Les Voiles de St. Barth débutent aujourd'hui

Par Figaronautisme.com
Lundi 15 avril 2019 à 9h54

Le compte à rebours est lancé pour la soixantaine d’équipages engagée dans la 10e édition des Voiles de St. Barth qui se prépare à entamer les débats ce lundi 15 avril, à partir de 12 heures locales, avec Pierre Casiraghi comme parrain...

©© Christophe Jouanny
Le compte à rebours est lancé pour la soixantaine d’équipages engagée dans la 10e édition des Voiles de St. Barth qui se prépare à entamer les débats ce lundi 15 avril, à partir de 12 heures locales, avec Pierre Casiraghi comme parrain...

La météo s’annonce idéale, avec un régime d’Est d’alizé bien régulier soufflant en moyenne entre 15 et 20 nœuds prévu de se maintenir jusqu’au week-end prochain. De quoi garantir du joli spectacle mais aussi et surtout de belles empoignades dans l’ensemble des neuf classes : Maxi 1, Maxi 2, CSA 1, CSA 2, CSA 3, CSA 4 et CSA 5 (Caribbean Sailing Association), ORCmh (Offshore Multihull Association) et IMHRR (International MultiHull Rating Rule). « La semaine devrait être parfaite », assure Pierre Casiraghi, le parrain de cette édition anniversaire que l’on retrouvera à la barre du Maxi 72 Sorcha, un bateau qu’il connait déjà pour avoir eu l’opportunité d’y tirer quelques bords dans le cadre des Voiles de Saint-Tropez il y a quelques années, et qu’il se réjouit d’avoir la chance de retrouver dans le cadre unique de Saint-Barth. « C’est la première fois que je viens sur l’île. L’endroit est incroyable et je suis impatient de commencer à y régater, même si nous avons, dans notre catégorie des Maxi 1, malheureusement perdu un gros concurrent hier, Bella Mente étant confronté à un souci technique. C’est vraiment dommage parce que j’aurais, pour ma part, adoré me mesurer à lui et le voir évoluer. Quoi qu’il en soit, la bagarre promet d’être très belle ! », assure le navigateur, qui aimerait évidemment bien succéder à Proteus.

Le vainqueur des deux dernières éditions de l’épreuve sera absent de cette édition 2019, la faute à un démâtage dans la RORC Caribbean 600 en début d’année, à l’inverse de quatre autres tenants du titre, Guyader Gastronomie de Christian Guyader, Flow de Stephen Cucchiaro, Windfall de Nelson Moore et Crédit Mutuel – SGS de Claude Granel et Marc Emig qui tenteront, pour leur part, de conserver leur couronne, respectivement en IMHRR, ORCmh, Maxi 2 et CSA.