Wild Oats XI remporte son 9e Sydney-Hobart

Vendredi 28 décembre 2018 à 10h10

Le supermaxi Wild Oats XI, déjà huit fois vainqueur de la classique Sydney-Hobart à la voile, a remporté l'édition 2018 après une féroce bataille avec trois autres supermaxis, dont le tenant du titre Comanche, qui menait encore jeudi, pour signer un record et réussir "un rachat".

Vendredi matin, Wild Oats XI a réussi à devancer son plus proche concurrent pour couper le premier la ligne d'arrivée fixée à Hobart après une course de 628 milles. ©© ROLEX / Studio Borlenghi
Le supermaxi Wild Oats XI, déjà huit fois vainqueur de la classique Sydney-Hobart à la voile, a remporté l'édition 2018 après une féroce bataille avec trois autres supermaxis, dont le tenant du titre Comanche, qui menait encore jeudi, pour signer un record et réussir "un rachat".

"C'est une certitude, pour nous c'est un rachat. L'année dernière, c'était très décevant", a réagi le skipper Mark Richards, en faisant allusion au déclassement de son voilier en 2017. Arrivé le premier sur la ligne fixée à Hobart, Wild Oats XI avait ensuite écopé d'une pénalité d'une heure en raison d'une quasi-collision. Comanche avait alors été déclaré vainqueur avec le record de la course en un jour, neuf heures, 15 minutes et 24 secondes.

Le skipper est d'autant plus ravi que la bagarre avait été rude, son voilier et Comanche prenant à tour de rôle la tête de la course. Vendredi matin, Wild Oats XI a réussi à devancer son plus proche concurrent pour couper le premier la ligne d'arrivée fixée à Hobart après une course de 628 milles (1163 km), aux alentours de 8h20 heure locale.

Nautisme Article
Les quatre supermaxis Wild Oats XI, Comanche, Black Jack et Infotrack se sont livrés une course-poursuite haletante depuis le départ de Sydney, mercredi, lors du "Boxing Day" australien.© © ROLEX / Studio Borlenghi

Pour fêter ce neuvième succès (un record), après ceux signés entre 2005 et 2014, le skipper de Wild Oats XI a respecté une vieille tradition en buvant du champagne dans une chaussure. Il a ensuite été jeté dans le fleuve Derwent par son équipage, une autre tradition.

De l'avis même des organisateurs, la 74e édition a été la plus disputée de toute l'histoire de la course. Les quatre supermaxis, les plus grands voiliers et les plus rapides aussi, Wild Oats XI et Comanche donc, mais aussi Black Jack et Infotrack se livraient une course-poursuite haletante depuis le départ de Sydney, mercredi, lors du "Boxing Day" australien. Les quatre bateaux n'étaient séparés que de cinq milles avant l'attaque victorieuse de Wild Oats XI, vendredi au petit matin, lorsque le voilier de Mark Richards avait choisi de s'écarter vers l'est à la recherche de vents plus favorables.

Nautisme Article
Wild Oats XI a mis un jour, 19 heures, 7 minutes et 21 secondes pour rallier Sydney à Hobart, soit près de neuf heures de plus que record établi en 2017 par Comanche.© © ROLEX / Studio Borlenghi

Cette victoire est un soulagement pour la famille Oatley, qui possède Wilds Oaks XI, après trois ans d'insuccès, dont deux abandons en 2015 et 2016. "C'est absolument fantastique. Les mots me manquent. Je ne pouvais pas être plus heureuse. Toute notre famille est vraiment heureuse", s'est exclamée Sandy Oatley, la propriétaire, sur Channel Seven.

Wild Oats XI a mis un jour, 19 heures, 7 minutes et 21 secondes pour rallier Sydney à Hobart, soit près de neuf heures de plus que record établi en 2017 par Comanche.

Nautisme Article
Jeudi, la flotte a rendu un poignant hommage aux victimes de la tragédie de 1998. Une minute de silence a été observée et un message de commémoration lu en public.© © ROLEX / Studio Borlenghi

Jeudi, la flotte des 85 voiliers, réduite à 80 après le passage au sud de Sydney, le supermaxi Scallywag de Hong Kong étant le plus notable des abandons, a rendu un poignant hommage aux victimes de la tragédie de 1998. En mémoire des six marins morts dans une tempête cette année-là, une minute de silence a été observée et un message de commémoration lu en public.

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.