Les Australes, ou la nature à l'état brut

Mardi 16 avril 2019 à 16h14

Moins connues que les autres archipels de la Polynésie Française, les îles Australes offrent à ceux qui s’y aventurent une expérience inoubliable. Composé de cinq îles principales – Tubai, Rurutu, Rimatara, Raivavae et Rapa et de deux atolls – les îles Maria et Marotiri –, à 600 kilomètres au sud de Tahiti, l'archipel se distingue non seulement par son isolement et ses paysages préservés, mais aussi par ses reliefs spectaculaires.

A Rapa, ne manquez pas de visiter les petits villages aux habitations colorées où vous découvrirez l'artisanat et la culture locale, mais également la gentillesse et l'hospitalité des îliens. ©SV Raynad
Moins connues que les autres archipels de la Polynésie Française, les îles Australes offrent à ceux qui s’y aventurent une expérience inoubliable. Composé de cinq îles principales – Tubai, Rurutu, Rimatara, Raivavae et Rapa et de deux atolls – les îles Maria et Marotiri –, à 600 kilomètres au sud de Tahiti, l'archipel se distingue non seulement par son isolement et ses paysages préservés, mais aussi par ses reliefs spectaculaires.

Avec ses montagnes abruptes qui font place à des vallées et à des plateaux fertiles, ses nombreux vestiges archéologiques, ses grottes et ses falaises d’où l’on peut observer les baleines à bosse qui font escale dans ses eaux fraîches d’août à octobre, l’archipel dévoile une multitude de facettes à ses visiteurs. Ne manquez pas de visiter les petits villages aux habitations colorées où vous découvrirez l’artisanat et la culture locale, mais également la gentillesse et l’hospitalité des îliens.

Rapa, l’île la plus isolée

Surnommée "Rapa Iti", Rapa est la plus méridionale des îles de la Polynésie Française. Située à 1 420 kilomètres de Tahiti, elle est uniquement desservie par le cargo Tuhaa Pae IV tous les mois. Mieux vaut donc s'y prendre à l’avance pour découvrir ce petit coin de paradis, encore préservé. Si vous souhaitez vous y rendre en bateau par vos propres moyens, sachez que le temps d’escale y est limité, Rapa étant une zone militaire française.

Nautisme Article
Le Tuhaa Pae IV dessert les îles Australes© tahiti-infos.com

Côté météo, le climat est humide, les saisons plus marquées que dans le reste de l’archipel et les précipitations importantes, avec un fort vent d’ouest qui souffle fréquemment. Rapa reste un endroit sauvage et unique. Parmi les points d’intérêt de l’île, on citera ses nombreuses ruines antiques, dont les forts découverts par l’archéologue Thor Heyerdahl, ou encore le mont Perau, qui culmine à 650 mètres et qui est en réalité un ancien volcan dont le cratère est aujourd’hui recouvert par l’océan.

Nautisme Article
Rapa Iti© Pinterest

Mais le principal attrait de Rapa, où le mot tradition prend tout son sens, reste sa population. Coupée du reste du monde et des autres îles de l’archipel, Rapa est une île à part. Vivant en autosubsistance, les habitants ont fondé leur société sur l’entraide et le partage, forgeant ainsi une communauté soudée, organisée autour du Tohitu, un conseil de 12 sages, qui décide du partage des terres et participe au conseil municipal. Cette particularité a fait l’objet d’études dont celle de l'anthropologue français Christophe Serra-Mallol, qui a estimé que les habitants de Rapa étaient « les plus heureux au monde ».

Les îles Maria, les plus occidentales des Australes

Nautisme Article
Les îles Maria

Situées sur le tropique du Capricorne, les îles Maria doivent leur nom au baleinier Maria commandé par George Washington Gardner qui les a découvertes en 1824. Situées à 713 kilomètres au Sud-Ouest de Tahiti, ces îles formant un atoll fermé sans véritable passe sont aujourd’hui inhabitées. L’atoll, composé de quatre îles coralliennes microscopiques séparées par un lagon peu profond, a longtemps fait office de bagne. Les condamnés à la peine capitale étaient abandonnés sans vivres sur l’un des quatre îlots.

Les principaux attraits des îles Maria sont leur faune et leur flore préservées. Peuplées de nombreux spécimens d’oiseaux tels que des frégates du Pacifique, des fous masqués, des courlis d’Alaska ou encore des phaétons à brin rouge, les îles Maria abritent également de nombreuses espèces de poissons qui attirent les bateaux de pêche coréens et asiatiques. Pour découvrir ce petit atoll perdu, vous devrez vous y rendre en voilier avant de franchir le récif corallien en kayak.

© Google Earth
L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.