Route du Rhum : nouvelles vagues d'arrivées attendues

Vendredi 30 novembre 2018 à 17h05

Après une bonne journée de pause lors des arrivées à Pointe-à-Pitre, une nouvelle cascade de solitaires va atterrir derrière les trois skippers de cette journée de vendredi : Manuel Cousin prend ainsi la quatorzième place en IMOCA, Donald Alexander finit 23ème et Emmanuel Hamez devrait ce soir prendre la 24ème place en Class40.

Manuel Cousin, skipper de Groupe Sétin, a pris ce matin la quatorzième place de la classe IMOCA, à 13j 11h 14mn 42sec du vainqueur de la catégorie, Paul Meilhat. ©© François Van Malleghem
Après une bonne journée de pause lors des arrivées à Pointe-à-Pitre, une nouvelle cascade de solitaires va atterrir derrière les trois skippers de cette journée de vendredi : Manuel Cousin prend ainsi la quatorzième place en IMOCA, Donald Alexander finit 23ème et Emmanuel Hamez devrait ce soir prendre la 24ème place en Class40.

Les Guadeloupéens n’ont pas déserté le ponton du MACTe où s’amarrent les solitaires arrivés après 3 542 milles de course depuis Saint-Malo ! Au matin de ce vendredi tropical, ce fut d’abord Manuel Cousin qui achevait son périple après un arrêt d’une semaine à Camaret : le skipper de Groupe Sétin prenait ainsi la quatorzième place de la classe IMOCA, à 13j 11h 14mn 42sec du vainqueur de la catégorie, Paul Meilhat. Et après les ovations et le traditionnel ti-punch, c’était au Vendéen d’accueillir le Sud-Africain Donald Alexander sur son Class40 Power of One et lui-même pourra féliciter ce soir Emmanuel Hamez (Teranga) qui lui concédait cinquante milles au passage de la Tête à l’Anglais. Mais la nuit tropicale est toujours aussi délicate à négocier lorsqu’il faut faire le tour de l’île papillon, sous le vent de La Soufrière !

Un tiercé indécis

La nuit prochaine risque fort d’être encore plus stressante pour le triumvirat qui va se présenter derrière la Guadeloupe puisque les écarts entre le Guadeloupéen Carl Chipotel (Pep’ Gwadloup), la jeune Morgane Ursault-Poupon (Fleury Michon Bio) et le Haut-Savoyard Olivier Magre (E. Leclerc-Ville La Grand) qui vise aussi la deuxième place parmi les Vintage de la Class40, s’annoncent infimes… Car ce trio n’était séparé ce vendredi après-midi que d’une trentaine de milles alors qu’il y avait encore au moins un empannage à effectuer avant de pointer l’étrave vers la Tête à l’Anglais !

Or en atterrissant sur l’île en fin d’après-midi locale, les trois solitaires savent que les alizés vont s’étioler du côté de Bouillante… L’occasion d’un regroupement alors qu’il n’y aura plus qu’une cinquantaine de milles à couvrir avant la ligne d’arrivée. Un piment peut-être plus favorable au « local de l’étape », le Guadeloupéen Carl Chipotel qui avait dû faire un pit-stop à Vigo pour réparer. Car ces trois-là n’ont pas eu d’alizés bien établis et ont même dû descendre jusqu’au 14° Nord avant de viser l’île papillon ! Et derrière cette nouvelle vague d’arrivée, c’est un quatuor qui va faire vibrer le MACTe : Alexia Barrier (4myplanet) va ainsi clore la ligne pour les monocoques IMOCA, puis les trois Class40 de Cédric de Kervenoal (Grizzly Baber Shop), d’Olivier Roussey (Obportus-Gras Savoye) et de Marc Dubos (Esprit Scout) devraient atterrir au matin local de dimanche… Encore des incertitudes sur la chronologie !

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.