Découvrir les Baléares par la mer

Dimanche 26 mars 2017 à 15h37

Avec leurs plages de sable doré, leurs pitons rocheux et leurs ports animés, les Baléares, situés à environ 50 milles au large de la côte orientale espagnole, offrent aux plaisanciers un vaste terrain de jeu et des conditions de navigation idéales.

Avec leurs plages de sable doré, leurs pitons rocheux et leurs ports animés, les Baléares, situés à environ 50 milles au large de la côte orientale espagnole, offrent aux plaisanciers un vaste terrain de jeu et des conditions de navigation idéales.

Très prisés des touristes en quête de soleil et de plages mais également des plaisanciers, les Baléares constituent une destination idéale pour les amateurs de nautisme. Le bassin de croisière au départ de Palma de Majorque, qui comprend les îles de Majorque, Minorque, Ibiza, Formentera et Cabrera, est bercé toute l’année par un climat sec et ensoleillé, avec des températures pouvant atteindre les 31 °C en période estivale contre une vingtaine de degrés au printemps. De quoi permettre aux amateurs de croisières de naviguer pendant une saison relativement longue. « Palma de Majorque, où Sunsail possède une base dans la marina Naviera Balear, est une destination qui surprend tout le monde car les gens s’attendent à trouver des mouillages surpeuplés. Bien sûr, Majorque a toujours attiré les plaisanciers, mais il n’y a pas plus de bateaux aujourd’hui qu’avant, souligne Emmanuel Allot, directeur commercial de Moorings et de Sunsail. Aux Baléares, les plaisanciers reviennent souvent au port le soir, du coup, les mouillages sont assez tranquilles ».

Côté navigation, le bassin de croisière est scindé en deux zones climatiques, une partie occidentale comprenant Ibiza et Formentera, qui jouit de 300 jours d’ensoleillement par an et d’un climat similaire à la partie continentale de l’Espagne avec des vents de cinq à 15 nœuds orientés Sud-Est, et une partie orientale, avec des vents de Nord-Ouest. Dans la première zone, la Tramontane souffle du Nord de mars à juin et de septembre à octobre, cédant la place à des vents chauds en été autour d’Ibiza et dans la partie Sud de Majorque, alors qu’à Minorque, les vents de secteur Ouest du Golfe du Lion dominent. Dans la seconde zone, autour de Majorque, les vents sont légers en mai et juin et viennent du large en juillet et août. Notons qu’il y a des risques de tempêtes à la mi-août et de pluie en septembre.

Un bassin idéal pour navigations courtes

Les Baléares, riches en matière de choix d’escales et de mouillages, attirent majoritairement une clientèle privilégiant les courtes distances. « Ce que veulent les gens aujourd’hui, ce sont des navigations courtes. En général, les plaisanciers parcourent dix à 12 milles le matin, s’arrêtent pour déjeuner et repartent pour une dizaine de milles l’après-midi, explique Emmanuel Allot. En une semaine, il est possible de couvrir une partie du bassin et même de monter jusqu’à Minorque si les conditions météo le permettent et s’il y a suffisamment de vent. Par contre, il faut deux semaines pour pouvoir explorer toutes les îles ».

Pour une croisière d’une semaine, découvrez tout d’abord Palma de Majorque, riche de plusieurs joyaux architecturaux tels que sa cathédrale et son château, et de se promener dans la vieille ville, située à proximité de la base au pied du quartier de Santa Catalina. Après avoir appareillé et profité d’un beau coucher de soleil sur Palma, direction ensuite Illetes, l’une des plages les plus prisées de Formentera. Baignée par des eaux calmes et peu profondes propices à la baignade ou au snorkeling, cette étendue de sable de près de 450 mètres de long s’étend du port de Formentera jusqu’à Espalmador, une petite île située à l’extrémité de la péninsule. Cap ensuite sur Sa Rapita. Cette petite ville côtière de style néoclassique située au Sud de Majorque a été créée par le Roi Charles III pour commercer avec les colonies espagnoles. Vous y trouverez deux marinas, dont une jouxtant une plage de sable blanc, un marché, des commerces, ainsi que de nombreux restaurants qui vous permettront de goûter à la gastronomie locale. Ensuite, faites escale dans l’anse profonde de Porto Cristo, idéale pour une journée de farniente sur la plage bien abritée, ou pour se balader dans un village typique de pêcheurs avant de dîner dans l’un des restaurants du port ou de remonter à bord de votre bateau. Direction ensuite Porto Petro et ses criques comme celle de Cala Barca. Réputé pour ses plages de sable comme S’Amarador et Cala Mondrago au Sud, le village accueille les bateaux de pêche et de plaisance dans son port naturel entouré de collines boisées recouvertes de maisons blanches et d’oliviers.

Enfin, ne manquez pas l’île de Cabrera. Situé à une heure de navigation de Majorque, ce petit rocher surnommé « l’île aux chèvres » est à la fois une réserve naturelle, où les plus chanceux apercevront peut-être des dauphins et oiseaux de proie, et une réserve maritime nationale, ce qui en fait un endroit de prédilection pour le snorkeling ou les balades en kayak. On peut également y découvrir les ruines d’un château datant du XIVe siècle, érigé à l’entrée du port pour dissuader les Sarrasins d’envahir l’île.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.