Top départ pour La Torche Windsurf 2016 !

Samedi 22 octobre 2016 à 7h10

Deux ans après le retour de l’élite mondiale du windsurf sur le spot mythique de La Torche, les meilleurs riders mondiaux défient les vagues du Pays Bigouden jusqu'au 30 octobre prochain, pour la dernière étape de la Coupe du Monde en slalom, et l’avant-dernière pour les vagues hommes et femmes.

Deux ans après le retour de l’élite mondiale du windsurf sur le spot mythique de La Torche, les meilleurs riders mondiaux défient les vagues du Pays Bigouden jusqu'au 30 octobre prochain, pour la dernière étape de la Coupe du Monde en slalom, et l’avant-dernière pour les vagues hommes et femmes.

Depuis quelques jours c'est : montage des stands, derniers préparatifs sur le village... L’effervescence bat son plein sur le site de la Pointe de La Torche. « Au vu des prévisions météo, les tableaux de vagues pourraient être lancés dès samedi. Les spectateurs devraient venir nombreux ce week-end pour assister à un spectacle qui s’annonce grandiose, profiter des animations proposées sur le village, et découvrir les nouveautés des exposants » a déclaré Christophe Boutet, le directeur d'Aloha Attitude. Slalom : un Français en lice pour le titre mondial Une fois n’est pas coutume, La Torche Windsurf 2016 fera office de grande finale pour le slalom cette année. Une aubaine pour les slalomeurs français, qui disputeront donc leur dernière étape de Coupe du Monde à domicile. Si pour Antoine Albeau (F-192), accrocher un nouveau titre mondial n’est plus envisageable cette saison, les jeux sont loin d’être fait pour Pierre Mortefon (FRA-14), qui pointe actuellement à la 2e place du ranking mondial provisoire, derrière Matteo Iachino (ITA-140), vainqueur à Sylt la semaine dernière. « Malgré une épreuve à Sylt un peu compliquée pour moi, je suis toujours dans le match et je n’ai pas envie de laisser passer ma chance. Je continue de m’entraîner depuis que je suis rentré et de tout peaufiner pour essayer de terminer la saison de la meilleure des façons. La course au titre n’est pas terminée, rien n’est fait. Je vais donner le meilleur et on fera les comptes à la fin », indique Pierre Mortefon, ravi de disputer la dernière étape de la saison dans le Pays Bigouden. « C’est super que la saison se termine en France. L’an dernier, la dernière étape était aussi française, mais à l’autre bout du monde (Nouméa). On sait qu’à la Torche, le public répond présent et pour ma part, je devrais être bien soutenu, de nombreuses personnes (famille et amis) ont prévu de venir spécialement pour cette finale ». Si seuls Pierre Mortefon et Matteo Iachino peuvent encore prétendre au titre mondial, Julien Quentel (SXM-421), 4e au ranking mondial provisoire derrière Ross Williams (GBR-83), espère bien lui aussi terminer la saison en beauté. « J’ai terminé 3e à Sylt. Cela me motive à fond pour aller chercher la 3e marche du podium qui est à portée de bras », commente-t-il. Pour y parvenir, il doit impérativement terminer devant Ross Williams. « Je suis ravi de revenir à La Torche. En 2014, les conditions avaient été superbes pour les vagues, mais nous n’avions pas pu courir en slalom. Cette année, les deux disciplines ne courent pas en même temps, cela devrait donc être plus facile », poursuit celui qui sera en lice dans les deux disciplines à La Torche. « Et puis La Torche, c’est à côté de la maison. Ma famille, qui habite à Brest, et mes amis seront là pour me soutenir, pour que j’arrache cette 3e place et que Pierre décroche le titre. Ce serait top d’avoir deux Français sur le podium ». Vagues : Thomas Traversa en grande forme Avant dernière étape du circuit mondial avant le NoveNove Maui Aloha Classic à Hawaii (31 octobre au 13 novembre), La Torche Windsurf 2016 est également cruciale pour la vague. Tous ont hâte d’en découdre sur l’eau, à l’instar de Thomas Traversa (F-3), 3e au classement mondial provisoire derrière Victor Fernandez Lopez (E-52) et Alex Mussolini (E-30). Le rider d’Aubagne, auteur d’une superbe 2e place à Sylt, espère que La Torche lui sourira autant qu’en 2014. Finaliste, il s’était incliné en face à un Ricardo Campello (V-111) impérial, mais sa 2ème place lui avait permis d’accéder à la tête du ranking mondial avant la dernière étape. « C’était bon de refaire un podium à Sylt. L’an dernier, je n’y étais pas parvenu. C’était une bonne compet’ pour moi. J’ai manqué de peu la victoire face à Alex Mussolini (E-30), mais cela m’a permis de remonter à la 3e place du ranking mondial provisoire, à égalité de points avec Jaeger Stone (KA-120). C’est parfait de remonter comme ça juste avant La Torche et Maui », se réjouit le Champion du Monde 2014. « La Torche m’avait bien réussi il y a deux ans et pour le moment, d’après les prévisions, il devrait y avoir du vent et des vagues cette année aussi. Je vais essayer de faire de mon mieux. Objectif : rester sur le podium ». Chez les hommes, il faudra également surveiller le jeune Guadeloupéen Antoine Martin (F-193), qui a fait son come-back dans le Top 10 mondial (9e) après sa belle 9e place à Sylt. Enfin, côté filles, Alice Arutkin (F-111), 7e au ranking mondial provisoire aura fort à faire face aux sœurs Moreno et à Sarah-Quitta Offringa (ARU-91), qui dominent le classement, pour essayer de marquer quelques précieux points avant Hawaii. De quoi assurer un show spectaculaire sur l’eau !

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.