Après le sauna privé, le sauna public en Finlande !

Mercredi 10 août 2016 à 14h47

Se déshabiller et suer avec des amis ou sa belle-famille est une vieille tradition en Finlande, où on compte un sauna privé pour trois habitants, mais la dernière tendance est plutôt de fréquenter un sauna public.

Se déshabiller et suer avec des amis ou sa belle-famille est une vieille tradition en Finlande, où on compte un sauna privé pour trois habitants, mais la dernière tendance est plutôt de fréquenter un sauna public.

Dans la capitale Helsinki, c'est le lieu tendance de l'été et il attire des Finlandais de tous les âges venus évacuer à 80°C ou plus le stress par tous les pores de la peau, dans des locaux au design impeccable au bord de l'eau.

Le Löyly ("Vapeur" en finnois), établissement haut de gamme qui a ouvert en mai sur le front de mer, est si fréquenté que, pendant les beaux jours, une réservation par internet est obligatoire.

Linnea Remes y a fêté son 27e anniversaire avec des amis, apportant une touche chic à une tradition bien établie, dans un pays où tout peut se célébrer dans un sauna.

Elle dit aller au sauna chez elle jusqu'à quatre fois par semaine. Mais "on a pensé que ce serait une façon sympa de passer du temps ensemble et de nous amuser", raconte-t-elle à l'AFP sur la terrasse surplombant le golfe de Finlande, avant de refaire un autre tour dans l'un des saunas.

Si les Finlandais vont toujours nus dans les saunas privés, les saunas publics soit séparent hommes et femmes, soit exigent un maillot de bain.

La coutume est de s'y relaxer à toute saison en suant tout son soûl, éventuellement après le sport. Normalement, on y retourne plusieurs fois, en se douchant et se désaltérant entre-temps, ou, de préférence, en plongeant dans un lac ou la mer. Mais le must est encore de se rouler dans la neige.

C'est la sociabilité du sauna public qui explique son attraction actuelle.

Pendant des siècles, les Finlandais ont fréquenté les saunas pour se laver, se détendre ou même accoucher. Quand le confort des logements s'est accru, ils en ont voulu un à domicile, délaissant ceux où ils rencontraient leur voisin.

Le sauna a eu son rôle dans l'Histoire quand, durant la Guerre froide, Urho Kekkonen, président pendant 26 ans, a négocié avec les diplomates soviétiques dans le sauna de sa résidence officielle.

De nos jours, la plupart des appartements et toutes les maisons ont leur sauna. Selon Statistiques Finlande, le pays en compte plus de deux millions, pour 5,5 millions d'habitants.

Mais près d'un Finlandais sur cinq vit seul, et manque donc généralement la subtile interaction qui se joue sur les bancs de bois surchauffés... "Beaucoup de gens vivent seuls aujourd'hui mais aspirent à ce sens de la communauté, du vivre ensemble. Un sauna c'est le summum pour ça, un endroit intimiste où on peut échanger des idées avec la personne assise à côté de nous, quelle qu'elle soit", explique Raoul Grünstein, directeur de l'Allas Sea Pool, établissement qui ouvre en août.

Dans un pays à l'économie atone, le marché est assez prometteur pour que lui et ses associés aient investi 10 millions d'euros dans ce spa situé sur la principale place d'Helsinki, face au palais présidentiel, et doté de trois saunas et trois bassins flottants. Ils ont choisi une architecture et une décoration typiquement nordiques, comme Löyly. Les propriétaires de Löyly, le député Antero Vartia et l'acteur Jasper Pääkkönen - vu dans la série canado-irlandaise "Vikings" - ont eux mis 6,3 millions d'euros dans un ensemble audacieux en bois, chauffé au bois dans la plus pure tradition. Il devrait plaire aux visiteurs en quête d'un moment typiquement finlandais. "Les responsables du tourisme de la ville nous ont dit qu'ils pensaient que ça deviendrait rapidement l'une des trois premières attractions d'Helsinki", se targue le comédien.

Après un tour au sauna, Priya Selvaraj, chercheuse en médecine de 42 ans venue de Chennai (Inde), a trouvé le courage de se baigner dans les 11° de la Baltique. "J'ai essayé des saunas chez moi dans le sud de l'Inde, ce n'est pas nouveau pour nous. Mais d'avoir un pays ou une ville qui vit du sauna !", s'étonne-t-elle, ravie de l'expérience.

Les chaînes étrangères tentent aussi de surfer sur la vague. Dans un de ses restaurants d'Helsinki, l'américain Burger King propose un menu non pas burger-frites-coca, mais burger-frites-sauna, disponible pour les groupes sur réservation.

Aux prémices de cette renaissance, en 2011, quelques Finlandais avaient eu l'audace de bâtir sans autorisation le Sompasauna, avec des matériaux de récupération, au beau milieu de docks en chantier à Helsinki.

Les frimas venus, la municipalité l'avait rasé. Mais son esprit hippie de sauna gratuit, nu et mixte, avait plu, poussant quelques irréductibles à le reconstruire à chaque printemps. Le Sompasauna a été couronné "acte culturel de 2016" par la Ville.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.