Vendée Globe : les Açores, carrefour océanique

Mercredi 9 novembre 2016 à 15h02

Les skippers du Vendée Globe s'apprêtent à longer l'archipel des Açores, sans y faire un arrêt. Cette escale incontournable des traversées transatlantiques, accueille chaque année entre 1200 et 1400 voiliers. Zoom sur une escale maritime au parfum de bout du monde.

Les skippers du Vendée Globe s'apprêtent à longer l'archipel des Açores, sans y faire un arrêt. Cette escale incontournable des traversées transatlantiques, accueille chaque année entre 1200 et 1400 voiliers. Zoom sur une escale maritime au parfum de bout du monde.

Ici, le large prend une dimension radicale, à 1500 kilomètres des côtes du Portugal. Un air de bout du monde ou de paradis sur terre avec une végétation luxuriante, arrosée de l’automne au printemps par des pluies abondantes et protégée par le doux courant océanique du Gulf Stream qui empêche les thermomètres de descendre trop bas ou de monter trop haut. Les camélias, hibiscus, magnolias, lauriers et hortensias y ont pris leur quartier d’été et offrent à l’archipel au relief vallonné un air de Bretagne et d’Irlande. Pourtant, son histoire est résolument ibérique. Si les anciennes cartes génoises localisaient l’archipel dès le début du XIVe siècle, il faut attendre 1427 pour qu’un navigateur portugais, en route pour le Nouveau Monde, pose ses pieds et son drapeau sur l’île de Santa Maria. L’Espagne occupera ensuite l’archipel de 1580 à 1640. Les Açores, relais océanique aux portes de l’Europe, étaient alors une halte particulièrement précieuse sur la longue route de l’Amérique. Mais c’est bien l’île de São Miguel, la plus orientale et la plus grande des neuf îles de l’archipel, avec ses 747 km2, qui accueillit les premiers colons. São Miguel héberge aujourd’hui plus de la moitié de la population açorienne et les deux tiers des visiteurs de passage. Au niveau du paysage, l’île se caractérise par des terres vallonnées (point culminant : 1100 mètres avec le Pico da Vara) et par les iconiques lacs de cratère ou lagoas. Quant à la plus maritime des îles, elle est à chercher au cœur de l’archipel :  Faial abrite un port connu des coureurs au large comme des plaisanciers, Horta, le quatrième port de plaisance le plus fréquenté au monde pour la navigation au large, et un troquet mythique pour les marins du monde entier, le Café Sport.

Les baleines, icones des Açores

L’archipel des Açores est l’héritier d’une longue tradition baleinière. Mais aujourd’hui, la chasse y est interdite et les larges navires baleiniers ne sortent plus que pour une régate annuelle. Les embarcations plus agiles, destinées à l’observation des géants des mers, ont pris le relais. Des sorties sont organisées à partir des îles de Pico, Faial, mais aussi Flores et bien sûr São Miguel. Du côté des espèces que vous pourrez croiser, le cachalot s’observe ainsi de fin avril à début octobre, la baleine bleue d’avril à juin et le rorqual boréal pendant toute la belle saison. Sans oublier les dauphins.

La douceur pour profiter des sports nautiques

Chaque île dispose de ses spots privilégiés pour la pratique des sports de glisse, dans une eau à 23°C à la fin de l’été, en août et septembre. La température des flots descend entre 15°C et 18°C en hiver. Des conditions particulièrement clémentes pour profiter des rouleaux océaniques ou pour plonger dans des fonds encombrés d’épaves et façonnés par une histoire volcanique tourmentée.



L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.