Redonner un nouveau look aux intérieurs et extérieurs de votre bateau

Jeudi 13 décembre 2018 à 6h34

Au fil des années, les tissus utilisés pour les intérieurs et les extérieurs de bateaux vieillissent, se dégradent, passent de mode, etc. Pour redonner une nouvelle jeunesse à votre bateau, pourquoi ne pas envisager de les changer ?

Les plus beaux tissus d'ameublement de qualité supérieure conçus pour une utilisation terrestre en intérieur, ne résistent pas aux conditions particulières que l'on rencontre sur un bateau. ©© Lagoon
Au fil des années, les tissus utilisés pour les intérieurs et les extérieurs de bateaux vieillissent, se dégradent, passent de mode, etc. Pour redonner une nouvelle jeunesse à votre bateau, pourquoi ne pas envisager de les changer ?

La première difficulté est : que choisir ? Si le choix des couleurs est important, celle des matériaux à utiliser l’est tout autant. Pour en savoir plus, nous avons rencontré au METSTRADE à Amsterdam un responsable la société Sunbrella qui est, depuis plus de 50 ans, l'un des leaders pour les tissus d’aménagement et pour les toiles de protection pour les bateaux ; elle propose une solution complète aussi bien pour l’intérieur que l’extérieur.

Quel tissu utiliser ?

Nautisme Article
Sunbrella utilise exclusivement des tissus tissés à partir de fibres acryliques teintées dans la masse et mis au point dans leur département R&D. © © Nimbus

Sur un bateau, l’humidité, l’atmosphère salin, la chaleur, le froid, etc. ont vite fait de s’attaquer aux tissus si on ne prend pas la précaution de les choisir pour cet usage particulier. Les plus beaux tissus d’ameublement de qualité supérieure conçus pour une utilisation terrestre en intérieur, ne résistent pas aux conditions particulières que l’on rencontre sur un bateau. Partant de cette constatation, Sunbrella utilise exclusivement des tissus tissés à partir de fibres acryliques teintées dans la masse et mis au point dans leur département R&D. Cette fibre acrylique haut de gamme intègre les pigments de couleurs au moment de sa fabrication. Il en résulte une fibre constituée d’un fil teinté à cœur. Aux dires de son responsable du marché marine (Arnaud Dalle) « c’est à cette condition que les tissus résistent aux agressions des rayons UV et ne se décolorent pas. Ils sont ainsi particulièrement adaptés aux environnements marins exigeants. La fibre synthétique acrylique est insensible au sel et ne moisit pas, facilitant le nettoyage des housses et capotes. Une solution à base d’eau de Javel peut même être utilisée pour des tâches tenaces ou des nettoyages plus intenses ».

Un large choix

Unis ou à motifs, voire réversibles, les tissus Sunbrella Marine se composent de 205 références dont 112 nouveautés, toutes imaginées par le bureau de design propre à la société et réalisée en France dans une de leur usine Dickson Constant située au nord de Lille. La nouvelle collection se décline autour de quatre univers issus des dernières tendances. Ces tissus sont élaborés pour habiller et protéger l’intérieur et l’extérieur des bateaux. Donc ils ne se limitent pas aux assises, coussins, plaids et literies. Ils peuvent également être utilisés pour les tauds, les capotes, les fermetures arrière, les housses de protection, les bains de soleil, etc.

Nautisme Article
Ces tissus sont élaborés pour habiller et protéger l'intérieur et l'extérieur des bateaux. Ils peuvent également être utilisés pour les tauds, les capotes, les fermetures arrière...© © Delphia

