Eliès et Davies remportent la Sardinha Cup

Par Figaronautisme.com
Samedi 13 avril 2019 à 13h00

En franchissant la ligne d’arrivée à 7h25 ce samedi matin devant Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Yann Eliès et Samantha Davies remportent la Grande Course 2 de la Sardinha Cup. Mieux encore, cette victoire leur permet de remporter cette course inaugurale du Championnat de France Elite de course au large. Une superbe victoire qui permet à Yann Eliès de faire un retour remarqué sur le circuit Figaro.

©Presse
En franchissant la ligne d’arrivée à 7h25 ce samedi matin devant Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Yann Eliès et Samantha Davies remportent la Grande Course 2 de la Sardinha Cup. Mieux encore, cette victoire leur permet de remporter cette course inaugurale du Championnat de France Elite de course au large. Une superbe victoire qui permet à Yann Eliès de faire un retour remarqué sur le circuit Figaro.

Ils avaient terminé 7ème du Warm Up, puis 4ème de la Grande Course 1, Yann Eliès et Samantha Davies avaient à cœur de continuer sur leur belle lancée ! C’est chose faite avec cette victoire sur la Grande Course 2. « Pour une fois nous avons réussi à prendre un bon départ avec un bon passage de bouée de dégagement, c’est ce qui nous avait manqué sur les deux précédentes courses ! » confiait Yann à l’arrivée au ponton. Dans le groupe de tête dès les premiers milles, le duo de St Michel finit par prendre les rênes de la course lors de la première nuit, pour ne plus les lâcher. « Nous avions un projet assez clair avec Sam. Nous passons bien dans les premiers en bas avec une super vitesse et après il y a eu un petit coup de mistoufle. Nous avons senti que c’était plutôt bon pour ceux qui étaient devant et moins pour ceux de derrière. On s’est senti riches sans avoir à faire grand-chose, enfin on a bien fait avancer le bateau quand même ! La messe était quasiment dite ensuite ». Une belle maîtrise et une régularité qui permettent à Sam et Yann, au-delà de s’imposer sur cette dernière étape, de remporter la Sardinha Cup. « Quand nous avons vu les duos engagés sur cette course, nous n’imaginions pas finir vainqueurs, même si j’avais dit à Sam on y va pour la gagne ! Finalement tout s’est super bien déroulé et je suis très heureux de partager cette victoire avec Sam, elle a été une co-skipper exemplaire ! »

Une découverte victorieuse pour Samantha Davies 

Toujours aussi souriante, même après 2 nuits passées en mer, Samantha Davies ne cachait pas sa joie d’avoir remporté cette course avec Yann. « C’est ma première vraie victoire en Figaro, c’est incroyable ! C’est la première fois que j’arrive au ponton et qu’il y a aussi peu de bateaux (rires). Saint-Gilles-Croix-de-Vie me porte bonheur. Quand je viens ici, je navigue toujours bien ! ». La victoire de Yann et Sam fera date puisqu’il s’agissait de la première course disputée à bord du nouveau monotype Figaro Bénéteau 3. « Nous avons découvert ce nouveau bateau à l’occasion de cette Sardinha. Les premières navigations ne sont jamais faciles, mais nous avons tous trouvé, et moi la première que les sensations étaient sympas. Le bateau est très agréable à naviguer. J’ai appris également beaucoup aux côtés de Yann et je suis ravie de terminer sur cette belle victoire ! »

Un bon galop d’essai en vue de la Solitaire du Figaro 

Engagé sur cette première épreuve du Championnat de France Elite de course au Large, Yann Eliès venait avec un objectif clair en tête, « L’idée c’était que je prenne en main le bateau, que je trouve des sensations, de la vitesse. Depuis les entrainements à Port-la-Forêt, nous avons vu que j’avais des capacités, que j’avais retrouvé ce bon spirit que j’avais en 2015, 2013 et 2012. J’aime bien le bateau, j’arrive à le faire avancer correctement, c’est encourageant pour la suite. » Le briochin avait aussi choisi de naviguer avec Samantha pour observer et comprendre l’approche différente de la talentueuse skipper du 60’ Initiatives cœur. Il n’a cessé de saluer la grande expertise et le bel état d’esprit de Samantha tout au long de la course. Le duo a fonctionné instantanément et chacun s’est enrichi des qualités de l’autre. Il est certain que cette expérience servira Yann pour la suite de la saison, notamment en vue de la Solitaire URGO Le Figaro, son objectif majeur pour 2019. D’ici juin, il va enchaîner avec La Solo Maître Coq à la fin du mois, sur laquelle il sera seul maître à bord de StMichel, « La Solo va être un autre exercice, un peu plus complexe et intense. On va essayer de faire les choses bien aussi, avec en ligne de mire cette Solitaire, j’aimerais bien la gagner ! »