Palermo-Montecarlo : 55 équipages dans les starting-blocks !

Mercredi 15 août 2018 à 15h14

Véritable tradition depuis maintenant 14 ans, la Palermo-Montecarlo attire chaque année des dizaines d'unités prêtes à en découdre entre la Sardaigne et la Principauté, sur 500 milles nautiques.

La Palermo-Montecarlo rassemblera 55 unités et sera de nouveau l'une des étapes du calendrier de l'International Maxi Association (IMA). Le départ sera donné du Golfe de Mondello le mardi 21 août à midi. ©Andrea Carloni
Véritable tradition depuis maintenant 14 ans, la Palermo-Montecarlo attire chaque année des dizaines d'unités prêtes à en découdre entre la Sardaigne et la Principauté, sur 500 milles nautiques.

Organisée par le Circolo della Vela Sicilia en collaboration avec le Yacht Club de Monaco et le Yacht Club Costa Smeralda, la Palermo-Montecarlo rassemblera 55 unités et sera de nouveau l’une des étapes du calendrier de l’International Maxi Association (IMA). Le départ sera donné du Golfe de Mondello le mardi 21 août à midi. La flotte remontera ensuite la Méditerranée via un passage obligatoire d’une porte au large de Porto Cervo en Sardaigne avant de longer la Corse pour ensuite atteindre la Principauté, soit un tracé de 500 milles nautiques.

Mais la question que tout le monde se pose : qui pour battre le record détenu depuis 2015 par le maxi de 100 pieds Esimit Europa 2 en 47 heures, 46 minutes et 48 secondes ? Aux marins professionnels, impeccables d’efficacité, viendront se mélanger des novices de la course au large, à l’image de l’équipage composé de jeunes de la Section Sportive qui naviguent dans le cadre de la « Sailing Youth Offshore Academy U25 ».

Un plateau unique

Cinquante-cinq équipages ont d’ores et déjà répondu présent dont certaines têtes d’affiche à l’image de Lucky de l’armateur américain Bryon Ehrhart. Vainqueur en temps réel l’année dernière, ce Reichel/Pugh de 63 pieds aura fort affaire face à Rambler 88 de George David. Conforté par une victoire en temps réel en 2016, le monocoque aura également à son bord des marins de renom à l’image du néo-zélandais Brad Butterworth, quadruple vainqueur de l’America’s Cup.

Nautisme Article
Qui pour battre le record détenu depuis 2015 par le maxi de 100 pieds Esimit Europa 2 en 47 heures, 46 minutes et 48 secondes ?

Remporter cette course est donc une quête qui attire des marins aux profils très complémentaires, en témoigne l’équipage choisi par Adalberto Miani du Y.C.M qui s’entourera notamment de son fils Guido et de son petit-fils Daniel à bord de Art Spirit of Porto Piccolo. Embarqueront à leurs côtés, des marins redoutables, détenteurs de multiples titres mondiaux et européens sur des séries très diverses. De quoi conférer à ce bateau, arrivé premier à l’issue de la 49e Barcolana, le statut de favori de la course.

A noter également la participation de Ad Maiora, un trimaran lancé en 1988 sous le nom de Fleury Michon IX, autrefois la propriété de grands noms de la voile tels que Florence Arthaud ou encore Philippe Poupon.

La course au large en immersion

Dans le cadre de « Sailing Youth Offshore Academy U25 » et après une première expérience lors de la Rolex Giraglia en juin dernier, un équipage composé de cinq jeunes régatiers de la Section Sportive du Y.C.M. et de trois coureurs du Circolo dela Vela Sicilia prendra le départ de cette course au large à bord d’un First 50 Freedom. Agés de 14 à 22 ans, ils seront encadrés par deux coaches provenant des deux clubs. L’objectif de cette initiative est de leur faire découvrir la course au large à ces jeunes régatiers. Un projet qui s’inscrit dans le cadre du Centre de formation du Y.C.M., La Belle Classe Academy, qui a pour but de former les professionnels du Yachting et susciter de nouvelles vocations avec son département “Sailing”. Le vainqueur en temps compensé recevra le Trophée Angelo Randazzo alors que le premier à franchir la ligne en temps réel se verra remettre le Trophée Giuseppe Tasca d’Almerita.

Nautisme Article
L'équipage Lucky remporte le Trophée Giuseppe Tasca d'Almerita lors de la précédente édition.© Ph. Carloni-Raspar / CVS

Programme prévisionnel

Mardi 21 août

12h00 : Départ de la 14e édition du Golfe de Mondello

Dimanche 26 août

20h00 : Remise des prix au Yacht Club de Monaco

 

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.