"L'enfant requin" : athlète paralympique et défenseur des squales

Jeudi 15 septembre 2016 à 11h38

Quand le Sud-Africain Achmat Hassiem nage dans le grand bassin des jeux Paralympiques, il se motive en pensant qu'il est poursuivi par un requin. Le même qui lui a pris la moitié de sa jambe il y a dix ans.

Quand le Sud-Africain Achmat Hassiem nage dans le grand bassin des jeux Paralympiques, il se motive en pensant qu'il est poursuivi par un requin. Le même qui lui a pris la moitié de sa jambe il y a dix ans.

Hassiem et les requins sont inextricablement liés depuis ce jour au large de Cap Town où un grand requin blanc l'a attrapé alors qu'il participait à un exercice de sauvetage sur une plage. Ce jour-là, le prédateur a failli le tuer. Mais sa blessure l'a conduit aux jeux Paralympiques.

La semaine prochaine, après avoir participé à ses troisièmes et derniers Jeux, Achmat Hassiem, 34 ans, débutera une nouvelle carrière: celle d'avocat globe-trotter pour sauver les requins de la surpêche. "Mon surnom c'est "l'enfant requin", tout le monde m'appelle comme ça", déclare-t-il mardi à l'AFP après avoir participé au 100m nage libre. "Mon frère trouve que cela fait un peu superhéros comme nom et je crois que j'aime bien cette idée d'être un superhéros".

Lorsque que le nageur enlève sa prothèse, décorée aux couleurs de l'Afrique du Sud, et plonge dans la piscine bleu pâle de Rio, il repense à ce moment où il a failli vivre son dernier grand bain. "J'utilise cette peur quand je suis en compétition", poursuit-il. "J'imagine qu'un grand requin blanc de 4,7 mètres est derrière moi, cela me pousse à aller plus vite".

Le 13 août 2006, Hassiem et son jeune frère Tariq jouaient les rôles de victimes lors d'un exercice de sauvetage en mer organisé sur une plage de la station balnéaire de Muizenberg. Alors qu'il attendait d'être secouru par un bateau, Hassiem a remarqué quelque chose de gris s'approcher de son frère. "J'ai cru que c'était un dauphin ou un phoque. Et j'ai décidé de regarder sous l'eau." En refaisant surface, il se mit à crier. Son frère était sur le chemin d'un énorme requin. Craignant que le bateau n'arrive pas à temps, il se mit à taper très fort sur l'eau pour le faire fuir. Mais une fois que le requin eut quitté le chemin de son frère, c'est pour sa vie que le jeune homme eut peur. "En quelques secondes, je me suis retrouvé face à face avec le requin", dit-il. Luttant pour rester le plus loin de sa bouche, il essaya même de monter sur son dos. Mais remarqua que sa jambe ne voulait pas suivre. "C'est là que j'ai vu que la moitié de ma jambe était déjà dans sa bouche", poursuit-il. Le requin le traîna ensuite sous l'eau pendant 50 mètres ce qui, note-t-il, est "la même distance que dans une piscine olympique". C'est seulement une fois que le requin eut brisé sa jambe qu'Hassiem pu remonter à la surface et être sauvé.

Le jeune homme se remit. Mais sa jambe droite n'était plus là, emportant avec elle son rêve de devenir un footballeur professionnel. Aidé et encouragé dans la natation par la championne olympique et paralympique sud-africaine Natalie Du Toit, il ne regarda plus en arrière. "J'ai pris possession de la piscine comme un requin dans l'océan", plaisante-t-il.

Il a ensuite participé aux Jeux de Pékin en 2008 et a gagné une médaille de bronze à Londres en 2012. Il arrêtera la compétition après Rio. "Maintenant arrive la partie la plus folle", sourit-il: les Nations unies l'ont nommé l'an passé "gardien global des requins". "Cela veut dire que je vais travailler à leur sauvegarde dans le monde entier, je vais devenir une sorte d'avocat ou d'ambassadeur des requins", explique le nageur.

Loin de ressentir de la haine ou de la rage envers cet animal qui lui a presque enlevé la vie, il se sent le devoir d'empêcher la surpêche qui détruit des populations entières de requins et menace de briser la chaîne alimentaire. "Les statistiques sont terribles. Quelque cent millions de requins sont tués chaque année. Il y a plus d'hommes assassinés par des grille-pain que par des requins", ajoute-t-il.

En regardant ce qu'il a accompli depuis sa terrifiante rencontre, il estime qu'il doit "rendre aux requins ce qu'ils ont fait pour lui".


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.