Equipements : quoi de neuf côté accastillage en 2018 ?

Jeudi 14 décembre 2017 à 15h33

La tendance de l'accastillage en 2018 est aux produits dérivés de la course et dans un objectif de faciliter les manoeuvres de bord. Figaro Nautisme fait le point sur les nouveautés accastillage de cette année.

Les pare-battages Fendertex se rangent facilement ©DR
La tendance de l'accastillage en 2018 est aux produits dérivés de la course et dans un objectif de faciliter les manoeuvres de bord. Figaro Nautisme fait le point sur les nouveautés accastillage de cette année.

La manivelle eWincher : à ne pas manquer

Nous avons découvert cette manivelle électrique au METS en novembre dernier et, il faut bien le reconnaître, elle nous a particulièrement séduit sur plusieurs points. Tout d’abord, le concepteur, plaisancier lui-même, a pris en compte tous les éléments importants : légèreté (2.2 kg), encombrement (même longueur qu’une manuelle), étanchéité, puissance de 80 NM (80 NM équivalent à 32 kg sur une manivelle manuelle) et trois modes de fonctionnement : assisté automatique (elle travaille pour vous), manuel plus assisté et manuel. Ajoutons à ces fonctions une rotation progressive (15 à 80 t/mn) et une autonomie sans recharge supérieure à une journée de navigation. Bien entendu, elle n’échappe pas aux nouvelles technologies telles que suivre en temps réel sur un smartphone son utilisation (force exercée, état de la batterie, etc.). Elle a été développée et est fabriquée en France.

Wichard, un nouveau crochet de filière

Il est équipé d’une gâchette permettant à la fois de le manipuler d’une seule main et de le fermer automatiquement. Deux modèles sont proposés pour des filières M6 et M8. Le corps forgé possède une gâchette injectée en composite, le piston et le ressort sont en inox 316L.

Une poulie haute charge et emmagasineur finition cuir chez Karver

Nautisme Article
Du cuir sur l'emmagasineur Karver pour éviter les chocs© DR

La poulie KBRC W est une déclinaison naturelle de la poulie KBR (racing haute charge très basse friction) mais avec une finition bois. La fine couche de bois naturel est collée sur les flasques en carbone. Pour s’harmoniser avec le bateau, plusieurs essences de bois sont proposées. De plus, pour répondre à la demande des bateaux traditionnels, Karver propose l’habillage de ses emmagasineurs avec du cuir, pour deux raisons : esthétique dans un premier temps et pour éviter les chocs.

Nautisme Article
Karver habille ses poulies de bois© DR

Fendertex et son pare-battage textile

Le pare-battage textile Fendertex présente plusieurs avantages : légèreté (5 fois plus léger qu’un standard), résistance (un modèle 800/300 mm a une résistance de 4700 kg), facilité de rangement une fois dégonflé et plié. On peut également noter que sa conception en textile teint dans la masse a une excellente résistance aux UV. Il peut également être recouvert par une chaussette personnalisée.

Antal lance un bloqueur pour fibres exotiques

Nautisme Article
Ce bloqueur Antal QR10 est bien adapté aux cordage Dyneema© DR

La fibre type Dyneema a tendance à glisser dans les bloqueurs standards. Pour éviter ce problème, Antal a conçu un modèle pour fortes charges (jusqu’à 3 tonnes) pour des cordages de 8 à 12 mm. Les deux mâchoires internes en V opposées qui assurent le blocage permettent également d’en limiter l’usure.

Grippy et sa bouée d’ancre

Cette bouée, fabriquée en Italie et importée par Sea Tech Fun, est équipée de deux chambres étanches où se trouvent les composants mécaniques et électriques. Le cordage Dyneema se règle automatiquement en fonction de la hauteur d’eau. Elle est équipée d’un indicateur visuel à chargement par panneaux solaires et d’un anneau de récupération.

Des enrouleurs de génois électriques pour les plus petites unités

Jusqu’alors réservé aux bateaux de plus de 15 m, l’enrouleur électrique est maintenant proposé pour des bateaux à partir de 9 m. Chez Facnor, nous trouvons deux modèles pour des bateaux de 9 à 18 m et également un kit pour motoriser les enrouleurs manuels (LS, LX et RX). Pour être au goût du jour, ils peuvent être commandés avec une télécommande radio. Selden (Furlex) reprend sensiblement des enrouleurs pour la même gamme de bateau possédant des étais de 6 à 10 mm. Des kits de motorisation sont également proposés permettant d’électrifier les anciens modèles.

LCJ : un capteur d’angle de mât

Avec ce capteur SMART plus besoin de biellettes ni de courroies. Pour l’installer, il suffit de positionner un aimant sous le pied de mât et de placer le capteur sur le roof. Il est alimenté en 12 volts et possède une sortie NMEA 2000. Il dispose de deux plages de détection 0 à 100° et 0 à 180°, une solution simple pour les mâts tournants.

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.