Panique à bord : j'ai le mal de mer !

Dimanche 4 septembre 2016 à 10h36

Peu de marins peuvent se vanter de n’avoir pas eu, un jour ou l’autre, le mal de mer. Nous n’avons pas la prétention de vous donner le remède miracle, mais simplement quelques conseils utiles.

Peu de marins peuvent se vanter de n’avoir pas eu, un jour ou l’autre, le mal de mer. Nous n’avons pas la prétention de vous donner le remède miracle, mais simplement quelques conseils utiles.

Comprendre le mal de mer
En fait, c’est le mal des transports que l’on soit en avion, en voiture, en train et, bien entendu, en bateau. Sur la terre ferme, nos mouvements ne concernent que le corps. Sur un mobile, nos repères visuels suivent le mouvement de notre corps et nos yeux ne peuvent pas détecter nos mouvements relatifs à la terre. En pratique, les capteurs de l’équilibre de notre oreille interne continuent à travailler sans tenir compte du mobile dans lequel nous sommes embarqués. Le cerveau est en permanence à la recherche d’une harmonisation de ses systèmes sensoriels ce qui a pour conséquence de provoquer des troubles tels que les vomissements.

Quelques conseils
Avant de parler de quelques produits originaux, il est bon de respecter quelques points qui peuvent vous éviter le mal de mer.
- Tout d’abord, évitez de rester à l’intérieur du bateau. Le confinement, les éventuelles odeurs et le manque de repère ne peuvent que faciliter la nausée.
- Eloignez-vous si possible des odeurs provenant de la réserve de carburant, de l’échappement du moteur ou encore de la fumée de cigarettes.
- Ne restez pas inactif. Le fait de parler, de s’occuper, par exemple, en barrant sont souvent le remède le plus efficace.
- Regardez l’horizon et la mer. Cela permet à l’oreille interne de travailler et de trouver des repères.
- Evitez d’avoir l’estomac vide. N’hésitez pas à manger. Là, les conseils sont nombreux et différents suivant les marins. Le verre de vin rouge avec du pâté Hénaff est sans doute bénéfique aux marins bretons mais pas pour tous. Le pain sec, en particulier grillé, permet de bien se caler l’estomac, il en est de même des biscottes et de certains fruits tels que la banane qui a comme particularité d’avoir le même goût en la dégustant qu’en la rendant ? Il faut éviter les fruits acides comme la pomme.
- Ne pas avoir froid, n’hésitez pas à enfiler un vêtement chaud dès que vous en éprouvez le besoin.

Les remèdes
Sur le marché, il existe de nombreux remèdes contre le mal des transports, efficaces ou placebos ? Nous ne porterons pas de jugement. Toutefois, trois produits ont retenu notre attention par leur originalité : les lunettes, les vêtements et le bracelet censé éviter le mal de mer.

Les lunettes Boarding Ring
Ceux qui fréquentent les allées « équipement » des salons nautiques, n’ont pas pu passer sans les remarquer. Devant le stand « Boarding Ring » (traduisez anneau d’embarquement), Hubert Jeannin présente son invention : des lunettes contre le mal de mer. Autour des verres et dans les branches, on trouve des cercles à moitié remplis d’un liquide bleu. Ce liquide mobile se déplace en fonction des mouvements du bateau. Les yeux sont alors censés réintégrer la notion de mouvement et transmettre ces informations au cerveau. En fait, ces lunettes apportent à la vue ce que perçoit l’oreille interne. En pratique, d’après son concepteur, il n’est pas nécessaire de les porter en permanence. Il suffit de les mettre dès les premiers symptômes du mal de mer et de les enlever dès que l’on va bien, en principe au bout d’environ un quart d’heure. Il est mentionné dans la notice « une pré-étude clinique a été investiguée à Brest par le service de santé de la marine nationale sous l’autorité du CCPPRB de Bretagne. Sur une population d’adultes mixtes de moins de 60 ans, le Boarding Ring présente une efficacité de 95% ».

Les vêtements Wear Is My Boat
Ces vêtements ont été conçus par trois passionnés de la mer : Olivier Trentesaux, Olivier Perroy et Philippe Danekaert. La membrane intégrée aux textiles Wear Is My Boat est un complexe polymères/minéraux qui permet de capter les rayonnements infrarouges lointains du soleil et de renvoyer vers le corps ceux qui sont émis par celui-ci. Les effets bénéfiques des infrarouges lointains sont ainsi optimisés pour procurer une sensation de confort et faciliter la récupération à l’effort. Les textiles entrant dans la fabrication des vêtements (T-Shirt, polo, veste) sont tous produits et transformés en Europe, ils ne comportent ni nano- ni micro-capsules. Ils sont conformes à la législation Reach et OEKO-TEX (absence de substances chimiques).

Acupressing, l’acuponcture au service du marin
Acupressing est un bracelet qui soulage les nausées en exerçant une pression sur le point d’acuponcture P6 (Nei Kuan) situé sur le poignet. Il est, d’après son concepteur, sans contrainte et peut être utilisé par des adultes et des enfants. D’autres produits similaires sont également proposés comme des semelles intérieures de chaussures.

Notre avis
Existe-t-il un produit miracle contre le mal de mer ? Peut-être, mais il n’est sans doute pas universel. Il faut essayer différentes techniques et choisir celle qui donne de bons résultats sur la personne qui l’utilise car l’efficacité varie en fonction de celle-ci.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.