Nouvelle campagne choc de Sea Shepherd

Mardi 17 janvier 2017 à 11h10

Des éclaboussures d'eau d'un plongeon aux éclats de verre d'un bassin de delphinarium, trois visuels qui donnent à réfléchir avant d'acheter un ticket dans l'un des différents parcs aquatiques qui proposent des spectacles d'animaux vivant en captivité.

Des éclaboussures d'eau d'un plongeon aux éclats de verre d'un bassin de delphinarium, trois visuels qui donnent à réfléchir avant d'acheter un ticket dans l'un des différents parcs aquatiques qui proposent des spectacles d'animaux vivant en captivité.

Sea Shepherd a lancé le 21 décembre dernier une campagne illustrant le tragique destin d'animaux vivant en captivité. Les visuels, diffusés au début des fêtes de fin d'année, arrivent pile au moment où les familles sont amenées à faire un choix sur le type de divertissement qu'elles iront voir. La campagne de Sea Shepherd s'inscrit dans une démarche de prise de conscience auprès des futurs spectateurs à travers le monde en illustrant une tout autre réalité que ce que l'on a l'habitude de voir dans ce type de parc. Mais elle souhaite également dissuader tous ceux qui avaient prévu de se rendre dans ces bassins pour nager avec des dauphins ou tout simplement vivre une expérience hors du commun au contact des animaux. Les photos présentent un dauphin, un beluga et un orque retombant sur leur dos après avoir exécuté un saut comme ces animaux ont appris à faire par leurs entraîneurs quand ils se produisent en public. Sauf qu'ici, nul présence d'éclaboussures d'eau salée autour de l'animal. Au contraire, lorsqu'on y regarde de plus près, on s'aperçoit qu'il s'agit en fait d'éclats de verre faisant parfaitement illusion avec les gerbes d'eau d'un plongeon. Chaque visuel s'accompagne d'un texte qui rapelle le tragique destin vécu par l'animal et auquel la campagne rend hommage. "C'est l'idée créative de la campagne - Obliger le spectateur à y regarder à deux fois pour mieux comprendre l'impact qu'a la captivité sur ces animaux" livre Nicolas Dumenil, le créatif à l'origine de cette campagne. "L'illusion d'un éclat de verre avec celui d'une éclaboussure d'eau était une idée suffisamment simple mais intéressante pour illustrer le lien entre souffrance et captivité. Les parcs travaillent dur pour cacher au public ce qu'il ne devrait pas voir et travaillent d'arrache-pied quand il s'agit de cacher la véritable cause d'un décès de leurs cétacés, de peur que cela compromette leur image de marque mais surtout leur business." Paul Watson, Président et directeur général de Sea Shepherd : "Chaque année Sea Shepherd's Cove Guardians couvre les atrocités qui interviennent au Japon à Taiji, où les cétacés sont massacrés, kidnappés et arrachés à leur famille pour être transporté dans des parcs qui s'apparent plus à des camps de concentration que des parcs marins. Les images de Nicolas sont fortes, elles sont un électro-choc pour ceux et celles qui pensent toujours que ces animaux "aiment" faire des acrobaties ou être chevauchés par des soi-disant soigneurs sur leur dos". "Pour avoir été en première ligne et témoin des atrocités commises à Taiji, je peux affirmer à quel point la vie en captivité est cruelle dans ces parcs" ajoute David Hance, directeur des opérations pour Sea Shepherd. "Ce n'est tout simplement pas une vie pour un animal. J'espère que chacun pourra faire le choix moral et humain de ne plus assister aux spectacles qu'offrent ces parcs pendant les vacances de Noël, ou quelques vacances que ce soit". Pour Nicolas Dumenil, le plus dur était encore de choisir quelle histoire et quel animal honorer dans cette campagne tant il y en a qui ont connu un triste sort. D'autant que les décès dans ces parcs marins n'ont rien d'exceptionnels. En novembre 2016, deux belugas sont mortes en l'espace de deux semaines dans le même parc, l'aquarium de Vancouver. Sharky et Nanuq furent tous les deux retenus en captivité dans les différents parcs appartenant au groupe SeaWorld, tandis qu'Hugo vécu en captivité au Miami Seaquarium. SeaWorld comme d'autres structures ont été sujettes à de nombreuses controverses ces dernières années et de plusieurs campagnes de la part d'associations agissant pour le respect des droits des animaux, notamment depuis la sortie en 2013 du documentaire primé aux Oscars, Blackfish.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.