Ce qu'il fallait voir au salon du Multicoque...

Mardi 24 avril 2018 à 6h30

La 9eme édition du Salon International du Multicoque à la Grande-Motte (34) a fermé ses portes il y a quelques jours. A retenir : une météo au beau fixe dans un marché en pleine croissance, un public de passionnés venus de France et de l'étranger, de nombreuses avant-premières à flot et beaucoup de projets innovants. De quoi préparer vos futures croisières au soleil...

La 9eme édition du Salon International du Multicoque à la Grande-Motte (34) a fermé ses portes il y a quelques jours. A retenir : une météo au beau fixe dans un marché en pleine croissance, un public de passionnés venus de France et de l'étranger, de nombreuses avant-premières à flot et beaucoup de projets innovants. De quoi préparer vos futures croisières au soleil...

Le Salon International du Multicoque s’est tenu du 18 au 22 avril dernier à la Grande-Motte sous un soleil de plomb et dans une ambiance conviviale. Plus de soixante unités à voile ou à moteur, entre 7 et 20 mètres, étaient exposées à flot dont une dizaine en avant-première. Tous les incontournables acteurs du secteur étaient venus en forçe à l’image de Lagoon et son nouveau 40 pieds, Fountaine Pajot, Privilège, Catana, Bali ou encore Bavaria-Nautitech et sa gamme voile- moteur, sans oublier les trimarans tricolores Neel. A leurs côtés, on retiendra également la participation de constructeurs moins connus par le grand public comme l’australien Seawind et son nouveau 1600 ou le chantier Mc Conaghy et son superbe MC 50, un catamaran à fly avec double poste de barre et un intérieur de loft.

Spécialiste du monocoque de luxe, le chantier italien Ice Yacht a lancé son premier catamaran. Affiché à plus de 1,5 millions d’euros, ce 61 pieds propose trois à quatre cabines doubles dans un style moderne et minimaliste. En première mondiale, le Futura 49 a fait aussi sensation. Premier modèle de catamaran à largeur variable, il peut passer de 4,93 mètres de large au port à 7,98 mètres en navigation. Pas idiot !  Dans son sillage, le nouveau Slyder 49 est la nouveauté 2019 du chantier allemand. Construit en Chine, ce cataraman orienté grand voyage se veut performant via des étraves profilées mais également confortable avec plusieurs possibilités d’aménagements…

Nautisme Article
Spécialiste des monocoques haut de gamme, le chantier italien Ice Yacht présentait en avant-première ce 61 pieds. © Figaro Nautisme

Bali 4.1 : de beaux volumes

Parmi les scoops du salon, on retiendra surtout le lancement du Bali 4.1, nouveauté du chantier Catana, construit en France. Ce catamaran de 12,35 mètres reprend l'esprit du 4.0 mais avec un énorme volume de vie, une plate-forme arrière intégrale et un cockpit avant très bien imaginé qui vise la clientèle familiale. Le nouveau Bali 4.1 existe en version trois ou quatre cabines et affiche un tarif compétitif d’environ 350 000 euros. 

Nautisme Article
Le nouveau Bali 4.1 du Groupe Catana était présenté en avant-première à la Grande-Motte...© Figaro Nautisme

Fountaine Pajot Astrea 42 : trois ou quatre cabines au programme

Egalement à la Grande-Motte a été dévoilé le nom du nouveau 42 pieds du chantier tricolore Fountaine Pajot. L'Astrea 42 est un plan Berret-Racoupeau qui se place entre le Lucia 40 et l'Helia 44 Evolution. Le catamaran est proposé en version trois ou quatre cabines et plusieurs versions d’aménagements. Le baptême officiel du nouveau Fountaine Pajot aura lieu au prochain Cannes Yachting Festival au même moment que le très attendu nouveau 67 pieds…

Nautisme Article
Beaucoup de visiteurs chez Fountaine Pajot pour découvrir le nouveau catamaran baptisé Astréa 42.© Figaro Nautisme

Leopard 50 : une première en Europe

Après le Miami Boat Show en février dernier, le Leopard 50 faisait ses premiers milles en Europe avec un design signé par le cabinet d’architectes Simonis & Voogd Yacht Design. Ce spacieux catamaran de 15,40 mètres se caractérise par un profond cockpit avant accessible depuis l’intérieur. Il est proposé en version 4 ou 5 cabines doubles pour la clientèle charter.

Nautisme Article
Première en Europe pour le catamaran Leopard 50 et son intérieur spacieux...© Figaro Nautisme

Outremer 51 : des performances à la hausse ?

Autre avant-première du salon : l’Outremer 51.  Baptisé à la Grande Motte par Loick Peyron, ce catamaran de voyage du groupe Grand Large est le digne héritier de l’Outremer 49. Grâce au retour d’expérience de nombreux propriétaires, une nouvelle version voit donc le jour avec un design revisité par Patrick Le Quement, un intérieur repensé et des performances accrues grâce à un gain de poids sur la structure du catamaran. L'intérieur a été repensé par l'équipe de Darnet Design qui a modernisé notamment la cuisine et la table à cartes pour les rendre encore plus ergonomiques. A noter que le chantier Outremer exposait également le catamaran 4X de Jean-Pierre Balmes qui participera à la prochaine Route du Rhum.

 

Nouvelle ligne et performances à la hausse pour l'Outremer 51 lancé en avant-première mondiale ! © Figaro Nautisme
L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.