Entretenir ces tissus

Pour garder les tissus en bon état une des meilleures façons est de retarder les nettoyages intensifs. Pour les toiles, Sunbrella conseille d’effectuer régulièrement un nettoyage léger à l’aide d’une brosse souple ou d’un jet d’eau. L’un des fléaux reste la moisissure. Depuis de nombreuses années des facteurs favorisent son développement que ce soit sur les tissus extérieurs avec l’augmentation de la pollution atmosphérique ou ceux intérieurs avec, entre autres, la restriction de l’utilisation de certains produits chimiques dans le traitement des tissus (antifongiques, normes environnementales, etc.). Pour les intérieurs, il faut être conscient que sur les nouvelles générations de bateaux les surfaces vitrées ont augmenté de plus de 50% en 5 ans ce qui limite la ventilation d’autant plus qu’une telle surface rend l’intérieur du bateau totalement hermétique à l’air. Pour que la moisissure se développe, il faut quatre éléments : humidité, chaleur, spore et élément nutritif. L’élimination d’un de ces quatre éléments est suffisant pour l’éviter. Un tissu synthétique tel que celui utilisé par Sunbrella ne favorise pas la naissance de la moisissure, mais il peut permettre son développement s’il n’est pas entretenu un minimum.

Nautisme Article
Un tissu synthétique tel que celui utilisé par Sunbrella ne favorise pas la naissance de la moisissure, même à l'intérieur, mais il peut permettre son développement s'il n'est pas entretenu un minimum.© © Wauquiez

Quelques conseils pratiques

Pour garder des tissus propres, un lavage basique est suffisant. Il se résume en 5 points :

  1. Brosser le tissu pour enlever les salissures.

  2. Humidifier le tissu au jet d’eau.

  3. Préparer un mélange eau/savon et frotter à l’aide d’une brosse souple.

  4. Laisser agir.

  5. Rincer abondamment à l’eau claire et laisser sécher à l’air libre.

Aller plus loin

Pendant l’hivernage ou les longues périodes où on ne vient pas à son bateau, on doit procéder à un lavage plus intense.

  • Préparer une solution avec 1/10 d’eau de Javel, 2/10 de savon et 7/10 d’eau.

  • Frotter à l’aide d’une brosse soupe et laisser agir 15 minutes.

  • Enlever cette solution avec une éponge et rincer abondamment à l’eau claire.

Attention, tout autre tissu que Sunbrella peut ne pas supporter un nettoyage à l’eau de Javel. Après un lavage intensif, les toiles extérieures doivent subir un traitement pour retrouver leur imperméabilité. Il existe sur le marché des produits conçus à cet effet.

A ne pas faire et à faire

Pour minimiser les risques de salissures et éviter les nettoyages intensifs, il ne faut pas cuisiner sous un taud ou un bimini ; en effet, les vapeurs de cuisson contiennent des microéléments nutritifs qui peuvent favoriser la formation des moisissures. Mais aussi ne pas utiliser de solvant, de détergent, de produit abrasif, de nettoyeur haute pression et encore moins laver les tissus en machine. Pour l’hivernage, si vous rangez les éléments extérieurs (bimini, bain de soleil, coussin, capote, etc.), il est impératif qu’ils soient parfaitement secs. Pour l’intérieur, il faut bien ventiler le bateau et ne pas obstruer les grilles d’aération.

Nautisme Article
Dans le secteur marine, ses textiles sont référencés dans de nombreux chantiers parmi lesquels on compte : Beneteau, Jeanneau, Nimbus, Wally, Sunseeker, Lagoon, Marex, Delphia Yachts, CNB, Wauquiez, Nautor's Swan...© © Albert Brel

Ou se procurer les produits ?

Depuis sa création, la marque Sunbrella maintient sa position d’avant-gardiste, à la pointe de l’innovation. Elle a su gagner sa place de référence internationale et la reconnaissance de tous les acteurs de l’industrie : architectes, designers, chantiers navals et artisans selliers. Dans le secteur marine, ses textiles sont référencés dans de nombreux chantiers parmi lesquels on compte : Beneteau, Jeanneau, Nimbus, Wally, Sunseeker, Lagoon, Marex, Delphia Yachts, CNB, Wauquiez, Nautor’s Swan... et de nombreux selliers de marine les utilisent. Sur le site SunbrellaMarinePartner.com vous trouverez la liste des experts Sunbrella.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.