L'île d'Oléron, terrain de jeu idéal pour les amateurs de nautisme

Par Figaronautisme.com
Samedi 16 mars 2019 à 16h34

Bordée de 70 kilomètres de plages, l’île d’Oléron est un terrain de jeu idéal pour la pratique d’activités nautiques, peu importe le niveau de pratique. De la voile au kayak, en passant par la planche à voile, le surf, la plongée, le kitesurf ou le char à voile, le choix est vaste et les possibilités quasi infinies.

« La côte océanique, qui est la plus sauvage de l'île, est aussi la plus exposée au vent et aux vagues. De nombreuses prestations nautiques y sont proposées », Lionel Pacaud, directeur de l'Office du Tourisme. ©© Frédéric Hédelin
Bordée de 70 kilomètres de plages, l’île d’Oléron est un terrain de jeu idéal pour la pratique d’activités nautiques, peu importe le niveau de pratique. De la voile au kayak, en passant par la planche à voile, le surf, la plongée, le kitesurf ou le char à voile, le choix est vaste et les possibilités quasi infinies.

« Il est possible de pratiquer quasiment toutes les activités nautiques sur l’île d’Oléron grâce à ses deux côtes exposées de manière différente. C’est d’ailleurs un très bon moyen de découvrir le territoire. On peut, par exemple, découvrir les marais en Stand Up Paddle », présente Lionel Pacaud, le directeur de l’Office du Tourisme de l’île d’Oléron – Bassin de Marennes.

La côte océanique, idéale pour la glisse

Nautisme Article
© © Baptiste Haugomat

« La côte océanique, qui est la plus sauvage de l’île, est aussi la plus exposée au vent et aux vagues. De nombreuses prestations nautiques y sont proposées », précise Lionel Pacaud. On y trouve notamment trois écoles labellisées Écoles Françaises de Surf, plusieurs clubs de plongée sous-marine, qui proposent des baptêmes et des plongées d’exploration au large de la côte ouest de l’île, le tout encadré par des moniteurs brevetés. Moins exposées que la côte océanique, les plages de la côte orientale de l’île sont quant à elles propices aux baignades en famille. Surveillées, elles s’animent en période estivale et accueillent les tout-petits dans quatre clubs de plage qui leur sont dédiés.

Nautisme Article
© © Baptiste Haugomat

Une île, quatre ports

Les plaisanciers, qui ne sont pas en reste, pourront faire escale dans l’un des quatre ports de l’île d’Oléron (La Cotinière, Le Douhet, Boyardville et Saint-Denis), louer un catamaran avec skipper, ou même éventuellement louer un vieux gréement. À noter que des promenades en mer autour du célèbre Fort Boyard sont proposées au départ de Boyardville ou de Saint-Denis d’Oléron.

Nautisme Article
Le port de la Cotinière, sur la face Ouest de l'île© © Frédéric Hédelin

Pour une navigation en toute sérénité au large de l'île, n'hésitez pas à télécharger les Guides Escales du Bloc Marine. Vous y trouverez des informations détaillées et mises à jour sur les ports, les meilleurs mouillages mais également plein d'infos pratiques sur les escales à terre.