"L'Odyssée": immersion dans la vie de Cousteau avec Lambert Wilson

Samedi 8 octobre 2016 à 16h51

Ses aventures sous-marines ont marqué plusieurs générations: "L'Odyssée" de Jérôme Salle, film à grand spectacle en salles mercredi, plonge dans la vie du Commandant Cousteau, avec Lambert Wilson dans le rôle du célèbre océanographe au bonnet rouge.

Ses aventures sous-marines ont marqué plusieurs générations: "L'Odyssée" de Jérôme Salle, film à grand spectacle en salles mercredi, plonge dans la vie du Commandant Cousteau, avec Lambert Wilson dans le rôle du célèbre océanographe au bonnet rouge.

Visage émacié, amaigri, l'acteur de 58 ans est entouré d'Audrey Tautou, qui incarne la femme de l'explorateur, et de Pierre Niney, dans la peau de son fils Philippe, disparu dans un accident à la fin des années 70.

Film à gros budget (20 millions d'euros), "L'Odyssée" raconte l'aventure de Jacques-Yves Cousteau à partir de la fin des années 40, quand cet ancien officier de Marine décide d'explorer le monde sous-marin à bord de la Calypso, son bateau mythique, et de filmer ses voyages.

Le film suit ensuite son histoire en se concentrant sur sa relation avec son fils Philippe, qui va l'accompagner et contribuer à le sensibiliser à l'écologie, devenu le grand combat de Cousteau à partir des années 60.

Tourné en cinq mois entre l'Afrique du Sud, l'Antarctique, la Croatie et les Bahamas, ce long métrage grand public, aujourd'hui vendu dans beaucoup de pays, n'a pas été simple à monter. "L'envie de faire le film est née en 2007-2008. Après il y a eu plusieurs écueils. Le premier, c'était de réussir à trouver un scénario qui plaise à tout le monde et me plaise aussi", a expliqué à l'AFP Jérôme Salle, réalisateur d'"Anthony Zimmer", "Largo Winch" et "Zulu". "Cousteau est à la fois un personnage très célèbre, mais qui avait protégé sa personnalité de manière assez efficace. Donc réussir à vraiment comprendre qui il était m'a pris du temps", ajoute-t-il. "Après, ça a été très dur de trouver l'argent", dit le cinéaste, qui reconnaît que ce "film d'époque avec des animaux, tourné sur l'eau et sous l'eau", cumulait "beaucoup de risques".

Le tournage n'a d'ailleurs pas été simple, avec des scènes tournées avec des requins-tigres de 4 mètres ou des baleines, plusieurs incidents avec le bateau des années 50 reconstituant la Calypso ou encore une violente tempête en Antarctique.

Après avoir envisagé un temps de confier le rôle du Commandant Cousteau à l'acteur américain Adrian Brody, puis au Français Romain Duris, le réalisateur, qui a abandonné l'idée de raconter la jeunesse de son personnage, s'est décidé pour Lambert Wilson.

L'acteur a dû perdre du poids et apprendre à plonger pour se glisser dans la peau de l'explorateur, dont il "espère que l'on percevra une véracité, une sincérité".

Pour ce film, Jérôme Salle a rencontré tous les membres de la famille Cousteau et les anciens de la Calypso, dont certains l'ont suivi sur le tournage, comme le plongeur et océanographe François Sarano, qui a doublé Lambert Wilson pour certaines scènes.

Avec "L'Odyssée", le réalisateur de 49 ans dit avoir voulu "faire revivre" une "icône du XXe siècle" qui "tombait peu à peu dans l'oubli".

Si les documentaires sur les expéditions de Cousteau ont permis au grand public de découvrir le monde de la mer, sa vie n'avait été abordée en fiction que dans "La Vie Aquatique" de Wes Anderson, sur un ton parodique.

Pour Jérôme Salle, "la fin de sa vie soulève des questions qui nous occupent encore beaucoup au XXIe siècle: le rapport de l'Homme avec l'environnement ou les questions de gouvernance, parce que Cousteau avait la capacité de fédérer plusieurs pays".

Le film était aussi l'occasion d'aborder la façon dont un homme du XXe siècle, "qui avait une volonté de conquérir la mer" s'est "rendu compte qu'à force de vouloir dominer la nature, on était en train de la détruire", ajoute-t-il.

Pour lui, l'explorateur, récompensé par la Palme d'or à Cannes en 1956 avec Louis Malle pour "Le Monde du silence", était aussi "un très grand raconteur d'histoires". "J'espère qu'il y a des gens qui auront l'envie de le redécouvrir aussi en tant que cinéaste", dit-il.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.