Hainan, l’île des milliardaires chinois

Samedi 20 août 2016 à 10h26

Du 5 au 12 décmbre 2016 aura lieu la finale du Championnat du monde en longboard sur l'île de Hainan. Cette île aux paysages hawaïens accueille depuis plusieurs années les Chinois les plus fortunés du pays et les leaders du marché du luxe qui souhaitent investir dans cette région paradisiaque.

Du 5 au 12 décmbre 2016 aura lieu la finale du Championnat du monde en longboard sur l'île de Hainan. Cette île aux paysages hawaïens accueille depuis plusieurs années les Chinois les plus fortunés du pays et les leaders du marché du luxe qui souhaitent investir dans cette région paradisiaque.

Hainan, c’est la superficie de la Belgique et l’esprit de la Côte d’Azur. Sauf qu’ici, nous sommes en Chine. Au Sud-Est plus exactement, en Mer de Chine méridionale, dans une zone où la température ne descend jamais en dessous de 20 °C. L’île de Hainan attire les milliardaires chinois, depuis environ une dizaine d’année. Etant la seule adresse du pays avec un climat tropical à l'année, elle était donc la destination idéale qui allait donner une raison d’exister à leurs premiers yachts flambant neufs.

Pour les recevoir, les leaders de l’hôtellerie (Starwood, InterContinental, Kempinski, Ritz Carlton, Hilton…) sont vite arrivés sur les lieux, emportant dans leurs bagages toutes leurs gammes de 5 étoiles avec terrains de golf, piscines, courts de tennis. Car, ils l’ont compris, ici les Chinois veulent du luxe, du luxe, du luxe… S’ils viennent sur ce bout du monde, c’est aussi pour jouir avec sérénité de leur richesse et en mettre plein la vue. Hainan reste le seul endroit du pays où il est de bon ton d’exhiber ses milliards de yuans. C’est pourquoi, sitôt leur fortune faite, les nouveaux millionnaires chinois s’y précipitent à leur tour.

Le « Hawaii de l’Orient »

Mais surtout, si tous viennent là, c’est pour le cadre idyllique de cette île, appelée le « Hawaii de l’Orient ». On y trouve, les mêmes plages de sable blanc avec cocotiers pour la carte postale, les mêmes vagues turquoises de qualité pour recevoir des championnats du monde de surf, les mêmes récifs coralliens et poissons tropicaux pour la plongée sous-marine.

Pour le moment, tout ce petit monde fortuné se concentre au sud de l’île, sur les baies de Yalong et Dadonghai, les deux seules développées sur les 200 kilomètres de la côte Est. Ici, la province de Hainan a décidé de ne pas se reposer seulement sur ses atouts naturels paradisiaques et a pris le parti d’y ajouter de la démesure directement inspirée par Dubaï. Ainsi, pour accueillir le nombre croissant de yachts qui viennent parcourir ses côtes, elle a ouvert en 2011 la marina Sanya Serenity. Ce complexe luxueux compte 340 places d’amarrage, dont une douzaine de plus de 30 mètres de long pour les gros bateaux, un club nautique et aussi un hôtel cinq étoiles, des piscines, des parcours de golf, des courts de tennis… quitte à dévaster au passage une partie de la forêt tropicale. Surtout, à la fin des années 2000, a été lancé le projet « Phoenix Island » : une île artificielle avec des hôtels 7 étoiles à l’architecture futuriste, posée au large de Sanya, ville la plus au sud de Hainan.

Objectif de la « Riviera de Chine » : séduire le monde entier

Jumelée avec Cannes depuis plus de quinze ans, Sanya accueille aussi depuis 2010 le salon « Hainan Rendez-Vous ». Un nom qui évoque le savoir-vivre à la française dont sont friands les milliardaires et millionnaires chinois. Cet événement annuel rassemble le marché du luxe dans sa totalité : yachts, avions privés, voitures limousines, immobilier de prestige, joaillerie, spiritueux.

Pour rêver, les Chinois de la classe moyenne commencent eux aussi à se rendre à Hainan pendant leurs congés payés. Mais le gouvernement, lui, voit plus grand. Il veut que le monde entier atterrisse ou accoste sur l’île pour en prendre plein les yeux. Faire de cette « Riviera du pays », comme la nomment les Chinois, une destination touristique de niveau international. C'est l'objectif du gouvernement d'ici 2020.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.