A Ouessant, le bout du monde attire tous les regards

Mercredi 22 août 2018 à 12h01

L’île la plus occidentale de France voit sa population multipliée par 5 en été. Et certains visiteurs se fraient même un chemin hors saison, lorsque l’océan offre son spectacle le plus saisissant.

©CRTB / Nicolas JOB
L’île la plus occidentale de France voit sa population multipliée par 5 en été. Et certains visiteurs se fraient même un chemin hors saison, lorsque l’océan offre son spectacle le plus saisissant.

Difficile de ne pas commencer par un morceau de sagesse populaire : « Qui voit Molène voit sa peine, qui voit Ouessant voit son sang, qui voit Sein voit sa fin. » Ouessant, balayée par les vents d’ouest et les courants furieux qui hésitent entre Manche et Atlantique, n’est pas d’un abord facile. Mais elle se mérite, se déguste même à bord des ferries sécurisants qui assurent des liaisons régulières depuis le continent, et offre aux visiteurs une expérience pour le moins dépaysante. Hors saison, ses sentiers vous accueillent ainsi pour des balades salées, au milieu des moutons qui évoluent en liberté d’octobre à février.

Un riche passé à fleur de peau

Nautisme Article
Le Phare du Créac'h© Wikimedia

Commençons par l'écomusée du Niou qui vous invite à découvrir l’organisation de la vie insulaire telle que les habitants la connaissait jusqu’au milieu du XXe siècle. Vous apprivoiserez ainsi cette société si particulière où les femmes assuraient seules les travaux de la ferme pendant que les hommes naviguaient au long cours. Une vie rude, isolée, où les meubles étaient souvent construits de bois d’épaves, faute d’arbres à disposition sur Ouessant. Le Niou est le premier écomusée de France, ouvert en 1969. Passez ensuite les petits murets de pierre pour retrouver l’impressionnant phare du Creac’h, reconnaissable à sa «marinière noire et blanche». Il domine l’île du haut de ses 55 mètres et, toute l’année, dans son ombre, le visiteur trouvera le musée des phares et balises, qui accueille 16 000 visiteurs par an et retrace l’histoire des phares, de leur construction à leur automatisation. Un lieu magique, ouvert aux rêves de large et aux frissons nés des féroces embruns qui secouent ces vaisseaux de pierre. Des vidéos et des documentaires permettent de mesurer la difficulté des relèves dans les phares en mer, souvent chahutées par la météo, ou d'écouter des gardiens de phare parler de leur métier. Pour compléter la visite, le musée propose un parcours commenté de deux heures en plein air sur la signalisation maritime de la côte d'Ouessant.

Une source d’inspiration pour les artistes

Difficile d’évoquer Ouessant sans citer Yann Tiersen, révélé par son album Le Phare en 1998. Sans oublier Miossec, qui a tourné l’un de ses clips, Chanson pour les amis, sur l’île. Chaque année, les musiciens et les passionnés de musique se retrouvent à Ouessant pour le festival Ilophone. C’est aussi à Ouessant que les écrivains insulaires – ceux qui vivent ou travaillent sur une île ou ceux qui s’inspire du milieu insulaire, réel ou imaginaire - bénéficient de la première résidence d’écrivains en Finistère, au sémaphore du Creac’h. Deux à quatre mois de création dans un balcon exceptionnel face à une mer impétueuse, dans la chambre de veille du sémaphore. Une même association gère ces résidences d’artistes et un festival international du livre insulaire. Toutes les îles du monde sont célébrées par cet événement qui donne rendez-vous aux amateurs de littérature chaque été depuis 15 ans. Le festival de Ouessant a même donné naissance à deux autres manifestations : le Salon du film insulaire de l'île de Groix, dans le Morbihan, et le Salon international du livre océanien, en Nouvelle-Calédonie.

Nautisme Article
© CRTB / Jacqueline PIRIOU

Informations pratiques

Si vous avez un petit creux, rendez-vous au Ty Korn ! Il s'agit d'un pub et d'un restaurant, la salle pour déjeuner et dîner se trouve à l'étage. Vous y dégusterez de délicieux produits locaux, à des prix tout à fait abordables et l'équipe est très accueillante. 

Nautisme Article
Bteaux au mouillage à Ouessant© Wikimedia

Pour naviguer autour d'Ouessant, n'hésitez pas à télécharger les Guides Escales du Bloc Marine. Au programme : toutes les informations détaillées des ports, des cartes de navigation précises, les meilleurs mouillages, les bons plans pour vos escales à terre...

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.