LH 1000 : un nouveau bolide pour encadrer la voile

Par Geoffroy Langlade
Mercredi 27 mars 2019 à 14h08

La Ligue de Voile de Normandie vient de baptiser au Havre (Seine-Maritime), le LH 1000. Un impressionnant semi-rigide de 10 mètres spécialement conçu pour encadrer des épreuves de renom comme la Solitaire du Figaro ou la Transat Jacques Vabre. Prêt à affronter des conditions difficiles, le Black Pearl peut naviguer à près de 48 noeuds grâce à ses deux hors-bord de 300 chevaux chacun. Un must pour une direction de course !

La Ligue de Voile de Normandie vient de baptiser au Havre (Seine-Maritime), le LH 1000. Un impressionnant semi-rigide de 10 mètres spécialement conçu pour encadrer des épreuves de renom comme la Solitaire du Figaro ou la Transat Jacques Vabre. Prêt à affronter des conditions difficiles, le Black Pearl peut naviguer à près de 48 noeuds grâce à ses deux hors-bord de 300 chevaux chacun. Un must pour une direction de course !

Officiellement baptisé le 19 mars dernier au Havre (Seine-Maritime), le LH 1000 est un semi-rigide de 10 mètres construit par le chantier normand LH Boats en collaboration avec l'architecte naval Briag Merlet, SNIP Yachting et Suzuki Marine pour la partie motorisation.

Fabriqué sur la base d'une carène en contreplaqué marine/epoxy, lui offrant une grande légèreté et une bonne tenue en mer, sans oublier des flotteurs en hypalon Orca, le surnommé « Black Pearl » a été étudié dans le but d'encadrer des régates, évènements (L'Armada) et compétitions de course au large (ex : Solitaire du Figaro, Route du Rhum, Transat Jacques Vabre) pour La Ligue de Voile de Normandie, dirigée par Francis Le Goff.

Nautisme Article
Francis Le Goff, directeur de La Ligue de Voile de Normandie.© © Figaro Nautisme

A bord, on retrouve un important dispositif de communication Icom, une cartographie Garmin, des sièges à suspension Ullman pour amortir les chocs, plusieurs coffres de rangement et un avant carré de manière à remorquer des bêtes de course comme les IMOCA par exemple.

Nautisme Article
Parmi les aménagements spécifiques du semi-rigide, la présence de sièges à suspension Ullman. Le top côté confort ! © © Alexis Courcoux

Côté performances, le LH1000 atteint les 48 noeuds grâce à ses deux moteurs hors-bord Suzuki de 300 chevaux chacun. En mer, le Black Pearl peut virer serré et affronter des conditions de mer difficiles notamment lors des départs de course au large. Le LH 1000 est homologué pour 18 passagers.

Nautisme Article
Sur le tableau arrière du Black Pearl, deux moteurs Suzuki de 300 chevaux chacun. Sa vitesse de pointe dépasse les 47 noeuds !© © Alexis Courcoux