Top départ pour le RORC Transatlantic avec Soldini

Samedi 24 novembre 2018 à 6h33

Ce samedi sera donné à Lanzarote (Îles Canaries) le départ de la 5e édition de la course RORC Transatlantic organisée par le Royal Ocean Racing Club. Sur le plan d’eau, on retrouvera notamment Giovanni Soldini et son incontournable Maserati Multi 70. Le favori de l’épreuve ?

©©Maserati
Ce samedi sera donné à Lanzarote (Îles Canaries) le départ de la 5e édition de la course RORC Transatlantic organisée par le Royal Ocean Racing Club. Sur le plan d’eau, on retrouvera notamment Giovanni Soldini et son incontournable Maserati Multi 70. Le favori de l’épreuve ?

Ce samedi 24 novembre sera donné, à Lanzarote aux Îles Canaries, le départ de la 5e édition de la course RORC Transatlantic soit environ 2 995 milles de l'océan Atlantique aux îles Grenade, aux Caraïbes. Parmi les équipages engagés, on retrouve le Maserati Multi 70 et son skipper emblématique Giovanni Soldini. Des débuts qui s’annoncent difficiles car  « pendant le parcours d’approche, juste avant de rejoindre le détroit de Gibraltar, le trimaran italien a perdu son safran tribord » explique le team italien. « Ça s'est passé dimanche dernier », précise Giovanni Soldini. « Nous avons probablement percuté un grand filet ou des installations de pêche. Le système fusible s'est détaché, comme prévu, mais le safran s'est retrouvé coincé et fortement tiré vers le bas, en le brisant et faisant glisser hors de son attache ». Le système fusible du gouvernail, assemblé à bord du Maserati Multi 70 pendant l'été, est conçu pour limiter les dommages causés par tous objets flottants, et laisse le safran flotter au-dessus de l'eau. Ici, parce qu'il s'est pris dans le filet, la lame ne pouvait pas sortir de l'eau, mais le système fusible a pu sauvegarder les douilles, les tuyaux et l'attache. L'équipe italienne est déjà à l'œuvre pour résoudre le problème : le gouvernail en T perdu sera remplacé par un safran MOD classique pour que le trimaran soit en mesure de naviguer, mais il ne pourra pas s'élèver à bâbord.

Un team de six marins confirmés à bord du Multi 70

A bord du Maserati Multi 70, le skipper Giovanni Soldini est associé à six marins professionnels, tous membres d'équipage de la dernière édition de la Rolex Middle Sea : l'italien Guido Broggi (régleur de grand voile), Nico Malingri et Matteo Soldini (wincheur et régleur) ; les espagnols Carlos Hernandez Robayna (régleur) et Oliver Herrera Perez (navigateur numéro 1) et le français François Robert (piano).

Une concurrence féroce sur cette course transocéanique

Sur la ligne de départ, aux côtés du Maserati Multi 70 et de l'équipage de Soldini, on note son rival PowerPlay, l'anglais MOD 70 skippé par Ned Collier Wakefield, qui a déjà concouru aux côtés du trimaran italien en octobre dernier pendant la Rolex Middle Sea. Les deux trimarans, en plus de rivaliser l'un avec l'autre, devront défier le record de vitesse de la course en multicoques, qui appartient à Lloyd Thornburg. A bord du trimaran américain Phaedo3, il avait franchit la ligne d'arrivée en 5 jours, 22 heures, 46 minutes et 3 secondes en 2015. Dans cette édition de la course transocéanique, en plus des deux MOD 70, il y aura huit équipes supplémentaires comme le Class 40 Eärendil, Hydra e Sirius, le First 47.7 Kali, le Cookson 50 Kuka 3, le Baltic 130 My Song, le Sun Fast 3600 Black Sheep ou le XP 44 Xtra Staerk.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.