Plongée au paradis dans les Caraïbes

Vendredi 15 janvier 2016 à 14h05

On l’appelle aussi Divers Paradise, et pour cause : Bonaire, la petite île hollandaise des Caraïbes, a construit sa réputation sur un concept de « plongée – liberté » unique au monde, et sur son engagement en matière de protection de l’environnement.

On l’appelle aussi Divers Paradise, et pour cause : Bonaire, la petite île hollandaise des Caraïbes, a construit sa réputation sur un concept de « plongée – liberté » unique au monde, et sur son engagement en matière de protection de l’environnement.

C’est un petit paradis. Bonaire est située à quelques encablures du Venezuela, sous le vent des petites Antilles. Elle comprend l’île principale, et une minuscule île satellite, Klein Bonaire, totalement plate. L’ensemble n’est pas très élevé : 238 m au plus haut, à Brandaris. Ni très grand : 39 km de long pour à peine 300 km2 de superficie ; et 15.000 âmes, en tout et pour tout. Ici, pas de cocotiers mais des cactus, et de belles plages de sable blanc ; des rassemblements importants de flamants roses, des mangroves et des marais salants au sud ; le nord est plus vert et plus vallonné, il abrite le parc Washington Slagbaai, qui couvre près de 20% du territoire, où vivent des centaines d’espèces d’oiseaux et également des iguanes.

 

Pour les fanas du bord

Bonaire est faite pour les plongeurs autonomes et les adeptes du snorkeling ; c’est une des particularités de l’île : sur 63 sites de plongée dûment répertoriés, essentiellement sur sa côte ouest, 54 sont directement accessibles du bord ! De jour comme de nuit, et sans obligation d’encadrement ; on vous fournit les blocs, à vous de choisir le lieu et l’heure du spectacle.
Le plus simple est de louer une voiture et de sillonner la route littorale de la côte ouest, le but du jeu étant de repérer sur le bas-côté les gros cailloux peints en jaune ; ils indiquent les sites : Angel city, Aquarius, Reef Scintifico, Pink Beach, Something Special… Et pourquoi pas Alice in Wonderland ? Stop ! Garez la voiture, équipez-vous, la plongée est là, face au caillou. Un panneau avec un dessin détaillé du lieu et du chemin à suivre vous donne toutes les indications pour profiter pleinement de votre balade.

 

La liberté a un prix

Bonaire et Klein Bonaire sont classées parc marin depuis 1979, et les eaux protégées tout autour des îles, depuis le rivage jusqu’à 60 m de profondeur. La Fondation Stinapa*, gestionnaire du parc, ne déroge pas aux règles. Avant de partir à la découverte des merveilles sous-marines, vous devrez donc, comme tous les usagers de la mer (sauf les résidents et les non plongeurs de moins de 12 ans), vous acquitter de la Nature Fee - la taxe environnement -, qui est à la fois un droit d’accès au parc marin et une contribution à l’entretien des sites : 10 $ par jour (25 $ à l’année) pour les plongeurs avec bouteille ; 10 $ à l’année pour les snorkeleurs (et les nageurs, kayakistes, wind et kitesurfeurs…). Vous devrez également suivre une petite séance d’information sur les règles à respecter au sein du parc marin (port des gants de plongée interdit, pas de chasse sous-marine, ancrage interdit hors des mouillages organisés), puis vérifier votre matériel et son bon fonctionnement avec les équipes. Une rencontre somme toute bienvenue, qui permet aussi de se renseigner sur les plongées.

 

Palmez décontracté 

Inutile de s’éloigner pour profiter de la vie marine et des décors coralliens. Les récifs frangeants affleurent la surface et colonisent du bord de côte jusqu’à 200 mètres au large. Un « double reef system », un cordon récifal qui double le récif frangeant, s’est même établi entre les sites 41 et 51.
Certaines plongées sont particulièrement réputées, comme la 62 pour ses gros bancs de tarpons, ou la 43 pour son épave, un cargo de 70 mètres de long accessible par 25 à 35 mètres de fond. D’autres le sont pour leur architecture sous-marine, pour leurs coraux durs ou leurs coraux mous. Les zones d’herbiers, de roches karstiques et de mangroves sont également à découvrir. Klein Bonaire, accessible en bateau, est réputée pour ses sites de ponte de tortues. On y plonge également, en 26 endroits, de A à Z.

Des plongées peu profondes, n’excédant pas la trentaine de mètres, des sites adaptés à tous, plongeurs en bouteille ou adeptes du tuba, des eaux claires et souvent calmes, de 26°C à 28°C toute l’année, et des poissons qui s’ébrouent partout sur le récif… La sérénité au paradis.

* Stinapa Bonaire 
P.O. BOX 368, Bonaire - Netherlands Antilles.
Tél. + 599.717. 84.44. ; E-mail : info@stinapa.org ; www.stinapa.org

 

Infos pratiques

Formalités : passeport en cours de validité.
Décalage horaire : - 5 h l’hiver, - 6 h l’été.
Monnaie : Dollar américain
Langues : Anglais.
Courant électrique : 110 Volts, prises américaines.
Climat tropical, chaud et très sec à Bonaire.
Conduite à droite.
Capitale : Kralendijk


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.