2e étape du GC32 Racing Tour sur le Lac de Garde le 7 juillet

Mardi 5 juillet 2016 à 17h44

La compétition reprend pour le Team ENGIE et Sébastien Rogues après six semaines de « break » depuis la première étape du circuit. Le deuxième rendez-vous de cette saison 2016 du GC32 Racing Tour se déroulera à nouveau sur le Lac de Garde en Italie. Du jeudi 7 au dimanche 10 juillet, 10 équipes inscrites sur ce circuit technique vont, une nouvelle fois, s’adonner à leur passion de la navigation à la voile en vol à près de 2 mètres au-dessus de l’eau. A bord de leur GC32, le catamaran volant à foils, l’équipage français aux couleurs d'ENGIE espère réitérer sa bonne performance face à de redoutables concurrents. Rendez-vous dans deux jours à Malcesine pour les premières régates.

La compétition reprend pour le Team ENGIE et Sébastien Rogues après six semaines de « break » depuis la première étape du circuit. Le deuxième rendez-vous de cette saison 2016 du GC32 Racing Tour se déroulera à nouveau sur le Lac de Garde en Italie. Du jeudi 7 au dimanche 10 juillet, 10 équipes inscrites sur ce circuit technique vont, une nouvelle fois, s’adonner à leur passion de la navigation à la voile en vol à près de 2 mètres au-dessus de l’eau. A bord de leur GC32, le catamaran volant à foils, l’équipage français aux couleurs d'ENGIE espère réitérer sa bonne performance face à de redoutables concurrents. Rendez-vous dans deux jours à Malcesine pour les premières régates.

Même lac, même envie, mêmes adversaires. La donne semble simple pour Sébastien Rogues et ses équipiers mais la réalité est tout autre. Cet incroyable circuit qui fait naviguer en flotte une dizaine de catamarans volants est très certainement l’un des plus difficiles au monde après l’America’s Cup. Exigent physiquement et techniquement, rapide, sollicitant, puissant… les adjectifs ne manquent pas pour décrire l’engagement qu’il faut déployer pour naviguer à bord de ces GC32 capables de naviguer à plus de 35 nœuds (70 km/h) à 2 mètres au-dessus de la mer. La GC32 Malcesine Cup qui se déroulera sur la rive sud du Lac de Garde du jeudi 7 au dimanche 10 juillet prochain offrira une nouvelle opportunité pour le Team ENGIE de démontrer l’étendue de son potentiel. Un rendez-vous qu’attend avec impatience Sébastien Rogues depuis plusieurs semaines. Durant cette période de repos, le skipper Baulois en a profité pour intensifier sa préparation physique dans les détails ainsi que tous les volets de la stratégie de navigation.

Pour ce deuxième rendez-vous le catamaran ENGIE retrouve de nouveau le Lac de Garde que l’équipage affectionne tant. Un plan d’eau exigent mais qui a la caractéristique d’offrir de merveilleuses conditions de navigation aux équipes. Intégrée dans la Foiling Week, la GC32 Malcesine Cup sera un événement dans l’événement réunissant tous les bateaux qui s’envolent grâce aux foils. Dériveurs, catamarans de sport, kites et autres prototypes, tous vont évoluer durant cette folle semaine de glisse au-dessus des eaux. Une réelle occasion pour Sébastien qui n’a qu’une année de pratique dans cette discipline et qui aspire à devenir un barreur accompli dans la maitrise de cette discipline.

« Je suis vraiment impatient de retrouver notre GC32 ENGIE. Cela fait plus d’un mois que nous n’avons pas navigué dessus et je dois dire que revenir sur le Lac de Garde avec nos adversaires est une véritable chance. La voile connaît une véritable révolution et nous sommes désormais capables de faire voler bons nombres de voiliers. En passant sur ce nouveau support des bateaux volants, j’ai vraiment l’impression de participer à un nouveau phénomène. Avec l’équipe, nous avons, pendant cette période entre les deux événements, travaillé sur de nombreux points comme la tactique, l’analyse de nos différentes manches et la préparation physique. Nous avons hâte de naviguer tous ensemble pour retrouver ces incroyables sensations du vol » nous confiait Sébastien quelques jours avant de prendre la direction de Malcesine.

Le Team ENGIE, composé de Sébastien Rogues, Gurvan Bontemps, Christophe Carbonnières, Jean-Baptiste Gellée et Antoine Joubert fera désormais face à 9 autres concurrents car un nouveau venu vient d’intégrer le GC32 Racing Tour : l’équipe japonaise Mamma Aiuto de Naofumi Kamei.

Avec 10 équipes représentants 7 nationalités (USA, France, Suisse, Monaco, Pays-Bas, Japon, Suède), ce circuit international professionnel ne laisse la place qu’à l’excellence, à la combativité et à l’exigence. Chaque nouvelle étape est un pas de plus vers le très haut niveau pour le Team ENGIE.

Dans deux jours il faudra, dès les premières régates, faire preuve de discipline et de précision pour espérer obtenir le meilleur résultat. Résultat des courses dimanche 10 juillet pour le Team ENGIE.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.