Mayotte doit développer le tourisme

Mardi 23 août 2016 à 6h52

Le développement du port de Longoni constitue un atout considérable pour le développement du tourisme dans le département, estime un expert du tourisme mahorais, qui invite à promouvoir l'emploi des jeunes Mahorais et à développer les particularités et traditions de l'île.

Le développement du port de Longoni constitue un atout considérable pour le développement du tourisme dans le département, estime un expert du tourisme mahorais, qui invite à promouvoir l'emploi des jeunes Mahorais et à développer les particularités et traditions de l'île.

Intervenant lors d'un récent séminaire organisé par l'association des Cocos clubs séniors de Pamandzi, Florent Raddas, chargé de développement touristique chez Mayotte Channel Gateway S.A.S, société ayant obtenu la délégation du service public du port de Longoni (nord de l'île) pour 15 ans, défend la nécessité de développer les infrastructures autour du port, pour améliorer l'accueil des croisiéristes.

Il précise aussi que le tourisme à Mayotte gagnerait à offrir des débouchés aux nombreux jeunes diplômés en mal d'emplois. "On parle souvent de la culture et des traditions. Des jeunes revenant de France avec des niveaux Bac + 2, + 3, + 4, +5, des licences et des masters (...) pourraient être des traducteurs en français et en shimaoré (langue locale) et s'intégrer progressivement dans les entreprises locales", a expliqué M. Raddas à l'AFP.

Florent Raddas reconnaît que tout en faisant partie des îles Vanilles (Maurice, Réunion, Madagascar, Seychelles), Mayotte se retrouve aujourd'hui en dernière position. "Gardons un tourisme local, un tourisme vrai, qui consiste à faire découvrir nos traditions. Nous avons un bon nombre de caractéristiques qui font que Mayotte a sa propre identité: le lagon, la barge, les brochettis, les minzizani (masques de beauté des femmes mahoraises), les manzaraka (cérémonies festives des mariages), les voulés (pique-niques au bord de la mer), les merengues... Essayons de vendre Mayotte avec des hébergements de petites capacités, où lorsqu'on viendra dans un gîte ou dans une maison d'hôtes, on sera accueilli comme si on était chez soi à la maison."

Il reconnaît toutefois que les coûts élevés des prestations aériennes dus au monopole des deux compagnies Air Austral et Corsair handicapent l'essor touristique. "Ce qu'il faut pour Mayotte, c'est une vraie concurrence, en faisant venir d'autres transporteurs aériens qui feraient bouger les lignes", souligne-t-il.

Florent Raddas insiste aussi sur la nécessité de mieux sécuriser les sites touristiques devenus inaccessibles du fait de l'insécurité, et sur l'effort à poursuivre en matière de propreté de l'environnement.


A lire aussi

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.