Atlantique à la nage: un Britannique prêt à relever le défi

Lundi 31 octobre 2016 à 11h32

Braver les requins, les méduses, les ravages de l'eau salée et du soleil... Le Britannique Ben Hooper, qui tentera le 1er novembre la traversée de l'Atlantique à la nage, est prêt à tout pour redonner un sens à sa vie.

Braver les requins, les méduses, les ravages de l'eau salée et du soleil... Le Britannique Ben Hooper, qui tentera le 1er novembre la traversée de l'Atlantique à la nage, est prêt à tout pour redonner un sens à sa vie.

Depuis plus de trois ans, il se prépare à franchir ce qu'il appelle la "muraille bleue": 1.635 milles nautiques, soit 3.027 km, entre Dakar, le point le plus à l'ouest d'Afrique continentale, et la côte est du Brésil.

Une équipe de 11 personnes dont un médecin escortera en bateau Ben Hooper dans cette tentative, prévue pour durer cinq mois, à raison de sept heures de nage par jour. "Côté requins, nous avons deux lignes de défense", explique avec animation cet ancien policier de 38 ans, qui a également servi dans l'armée. Outre de la viande de requin en décomposition de synthèse pour éloigner les squales, des câbles installés sur le bateau enverront des signaux électriques pour les désorienter. Mais "les méduses seront probablement une plus grande menace pour moi que les requins", précise le nageur, qui s'est retrouvé pendant son entraînement à Dakar entouré par un banc d'une quarantaine de ces animaux marins et contraint de remonter sur son kayak. Il devra aussi surmonter la fatigue musculaire, le dessèchement de ses muqueuses par l'eau salée, ou les coups de soleil.

A ce jour, un seul homme peut se targuer d'un exploit comparable, le Français Benoît Lecomte, qui en 1998 a traversé l'Atlantique à la nage, dans l'autre sens, de Cape Cod (Massachusetts, est des Etats-Unis) à Quiberon (ouest de la France). Mais sa prouesse n'avait pas été homologuée par le Guinness des records, l'épuisement l'ayant notamment contraint à une escale de près d'une semaine aux Açores.

"Je ne suis pas baraqué comme Michael Phelps...", reconnaît volontiers Ben Hooper, passant une main sur sa panse légèrement arrondie, en référence au champion olympique américain de natation. Alors pourquoi s'infliger une telle épreuve, dont les éventuelles recettes doivent aller à des associations caritatives médicales et sociales? La vocation, raconte-t-il, lui est venue de deux explorateurs britanniques de légende: Vivian Fuchs, le premier à avoir traversé à pied l'Antarctique, et Ranulph Fiennes, qui a accompli cet exploit à la fois en Arctique et en Antarctique. Quant au choix de la natation, Ben Hooper, né prématuré avec une insuffisance pulmonaire, réchappé de justesse de la noyade dans une piscine à l'âge de 5 ans, dit croire par-dessus tout à la nécessité de repousser ses limites. "C'est de là que vient mon affinité avec l'eau", explique-t-il: l'eau ne l'a pas effrayé, bien au contraire, "c'est comme ça que tout a commencé".

Victime à l'âge de 27 ans d'une dépression qui l'a obligé à quitter la police, le Britannique dit avoir décidé de s'imposer ce nouveau défi en sentant il y a quelques années les idées noires revenir le submerger. A l'entendre, les requins n'écument pas que les océans mais aussi le milieu de la natation, où la rivalité et l'appât du gain l'emportent trop souvent sur le goût de l'aventure.

"J'ai un budget très, très serré. J'ai dû renoncer à travailler pour me consacrer à ça et nous vivons des dons et des parrainages. Le mois dernier, deux sponsors nous ont laissé tomber", soupire-t-il.

Mais la présence de sa fille Georgie, 8 ans, qui veut devenir biologiste marine et l'accompagne tous les jours dans ses séances d'entraînement à la piscine et à la salle de sport, lui donne des ailes, confie-t-il. "C'est la principale personne à qui je voulais servir d'exemple".


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.