Quand certains préfèrent le tourisme en zone de guerre...

Dimanche 23 octobre 2016 à 14h37

Pour lui, "la Thaïlande sac au dos, c'est rasoir et ça n'apporte rien". Jonny Blair préfère se balader en Irak ou en Afghanistan, destination qu'il recommande chaudement: "Même le risque en vaut la peine".

Pour lui, "la Thaïlande sac au dos, c'est rasoir et ça n'apporte rien". Jonny Blair préfère se balader en Irak ou en Afghanistan, destination qu'il recommande chaudement: "Même le risque en vaut la peine".

De quelle poésie de la ligne de front se réclament ces touristes qui viennent traîner en zones de guerre, entre mines et balles perdues, sur des routes incertaines, barrées de "checkpoints" et propres aux enlèvements?

Une poignée d'agences emmènent leurs clients vers ces destinations à sensations fortes, telle l'anglaise Hinterland Travel dont un groupe de douze Européens et Américains a essuyé jeudi, dans l'ouest de l'Afghanistan sur la route de Herat, un tir de roquette des talibans.

Six voyageurs, dont le patron de l'agence Geoff Hann, s'en sont tirés avec de légères blessures. Mais le groupe arrivait à peine à Kaboul, que les adeptes des virées à l'adrénaline confiaient sur Facebook leur envie d'accourir: "Ca me donne envie de partir avec lui", écrivait David Stanley en identifiant Geoff Hann, voyageur expérimenté de 78 ans, sur les photos de presse.

Curiosité malsaine ? Besoin d'en découdre avec soi-même ? Quête de sensations fortes ? Pourquoi risquer sa vie en vacances quand tant d'autres luttent désespérément pour la sauvegarder ?

En 2013, un routier japonais, Toshifumi Fujimoto, caméra au cou a prist ses congés à Alep (Syrie), expliquant à l'AFP s'être rendu précédemment à Homs, au Yémen sous les bombes et au Caire pendant la chute d'Hosni Moubarak.

A Sarajevo, les reporters se racontaient la visite de touristes au célèbre Holiday Inn, QG de la presse internationale dans la ville assiégée.

Et à l'été 2015, l'ambassade de France à Kaboul a rattrapé par les cheveux deux jeunes en tongs, qui visitaient la région le nez au vent, en stop et "cough-surfing" (en dormant chez l'habitant).

"Les motivations de nos clients sont variées" répond James Willcox, fondateur de l'agence Untamed Borders (Frontières Sauvages) dans l'ouest de l'Angleterre, qui a récemment emmené un groupe d'intrépides descendre en kayak la rivière Panjshir (nord de l'Afghanistan).

"La rencontre d'une autre culture, la volonté de mieux comprendre la complexité géo-politique, parce qu'ils étaient venus dans les années 70, pour les sites archéologiques... les raisons sont infinies" estime-t-il.

Jonny Blair, Nord-irlandais de 36 ans qui a voyagé avec lui, assure que "une partie de foot disputée avec des enfants près du monastère bouddique de Samangan (nord) ou la nuit à discuter autour d'un thé et d'une chicha à Mazar-e-Sharif", la grande capitale septentrionnale, restent ses meilleurs souvenirs d'Afghanistan. "J'ai aussi voyagé en Irak, en Chine, au Venezuela, en Palestine et en Corée du Nord: chaque pays mérite d'être visité" écrit-il par mail depuis l'enclave russe de Kaliningrad, sur la Baltique, où il vient "de décrocher un visa de quelques jours".

A 46 ans, John R. Milton explique aussi depuis les Etats-Unis que "les destinations hors sentiers battus sont bien plus enrichissantes: on y côtoie sans filtre les sociétés et les cultures".

"Ne pas vieillir sans cicatrices est ma citation préférée", écrit cet ex-banquier d'investissement qui consacre sa jeune retraite "à explorer les beautés du monde" - dont l'Afghanistan en juin dernier. Il est ainsi allé s'enrichir au Pakistan, en Somalie et en Corée du Nord, où il a fêté l'anniversaire de l'imprévisible leader Kim Jong Un "en compagnie de Dennis Rodmann" - l'ex-champion américain de la NBA (basket-ball). "Mon souvenir le plus mémorable, avec la prison à Mogadiscio"... "Ce sont des expériences que vous n'aurez jamais dans le monde occidental. Et oui, ce peut-être dangereux mais les risques peuvent être contrôlés et la récompense les vaut largement", insiste-t-il.

Pour l'Afghanistan, qui mise sur ses trésors naturels et archéologiques pour faire revivre son tourisme, l'une de ses rares sources de devises - 20.000 touristes sont venus en 2015 -, l'affaire d'Herat, même minime, est désolante.

Toutefois, elle ne risque pas de décourager les plus enragés des visiteurs.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.