Sitges, la Catalogne tranquille

Jeudi 5 mai 2016 à 5h45

Lorsque l’on évoque la Catalogne, la ville qui vient naturellement à l’esprit est Barcelone. Il faut dire que cette dernière ne manque pas d’intérêt. Ses musées, ses monuments, sa vie à toute heure de la journée et de la nuit en font une escale incontournable. Mais qu’en est-il lorsqu’on est en bateau ? Pas facile de trouver une place pour plusieurs jours. Port Olympique est saturé, port Weill, depuis sa reprise par les Anglais, est principalement réservé aux grandes unités. Quant à port Forum, il est perdu au milieu de nulle part, en fait, il est construit dans « une ville nouvelle ». Pour l’instant, il ne possède aucun commerce mais a de la place. Dans ce cas, pour profiter au maximum de Barcelone pourquoi ne pas opter pour un port extérieur à la ville comme Sitges ?

Lorsque l’on évoque la Catalogne, la ville qui vient naturellement à l’esprit est Barcelone. Il faut dire que cette dernière ne manque pas d’intérêt. Ses musées, ses monuments, sa vie à toute heure de la journée et de la nuit en font une escale incontournable. Mais qu’en est-il lorsqu’on est en bateau ? Pas facile de trouver une place pour plusieurs jours. Port Olympique est saturé, port Weill, depuis sa reprise par les Anglais, est principalement réservé aux grandes unités. Quant à port Forum, il est perdu au milieu de nulle part, en fait, il est construit dans « une ville nouvelle ». Pour l’instant, il ne possède aucun commerce mais a de la place. Dans ce cas, pour profiter au maximum de Barcelone pourquoi ne pas opter pour un port extérieur à la ville comme Sitges ?

Sitges une ville branchée avec un port tranquille

Sitges fait partie de la province de Barcelone et en est situé à 40 km. Cette ville cosmopolite est l’une des stations balnéaires (17 plages de sable blanc sur 4 km) les plus « branchée » d’Espagne. Ce n’est pas seulement le lieu de villégiature des grandes familles royales, mais avec ses multiples bars, restaurants et clubs, elle est devenue le lieu de fête de la jeunesse dorée de Barcelone. Mais, elle ne s’adresse pas qu’aux jeunes qui recherchent un endroit festif, c’est aussi une ville d’art.

Les artistes modernistes adoraient cette ville. Entre 1892 et 1899, le Catalan Santiago Rusinol y organisa cinq fêtes modernistes. La tradition culturelle s‘articule autour de 3 musées : le Cau Ferrat, le Maricel del Mar et le Musée Romantique. Dans le musée Del Cau Ferrat (musée du fer forgé) ancienne demeure du peintre Santiago Rusinol, on découvre des peintures et des dessins de Picasso, Utrillo, Zuloaga. Le musée du Maricel est situé dans un ancien hôpital du XIV è siècle revisité dans le style moderniste par l’artiste Miguel Utrillo. Il abrite des peintures et des sculptures des XIX et XX siècle, mais également de très belles mosaïques gothiques. Le musée romantique Can Llopis est situé dans une maison romantique du 18 è siècle. Il reflète la vie d'une famille de propriétaires catalans qui vécut sa splendeur pendant la période du romantisme. De style néoclassique, le bâtiment dispose d'un patio central de tradition méditerranéenne. À ne pas manquer, la décoration intérieure, une voiture d'une capacité de quatorze personnes, plusieurs vélocipèdes, une exposition sur l'évolution de l'éclairage (des chandelles et lustres à bougies jusqu'à la lampe à gaz) et une collection de plus de 400 poupées.

On pourrait penser que dans une telle ville, on retrouve dans son port, le bruit et la vie nocturne de Barcelone. Et bien détrompez-vous, il n’est pas en ville mais à son extrémité Nord à environ 20 minutes de marche en suivant un chemin ombragé qui longe le bord de mer ou à quelques minutes en empruntant le bus.

Le port de Sitges Aiguadolç


Il s’étale sur une superficie de 7,5 hectares et propose un total de 742 amarres pour des unités jusqu’à 24 mètres, dont un certain nombre réservé aux bateaux de passage ou qui désirent y séjourner. Il dispose d’une cale de halage équipée d’un portique élévateur d’une capacité jusqu’à 22 tonnes, d’une grue d’une capacité de cinq tonnes, de sanitaires et d’une station de carburant. A noter que l’atelier de mécanique, situé sur l’aire de carénage (Talleres Del Mar), représente toutes les grandes marques de moteur (Volvo, Yanmar, Cat, Vetus Cummins et Vetus) dont il est l’agent officiel. On peut également lui faire appel pour les autres interventions à bord (électricité, électronique, réfrigération). Point important, le directeur parle français. Les installations du port se composent également d’une zone résidentielle et d’une trentaine de magasins d’équipements et de services pour sports nautiques ainsi que des bars et des restaurants. Une petite supérette propose des conserves, fruits, légumes, boissons. De quoi se dépanner mais pas y faire un avitaillement complet. Il y a aussi une boulangerie et une laverie. La capitainerie réserve aux bateaux de passage un accueil sur lequel bon nombre de ports devraient prendre exemple. Toujours disponible pour vous donner des conseils non seulement sur le port mais aussi sur la ville et ses environs. Quant aux marins du port, ils n’hésitent pas à vous venir en aide pour l’amarrage. Le port est gardienné jour et nuit avec caméra de surveillance et badge pour y accéder.

En venant du Nord (Barcelone), le port est situé au bout des falaises du massif du Garraf, après le port cimentier de Vallcarca, facile à reconnaître avec ses deux énormes silos blancs. Depuis le sud, on reconnaît sans risque de se tromper l’église de la commune qui se détache sur le promontoire rocheux de Baluart, derrière lequel se trouve le port (un demi-mille). L’entrée du port fait 45 mètres de large pour une profondeur d’eau de trois. Juste derrière, on trouve, à tribord, le quai d’attente et à bâbord la station de carburant.

Pour plus d'informations : www.portdesitges.com (Tél. 938942600).

Se rendre à Sitges

Depuis Barcelone, plusieurs stations desservent la ville de Sitges. Comptez un trajet d’environ 30 minutes à une fréquence de l’ordre de 20 minutes. On peut également prendre la desserte maritime qui arrive directement depuis Barcelone dans le port de Sitges.
Pour se rendre à l’aéroport, plusieurs solutions soit par le train avec un changement soit par un service de bus direct.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.