Ulsan en Corée du Sud : pour le plaisir de la glisse

Lundi 16 mai 2016 à 13h30

La première étape du circuit de la Coupe du Monde de slalom PWA aura lieu du 19 au 24 mai prochains en Corée du Sud, à Ulsan. L’occasion de découvrir la destination sous un autre angle, avec le regard de Pierre Mortefon, numéro 2 mondial de slalom.

La première étape du circuit de la Coupe du Monde de slalom PWA aura lieu du 19 au 24 mai prochains en Corée du Sud, à Ulsan. L’occasion de découvrir la destination sous un autre angle, avec le regard de Pierre Mortefon, numéro 2 mondial de slalom.

Située dans une zone climatique tempérée, la Corée du Sud, qui affiche quatre saisons distinctes, se visite toute l’année, avec une météo dégagée et peu de précipitations au printemps et à l’automne, un été chaud et humide et un hiver froid et sec du fait de la pression atmosphérique élevée qui vient du continent. Pour le windsurf, privilégiez les mois de mai et de juin, qui offrent les meilleures conditions de vent pour naviguer. À cette période, « le climat est assez similaire au climat français », souligne le rider tricolore Pierre Mortefon.

Ulsan, le spot de la Coupe du Monde de slalom

Située sur la côte Sud-Est de la Corée du Sud, Ulsan est non seulement l’une des plus grandes villes du pays, mais également la plus grande ville industrielle de Corée du Sud, dotée d’installations immenses. C’est là que se disputera la première épreuve de Coupe du Monde de slalom PWA du 19 au 24 mai prochains, sur le spot de JinHa Beach, qui compte parmi les plus beaux spots de windsurf du pays. « La Coupe du Monde a lieu dans la baie d’Ulsan, à JinHa Beach, un petit village de pêcheurs qui vit à la fois de la pêche et du tourisme, et qui attire de riches coréens qui viennent y passer le week-end dans de gros hôtels à l’abri des regards », explique Pierre Mortefon, qui connaît bien le plan d’eau pour y avoir disputé la Coupe du Monde de slalom PWA.

« À la période à laquelle a lieu la Coupe du Monde de slalom, le vent dominant, qui vient de la terre, est de Sud Sud-Est. C’est l’orientation que l’on préfère pour le windsurf. Avec cette orientation de vent, le plan d’eau est assez rafaleux, avec une mer plate et facile à naviguer. Le vent se lève en général en début d’après-midi et se renforce d’un coup. Souvent, on commence dans du vent léger qui monte rapidement à 15-25 nœuds mais jamais plus, avant de faiblir et devenir hyper irrégulier après 17 h 00 », indique-t-il. En cas de vent de Nord-Ouest, les conditions de navigation sont radicalement différentes. « Quand le vent rentre du Nord-Ouest, le plan d’eau, balayé par un vent de mer pouvant souffler jusqu’à 20 nœuds, est beaucoup plus agité. La côte est bien exposée à l’océan Pacifique, du coup, rien n’empêche la houle de rentrer, poursuit-il. Il peut même y avoir des tempêtes, mais on n’en a jamais eu pendant la Coupe du Monde de slalom ». Selon lui, « le spot est adapté à tous les niveaux de pratique, du débutant au confirmé. Il n’y a pas d’exigence particulière ». Si Pierre Mortefon n’a eu l’occasion de naviguer que sur le spot de la baie d’Ulsan en Corée du Sud, il souligne que l’on peut également pratiquer le windsurf ou le surf sur d’autres spots, « notamment sur l’île de Jeju, située non loin de la baie d’Ulsan, ou encore sur le fleuve qui traverse Séoul, la capitale sud-coréenne ».

Côté tourisme, Ulsan, « un endroit assez impressionnant, avec des usines, des cités-dortoirs pour les ouvriers ou tout est hyper droit et une réserve naturelle à proximité », offre plusieurs possibilités, dont le Parc d’Ulgi, le phare d’Ulgi et le Parc Provincial du Mont Gajisan, qui constituent les attractions phares de la région. De quoi allier plaisir de la glisse et découvertes culturelles.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.