Vendée Globe : les skippers longent Madère, la perle de l’Atlantique

Jeudi 10 novembre 2016 à 6h30

L'archipel de Madère appartient au Portugal et se situe au large du Maroc, dans l'océan Atlantique. C'est un endroit rêvé pour les amoureux des sports nautiques, et de la nature ! Nautisme.com vous emmène pour une escale, découvrir tout ce que les skippers du Vendée Globe n'auront pas la chance de voir...

L'archipel de Madère appartient au Portugal et se situe au large du Maroc, dans l'océan Atlantique. C'est un endroit rêvé pour les amoureux des sports nautiques, et de la nature ! Nautisme.com vous emmène pour une escale, découvrir tout ce que les skippers du Vendée Globe n'auront pas la chance de voir...

Composé de quatre îles : Madère, l’île principale ; Porto Santo ; les îles de Selvagens et Desertas, l’archipel de Madère jouit d’une exceptionnelle douceur climatique tout au long de l’année, avec des températures entre 17°C et 25°C. Grâce à l’influence des courants chauds du Gulf Stream, la température de la mer y est également très agréable, oscillant entre 18°C et 25°C. Si sa superficie est réduite, Madère offre néanmoins à ses visiteurs un décor naturel d’une rare beauté, où abondent les fleurs. Le contraste entre le bleu profond de l’océan et le vert émeraude des montagnes n’y est pas étranger.

« Les paysages magnifiques et les températures chaudes tout au long de l’année font partie des atouts principaux de l’archipel », avance Ricardo Pinto, marin et photographe de mer originaire de Madère. Verdoyante et escarpée, Madère peut présenter des conditions météorologiques contrastées à ses quatre coins dans la même journée. Porto Santo, radicalement différente, est une île sèche dotée d’une plage de sable blanc de neuf kilomètres de long ». Toutes deux inhabitées, Selvagens et Desertas, se révèlent beaucoup plus sauvages. « Ce sont des réserves naturelles, des îles aux paysages somptueux à la faune et à la flore riches, sur lesquelles on se sent une âme d’explorateur. Il est possible de mouiller tout autour des îles, en fonction de la direction du vent et des vagues », ajoute Ricardo Pinto.

Une destination bien connue des marins et amateurs de sports de glisse

Prisée des amateurs de loisirs nautiques, Madère offre une multitude de possibilités à ses visiteurs. À commencer par le surf. En effet, les vagues des plages de Jardim do Mar, Porto da Cruz, São Vicente et Paul do Mar, sont réputées comme étant les meilleures d’Europe pour le surf. Si les surfeurs expérimentés y trouvent un terrain de jeu exceptionnel, les débutants ont la possibilité de s’initier aux joies de la glisse dans l’une des écoles de surf qui bordent les plages. Les windsurfers trouveront leur bonheur à Reis Magos ou à Funchal. Mais Madère ne se limite pas à ces deux sports phares, et dispose de nombreux spots pour la pratique du Stand Up Paddle, du jet-ski ou encore du ski nautique. L'archipel est également réputé pour la pêche en eaux profondes. C’est d’ailleurs une destination privilégiée pour la pêche au marlin bleu ou au thon. Le championnat « Big Game Fishing » y est d’ailleurs organisé chaque année.

La voile a également ici toute sa place, pour une escale avant une transatlantique ou une croisière dans l’archipel. Certaines courses, telles la Transquadra ou la Clipper Round the World Yacht Race y font d’ailleurs escale. « Funchal, la capitale de Madère, située au sud de l’île, dispose d’une belle marina, idéale pour débuter une croisière dans l’archipel. La côte sud de l’île est plus plate et donc plus exposée au vent de secteur nord, qui peut être fort par moment. Cette partie de l’île est également l’un des plus beaux endroits pour mouiller, notamment le Ponta de São Lourenço, ou pour s’arrêter une nuit dans l’une des deux marinas, protégées des vagues de l’Atlantique », poursuit Ricardo Pinto. La côte nord, plus sauvage est dotée de falaises énormes, elle propose également des mouillages idylliques. « Les paysages sont superbes. Il est possible d’y mouiller si la mer est calme. Il n’y a qu’un port sur la côte nord, prévient-il. Par contre, on retrouve de nombreux « point breaks » (spots où les vagues peuvent casser sur du sable ou de la roche, ndlr) pour surfer ». Réputée pour son climat et ses grosses vagues, la côte sud-ouest de l’île dispose également d’une marina à Calheta, et propose de nombreux mouillages.

Les réserves naturelles de Madère, une invitation à la plongée

Madère, qui bénéficie d’un patrimoine naturel unique au monde, est également l’un des plus beaux sites de plongée en Europe. Les eaux chaudes et transparentes qui entourent l’île invitent les amateurs de plongée de tous niveaux à s’immerger dans les réserves naturelles de l’archipel et à découvrir anémones, corail noir, raies manta, ou encore des phoques moines dans la réserve naturelle des îles Desertas, dernier refuge atlantique de cette espèce. Parmi les meilleurs spots de plongée de l’archipel, on citera Caniçà, Machino, Caniçal et Santa Cruz, sans oublier Madalena do Mar, où l’on peut admirer par 21 à 30 mètres de fond l’épave du Bowbelle. Cette drague qui opérait jadis sur la Tamise héberge désormais de nombreuses espèces sous-marines, dont d’impressionnants mérous.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.