Glastron, le rêve américain by Jeanneau

Jeudi 24 août 2017 à 16h00

En 2014, Bénéteau fait l’acquisition du groupe Rec Boats aux États-Unis. Cette société spécialisée dans la conception et la construction de bateaux moteur possède les marques Four Winns, Glastron, Wellcraft et Scarab. Elle est basée à Cadillac dans le Michigan. Jeanneau qui assure pour la France leur distribution, nous a convié au Lavandou pour des essais de modèles de chez Glastron dont nous allons parler et de Wellcraft dont nous parlerons ultérieurement.

©Albert Brel
En 2014, Bénéteau fait l’acquisition du groupe Rec Boats aux États-Unis. Cette société spécialisée dans la conception et la construction de bateaux moteur possède les marques Four Winns, Glastron, Wellcraft et Scarab. Elle est basée à Cadillac dans le Michigan. Jeanneau qui assure pour la France leur distribution, nous a convié au Lavandou pour des essais de modèles de chez Glastron dont nous allons parler et de Wellcraft dont nous parlerons ultérieurement.

Glastron : une part de la culture américaine

Ce chantier n’est pas un nouveau venu, sa création remonte aux années 50 et il a été numéro 1 en Amérique du Nord dans les années 60 à 70. Ce n’est pas seulement ses apparitions au cinéma dans les films grand public tels que les James Bond et Batman, qui l’ont fait devenir une icône américaine, c’est aussi grâce à son look, à ses performances et au plaisir de le conduire. Cette acquisition est en phase avec la stratégie de développement du groupe Bénéteau en ce qui concerne les bateaux moteur en Amérique du Nord. Depuis 2010, le groupe s’est intéressé à la vente des bateaux de plus de 12 mètres, maintenant il se lance dans ceux de moins de 12 mètres. La société Rec Boats génère un chiffre d’affaires de 150 millions de dollars et emploie 475 personnes avec un réseau de plus de 200 concessionnaires en Amérique du Nord. Son entrée dans le groupe Bénéteau lui permettra d’élargir son accès au marché européen et mondiaux.

Le GT 240 : un look américain

Le GT 240 est le modèle le plus grand de cette gamme. On retrouve la touche du chantier américain avec son pare-brise enveloppant et une carène en V SSV (Super Stable Vee). Tout en ayant un côté rétro, il reste élégant sur l’eau et ne passe pas inaperçu avec sa couleur noire réhaussée par le blanc du moteur hors-bord Evinrude. Les aménagements sobres restent de bon goût avec le capitonnage complet aussi bien sur les dossiers que sur le pavois. Le pilote a à portée de main toutes les commandes ainsi que les contrôles. Ces derniers sont regroupés sur un tableau de bord chic et retro avec des cadrans ronds et des boutons inox. Le siège pilote réglable est bien proportionné tout en étant suffisamment enveloppant pour assurer un bon maintien. Les réglages du siège et du volant permettent, quelle que soit la morphologie du pilote, de trouver le bon compromis entre assise et visibilité. Pour une unité de moins de 8 m (7.42 m), l’habitabilité est bonne tout en offrant un côté sécurisant. Le cockpit profond (0.90 cm) en est un exemple, le salon qui en position normale est en U devient un espace pouvant accueillir 6 à 8 personnes sans aucun problème lorsque l’on fait pivoter les sièges (pilote et passager). Les assises sont confortables. Le bruit et les vibrations sont amortis par de la moquette que l’on retrouve aussi sur le plancher et dans les coffres. Une note de goût mais il n'est pas certain que la moquette vieillisse bien à l’humidité. Il sera donc prudent de les ranger au sec, elles sont amovibles car tenues par des pressions.

Tout est prévu à l’avant pour le confort des passagers. On y trouve des banquettes en U à haut dossiers avec à portée de mains des porte-gobelets, des mains courantes et des vides poches. L’heure de la sieste étant venue, elles se transforment en solarium. Côté rangement, il y a des coffres sous les assises (cockpit et avant) et dans le passage vers l’avant. Celui-ci est suffisamment long pour y loger du matériel de sport. Mais du fait de la motorisation hors-bord, le traditionnel compartiment moteur devient un grand espace de rangement, par exemple, pour les pare-battages. Reste la cabine, par laquelle on accède par une petite porte côté bâbord. Il est vrai qu’elle est petite, mais elle a toutefois un lavabo et, en option, des toilettes peuvent être installées. La plage arrière (plage de bain) de bonnes dimensions (2.00 x 60 cm) est équipée d’une douchette, d’une échelle de bain repliable masquée par un capot mais c’est aussi là que se situent les nables de remplissage eau et carburant.

Le comportement en mer

Nos essais se sont déroulés au Lavandou au mois de juin, les conditions de mer étaient assez variables avec du clapot et un vent entre 10 et 15 nœuds. Le modèle dont nous disposions était équipé d’un moteur Evinrude 300 CV, la puissance conseillée et maximum qu’il peut recevoir. Tout d’abord, on ne peut qu’apprécier la position de conduite qui permet de bien la régler en fonction du pilote. Ensuite, le moteur qui réagit vite ce qui permet de déjauger en moins de 5 secondes et d’atteindre rapidement 22 nœuds. Sur cette mer clapoteuse, nous avons rapidement atteint les 40 nœuds mais là on doit pousser le moteur à 5000 t/mn. La bonne vitesse de croisière pour le confort sur une mer calme ou peu clapoteuse se situe autour de 25 nœuds (moteur 3500 t/mn). A bord, nous étions quatre personnes et le confort à vitesse constante s’est avéré tout à fait satisfaisant. Bien entendu, pour qu’il le reste, il faut être vigilant à la conduite et éviter les virages trop serrés lorsqu’il y a des vagues au risque de mouiller les passagers.

Notre avis

On aime ou on n’aime pas le côté rétro, mais la couleur, le tableau de bord et la ligne sont des points positifs. Ce bateau est avant tout conçu pour les sorties à la journée en famille et ce, en toute sécurité. Sa conduite souple, sa rapidité à monter en vitesse avec un déjaugeage presque immédiat, sont des atouts supplémentaires pour ceux qui pratiquent les sports comme le ski nautique. De plus, ce déjaugeage permet au pilote d’avoir rapidement une bonne visibilité. Les aménagements sont bien disposés (coffres, bain de soleil, cockpit) et les banquettes très confortables. On peut regretter que l’accès à la petite cabine soit assez restreint et certains coffres peu pratiques.

Le prix, avec un moteur Evinrude 300 CV est de 67 500 euros.

Principales caractéristiques

Longueur : 7,32 m

Largeur : 2,54 m

Poids avec moteur : 1 830 kg

Réservoir carburant : 197 L

Puissance conseillée : 300 CV

Catégorie homologation : C

Options : pack cabinet, toilette 840 euros / coussins bain de soleil 370 euros / bimini 998 euros / douche tableau arrière 400 euros

 

Plage avant © Albert Brel
Accès cabine © Albert Brel
Avant du bateau © Albert Brel
Bain de soleil arrière © Albert Brel
Coffre arrière © Albert Brel
Coffre © Albert Brel
Coffres sous banquettes avant © Albert Brel
Commande moteur © Albert Brel
Plage avant © Albert Brel
Porte cabine © Albert Brel
Position de conduite © Albert Brel
Poste de pilotage © Albert Brel
Siège passager © Albert Brel
L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.