La baie d'Ilha Grande, un goût de paradis au Brésil

Par Figaronautisme.com
Jeudi 24 janvier 2019 à 12h21

Située au sud de Rio de Janeiro, la baie d’Ilha Grande est l’une des plus belles de la côte brésilienne. Avec son plan d’eau protégé par une Serra à la végétation luxuriante et ses dizaines d’îles et d’îlots aux plages de sable fin, c’est une destination de rêve dans un lieu préservé.

Baie d'Ilha Grande ©Anne Bergogne
Située au sud de Rio de Janeiro, la baie d’Ilha Grande est l’une des plus belles de la côte brésilienne. Avec son plan d’eau protégé par une Serra à la végétation luxuriante et ses dizaines d’îles et d’îlots aux plages de sable fin, c’est une destination de rêve dans un lieu préservé.

« Si le paradis existe, il n’est pas loin d’ici », aurait affirmé le grand navigateur Amerigo Vespucci en débarquant à Ilha Grande.

Montagneuse, étirée, l’île protège de la houle l’immense baie qui porte son nom, nichée aux pieds d’un des plus beaux paysages côtiers du Brésil, la Costa Verde. Côte verte comme l’émeraude, elle est tapissée d’une forêt primaire unique au monde qui recouvre les reliefs montagneux de la Serra do Mar.

Nautisme Article
Cet environnement unique, désormais protégé avec parcs et réserves naturelles, est peu fréquenté.© Anne Bergogne

A ses pieds, les eaux turquoise de la baie, des îles encore sauvages, de grandes plages de sable blanc bordées de cocotiers. Cet environnement unique, désormais protégé avec parcs et réserves naturelles, est peu fréquenté. Le littoral est resté préservé de la spéculation immobilière. Il abrite des hameaux de pêcheurs aux façades colorées mais aussi de grandes villas enfouies dans la verdure tropicale, havres de paix pour leurs propriétaires qui les rejoignent en hélicoptère le temps d’un week-end. La plaisance commence à s’y développer avec un parc de bateaux de location avec ou sans équipage. « La demande est de plus en plus forte », commente Jean-Baptiste Le Turc de l’agence Windward. S’y ajoutent quelques charters, des bateaux de voyage en escale et des yachts appartenant aux riches familles de Rio et de Sao Paulo.

Y aller

Paris - Rio de Janeiro - Vols directs quotidiens d’Air France.

Bus confortables de la compagnie Costa Verde pour Angra dos Reis toutes les ½ h. Il faut compter 3 heures de trajet.

Nautisme Article
© Anne Bergogne

Quand partir ?

Le climat du Brésil en cette période estivale de l’année présente une grande diversité entre celui chaud et humide de l’Amazonie et la chaleur parfois étouffante près de la côte Est, de Salvador de Bahia à Porto Alegre en passant par Rio de Janeiro. C’est aussi la saison des pluies, mais celles-ci ne tombent le plus souvent qu’en fin d’après-midi après de belles journées de soleil. Si vous souhaitez profiter d’un séjour sur la côte Est, sachez que la température de 23 à 30°C. Elle est plus supportable sur Sao Paulo située en altitude, avec 19 à 28°C. Le soleil brille en moyenne 5 à 8 heures par jour. L’eau est à 25°C. Si vous êtes tenté de découvrir l’intérieur du pays, en direction de Brasilia ou vers l’Amazonie, retenez que le temps change souvent et surtout devient de plus en plus humide avec parfois de très fortes averses orageuses. Il tombe ainsi trois fois plus de précipitations à Manaus qu’à Rio.

Sur Ilha Grande, cette semaine s’annonce des plus favorables avec un soleil dominant et une chaleur  que vous supporterez grâce aux brises marines. Le matin, le thermomètre atteindra déjà 25°C pour monter l’après-midi jusqu’à 33°C. Quant à la température de l'eau, elle est de 27°C.

Pourquoi y faire escale ?

Pour la beauté du site, la diversité des paysages et des conditions de navigation, idéales sur un plan d’eau protégé avec des mouillages sûrs. Et pour l’accueil des Brésiliens, chaleureux et toujours prêts à se mettre en quatre pour aider les voyageurs.

L’escapade incontournable

La cité historique de Paraty, nichée au pied du parc national de la Serra da Bocaina. Créée par les Portugais au 17ème siècle, elle a conservé ses maisons coloniales et ses ruelles aux pavés irréguliers, régulièrement lavées par les grandes marées.

Nautisme Article
Paraty© sous licence creative commons

Le plus beau mouillage

Saco do Mamangua a la forme d’une échancrure profonde de plusieurs milles. Ce fjord brésilien, inaccessible par la route, est resté sauvage, bordé d’une mangrove et encadré d’une forêt primaire avec une vue magnifique sur les deux pains de sucre de la montagne de Mamangua. À explorer en kayak et en canoë.

Ne pas manquer

L’ascension du célèbre pic du Papagaio ou pic du Perroquet (987 m) sur Ilha Grande pour découvrir un panorama époustouflant sur la baie, les îles environnantes et les montagnes qui enserrent la côte.

Où trouver un bateau ?

À la marina d’Angra Dos Reis, port de départ des bateaux de location mais aussi des « Escunas », anciens bateaux de travail du Salvador reconvertis en confortables navettes touristiques. La baie compte quelques marinas avec places de ponton ou sur bouée, en particulier à Paraty, escale incontournable.

Nautisme Article
Saco do Ceu, Ilha Grande© DR

Pour ceux qui préfèrent découvrir les îles à pied, on peut traverser vers Ilha Grande ou Paraty en vedettes à passagers ou emprunter un taxi-boat et poser son sac dans une charmante « Pousada » ou dans un resort plus luxueux.

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.