant le million de passagers dans une année calendaire. En dix ans, les croisiéristes autraliens ont augmenté de plus de six fois, en partant de 158.000 en 2004.

 

5. Des spécialistes des croisières – L’industrie de la croisière continue de tirer parti de l'expertise de spécialistes pour aider à la prise de décision d’un voyage. Il y a aujourd’hui plus de 30.000 agents de voyages membres du CLIA dans le monde comparé à 12.000 agents de voyages en 2010.

 

6. Connectivité et navigation – L’industrie de la croisière a fait du désir du consommateur de rester connecté, une priorité. La plupart des croisières offrent à bord une myriade de posssibilités de connexion WiFi, échanges de messages et de partage de données.

 

7. L’amour du luxe - Le voyage de luxe est en hausse. Les compagnies spécialisées y répondent avec des expériences de yachting, des services de conciergerie, des visites inédites, de la gastronomie et des services de majordomes.

 

8. Des marques sur mer – Les compagnies de croisières rivalisent en termes de partenariats et utilisent l’attrait des marques pour toucher de nouveaux publics. Depuis les marques liées aux familles telles que LEGO et Dr. Seuss jusqu’aux marques de luxe comme Hermès et Veuve Cliquot, et même des concepts culinaires tels que Johnny Rockets et Margaritaville, les marques naviguent désormais à bord des navires.

 

9. Les navires sont la destination en soi – Alors que les navires de croisières étaient autrefois considérés comme un mode de transport, aujourd’hui nombre d’entre eux offrent l’expérience d’une destination. Les navires les plus récents offrent des expériences sans précédent telles que des productions de Broadway et des boutiques de designers et même des tyroliennes ou des auto-tamponneuses.  

10. Passer la nuit – De nombreuses compagnies de croisières offrent des nuitées dans des escales pour permettre aux croisiéristes de s’immerger dans la vie de la destination.

 

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.