Frissons en haute mer : fantômes ou hallucinations ?

Lundi 31 octobre 2016 à 7h01

Les fantômes ne hantent pas seulement la terre, ils peuplent aussi les mers, à bord de bricks, de barques bretonnes ou de bateaux de course au large. À l’occasion d’Halloween, petite revue des légendes les plus célèbres.

Les fantômes ne hantent pas seulement la terre, ils peuplent aussi les mers, à bord de bricks, de barques bretonnes ou de bateaux de course au large. À l’occasion d’Halloween, petite revue des légendes les plus célèbres.

Si les premiers vaisseaux fantômes apparaissent dès l’Antiquité, c’est à partir du 18ème siècle, lors de l’essor de la marine marchande, que les légendes se fixent dans l’imaginaire populaire. La plus connue est celle du Hollandais Volant. D’après le Larousse, c’est « un navire imaginaire portant dans ses flancs tout un peuple, commandé par Satan en personne. » Dans sa variante la plus commune, pour une offense à Dieu et une promesse au Diable, le capitaine s’est vu condamné à errer sans fin sur les mers. La plupart des apparitions du vaisseau fantôme ont lieu aux alentours du Cap de Bonne Espérance. Le futur roi George V, qui a servi dans la marine britannique à bord du navire-école La Bacchante, l’aperçoit en juillet 1881. Le journal de bord rapporte : « Au milieu d’une lumière rouge, on distingua nettement les mâts, les vergues et les voiles d’un brick à environ 200 yards par bâbord avant. La nuit était claire et la mer calme. Les treize personnes de quart ne pouvaient nier l’avoir vu… » Il en est de même pour le Caleuche aux îles Chiloé au Chili, le Princess Augusta aux États-Unis ou le Yarmouth au Canada, navires disparus mais faisant régulièrement des apparitions en mer. Aujourd’hui, l’hypothèse généralement avancée pour expliquer ce phénomène est celle d’un mirage froid, également appelé « mirage supérieur », résultant de la réfraction atmosphérique.

Des pirates déguisés en squelette
Ces légendes n’ont pas seulement peuplé l’imaginaire des marins mais aussi nourri l’inspiration des artistes. Le musicien Richard Wagner crée en 1843 Der Fliegende Hollander d’après le texte du poète allemand Heinrich Heine. Cet opéra offre une relecture romantique de la légende du vaisseau fantôme, l’amour d’une femme réussissant à sauver l’âme du marin damné. L’écrivain américain Edgar Poe s’empare également de la légende. Dans Les Aventures d’Arthur Gordon Pym, roman publié en 1838, les héros rencontrent un brick hollandais à la dérive, rempli de cadavres en putréfaction. Quant à l’écrivain français Mac Orlan, il met en scène dans Les Clients du bon chien jaune (1926) des pirates qui utilisent le spectre du Hollandais Volant pour effrayer leurs victimes. Ils se déguisent en squelettes, allument des torches sur le pont tandis qu’un membre de l’équipage joue sur un orgue une marche funèbre…

Les barques des morts hantent la pointe du Raz
La Bretagne abrite également de nombreuses légendes macabres, colportées par les marins et les pêcheurs. La pointe du Raz, un des lieux maritimes les plus dangereux au monde, a été propice au développement d’histoires terrifiantes. On raconte qu’il y plane les âmes des marins noyés, dont les sifflements implorent une sépulture, désespérés d’être sans fin ballotés par les vagues. C’est entre la pointe du Van et la baie des Trépassés que fait escale le Bag Noz, un bateau de nuit transportant ces morts noyés vers des îles inconnues. À Audierne, selon la légende, le Bag Noz était commandé par le premier noyé de l’année. Sur l’île de Sein, par le dernier. Ces barques funestes étaient aussi menées par des femmes solitaires, veuves de marins, ayant le mauvais œil. Dans La Légende de la mort (1902), l’écrivain breton Anatole Le Braz évoque ces figures inquiétantes, se rendant la nuit à des sabbats de mer avec leur panier à goémon. Mais les marins redoutaient avant tout de croiser dans les parages le Bag Sorcerez, le bateau de la sorcière car la seule évocation de la sinistre rencontre entraînerait le naufrage de leur navire et la mort de tout son équipage ! Ces croyances sont restées vivaces jusqu’au début du 20ème siècle.

Des hallucinations peuplées de fantômes
Mais même au 21ème siècle, il arrive encore que les marins croisent des fantômes à bord. Sur le Vendée Globe, le navigateur Jean Le Cam croit voir sa sœur dans une voile et la serre dans ses bras. Sur La Solitaire du Figaro, Roland Jourdain prend la boule lumineuse de son compas pour une tête de singe ensanglantée et Dominique Wavre pour les yeux d’un chat auquel il donne à manger. Le 20 juin dernier, un cargo turc a récupéré un plaisancier nageant en plein golfe de Gascogne. Terrifié par des fantômes qu’il voyait dans ses voiles, il s’est jeté à l’eau. Ces visions nocturnes ont une seule et même explication : le manque de sommeil qui finit par provoquer des hallucinations. La plus célèbre d’entre elles a été vécue par Joshua Slocum, le navigateur ayant effectué le premier tour du monde en solitaire. Malade dans la tempête, il a très distinctement vu le pilote de La Pinta, l’une des caravelles de Christophe Colomb, prendre la barre de son bateau et le mener à bon port. Ils eurent même, ensemble, une conversation !

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.