Oman Sail dévoile ses ambitions pour 2019

Mercredi 12 décembre 2018 à 6h49

Oman Sail annonce de nouvelles ambitions pour 2019 - Franck Cammas coordonne les activités en France - Il est également skipper d’un Diam 24 - Trois Diam 24 seront engagés sur le Tour Voile - Deux Figaros engagés sur le circuit Figaro.

©© Oman Sail
Oman Sail annonce de nouvelles ambitions pour 2019 - Franck Cammas coordonne les activités en France - Il est également skipper d’un Diam 24 - Trois Diam 24 seront engagés sur le Tour Voile - Deux Figaros engagés sur le circuit Figaro.

Oman Sail, présent dans la voile depuis plus de dix ans, passe un cap en 2019 avec une nouvelle organisation et des ambitions sportives à la hausse. C’est en effet Franck Cammas, l’un des plus grands marins au monde, qui coordonne les activités pour la France par le biais de sa société Franck Cammas Racing. Il est par ailleurs engagé en tant que skipper sur la saison Diam 24.

Le Tour Voile, dont le parcours a été dévoilé au Nautic de Paris, reste central dans la saison du team mais une étape est franchie puisque ce sont cette année trois trimarans qui prendront le départ sous les couleurs d’Oman. Franck Cammas sera à la barre de l’un des deux projets professionnels et ne fait pas mystère de ses ambitions : « on va viser le plus haut et on fera tout pour le gagner » explique celui qui a terminé deuxième en 2015 alors que l’événement venait de passer en Diam 24. Le troisième bateau est composé d’un équipage 100 % féminin. La volonté du Sultanat est en effet depuis plusieurs années de donner des opportunités égales aux hommes et aux femmes et ce Tour illustre parfaitement cette politique.

Pour ces trois équipages, 2019 va débuter au plus tôt puisqu’ils seront engagés sur l’EFG Sailing Arabia – The Tour, à Oman, dès le 4 février. Ce rendez-vous que l’on appelle également le Tour d’Arabie rassemble une dizaine d’équipages pour 15 jours de compétition entre Mascate, la capitale du Sultanat, et Salalah, au Sud. Un quatrième équipage, 100 % omanais, portera également les couleurs du Sultanat.

Nautisme Article
© © Oman Sail

L’autre volet de cette saison 2019 se joue au large. Pour la première fois, des marins omanais seront engagés sur le circuit Figaro, à bord des nouveaux Figaro 3. « C’est un sacré défi » reconnaît Cammas qui travaille à sélectionner les marins qui embarqueront. Cette saison, au large, en solitaire, marque un tournant dans l’histoire d’Oman Sail. Jusqu’à aujourd’hui, le programme avait la vocation – déjà ambitieuse - de former des équipiers de premiers ordre. Il s’agit dorénavant de faire émerger des skippers. « Nous voulons former des marins omanais de haut niveau qui soient autonomes » résume Cammas. Les marins omanais enchaînent déjà les heures de navigation, parfois en solo, mais le chemin reste long pour atteindre les exigences du haut niveau. L’objectif de cette première saison 2019 est avant tout de faire monter ces marins en compétence. La Solitaire du Figaro est bien sûr dans toutes les têtes mais de nombreuses conditions doivent être réunies pour s’aligner sur une telle épreuve.

Quoi qu’il en soit, cette entrée dans le monde du solitaire reflète une ambition à long terme pour le team Oman Sail. Cette filière qui s’ouvre en 2019 a en effet vocation à durer. « Il faudra du temps pour faire des résultats » explique Cammas. Il compare cette formule aux systèmes de détection français (Macif, CMB, Crédit Agricole, Elf) qui ont permis de faire émerger de nombreux talents, dont le sien puisqu’il a lui-même bénéficié de ce dispositif au début de sa carrière. Les marins omanais présélectionnés : Ali Al Balushi, Sami Al Shukaili et Mohammed Al Mujaini ne connaissent pas encore le programme précis de la saison 2019 mais une chose est certaine, entre entraînement et régates, ils se préparent à passer beaucoup de temps en mer.

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.