Reggae, plongée et sable blanc à la Jamaïque

Lundi 31 décembre 2019 à 12h32

Des Caraïbes, sitôt qu'on y pense, surgissent des noms enchantés : les Grenadines, Marie-Galante, Grenade, Tobago, La Barbade, Saint-Barthélémy… On oublie trop souvent la Jamaïque. "Jamaica farewell", chantait Harry Belafonte. La Jamaïque qu'adorait l'acteur australo-américain Errol Flynn et que Bob Marley fit connaître au monde entier.

Montego bay ©© Flickr
Des Caraïbes, sitôt qu'on y pense, surgissent des noms enchantés : les Grenadines, Marie-Galante, Grenade, Tobago, La Barbade, Saint-Barthélémy… On oublie trop souvent la Jamaïque. "Jamaica farewell", chantait Harry Belafonte. La Jamaïque qu'adorait l'acteur australo-américain Errol Flynn et que Bob Marley fit connaître au monde entier.

Évoquer la Jamaïque, pour qui navigue, c'est aussitôt penser à Kingston, septième port du monde, au nom inscrit en grandes lettres à l'arrière des cargos croisés au large, à Gibraltar ou dans la Manche. La capitale jamaïcaine mérite mieux que sa mauvaise réputation. Elle est rude, parfois violente, les tensions y sont nombreuses mais c'est le cœur du pays, qui concentre l'activité commerciale et culturelle.

Le reggae est partout

C’est dans les quartiers pauvres de Kingston qu’est né le reggae. Les tubes de Bob Marley sont diffusés dans presque tous les lieux touristiques, aux bars des plages, dans le magnifique hôtel Strawberry Hill qui appartient à son producteur ou dans sa maison natale de Nine Mile transformée en musée, le site le plus visité de Kingston. Vous y verrez la chambre du chanteur, l'arbre sous lequel Bob jouait de la guitare en fumant de la ganja…

Si le reggae reste indétrônable (chaque été, le festival Reggae Sumfest de Montego Bay bat des records d’affluence), aujourd’hui on écoute du dancehall, une sorte de reggae électro, et on danse le daggering en se régalant de spécialités culinaires comme le "jerk", poulet mariné aux épices, le curry de chèvre ou le homard grillé…

Port-Royal, capitale de la flibuste

Filons vers Port-Royal, au bout d'une longue langue de terre au sud de Kingston. Paisible bourgade vivant surtout du tourisme et de la pêche, seules quelques fortifications rappellent la splendeur passée de cette ville dont pirates, flibustiers et autres « frères de la côte » avaient fait leur base. Grâce aux prises rapportées et échangées sur place, Port-Royal devint alors une des villes les plus riches du Nouveau Monde. L'or et le rhum coulaient à flots dans les tavernes, tripots et bordels de la ville, où régnait le célèbre pirate Henry Morgan.

Nautisme Article
La cité engloutie de Port-Royal.© © Pinterest

En 1692, la ville fut totalement submergée par la mer, suite à un tremblement de terre qui entraîna un éboulement sous-marin. Les ruines de l'ancienne Port-Royal, recouvertes par les coraux, forment depuis ce temps un récif peuplé de nombreuses espèces tropicales, qui fait la joie des plongeurs !

Montego Bay et Negril

Nautisme Article
Negril© © Flickr

Au nord-ouest de l'île, Montego Bay (ici on dit MoBay) est un port florissant où règne l'aimable désordre coloré de la vie jamaïcaine : voitures klaxonnantes, demeures géorgiennes, plages de sable blanc… Mais la baie offre aussi des parcours de golf, une grande variété d'arts et d'artisanats, et un large panel d'activités nautiques.

Negril, à 84 km à l'ouest de Montego Bay, est la station qui monte, jusqu'à s'imposer maintenant comme la première localité de "fun in the sun" du pays, mais la petite ville portuaire reste curieusement paisible. Les sculpteurs exposent leurs œuvres sur la plage, les vendeurs de jerk et de nourritures diverses dressent leurs étals le long des rues. Et nul besoin d'omelettes aux champignons hallucinogènes (proposées au menu des restaurants…) pour trouver la plage, longue de 7 km, absolument remarquable. Negril abrite également la première zone naturelle protégée de Jamaïque.

Nautisme Article
Negril© © Flickr

Magie de Long Bay

Au nord-est du pays, Long Bay niche au cœur d'une baie en forme de croissant, longue de 1,6 km. Le sable y est rose, la mer couleur turquoise sombre. Les longues vagues en font un excellent, mais parfois dangereux, spot de surf. Après avoir navigué à travers les marchés d'artisanat et boutiques à Ocho Rios, vous pourrez visiter les vastes ateliers de Wassi, où les artisans locaux créent des poteries uniques et caractéristiques.

Nombre de bateaux de croisières desservent le port. Ne manquez pas les Dunn River Falls qui offrent un magnifique spectacle avec des chutes de 180 mètres de hauteur qui se jettent dans la mer.

Enfin, rappelons que les températures en Jamaïque en décembre oscillent entre 22 à 32 °C...

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.