Energy Observer fête ses 2 ans de navigation !

Par Nathalie MOREAU
Mardi 16 avril 2019 à 17h04

Il y a 2 ans, le 14 avril 2017, le premier navire hydrogène autour du monde touchait l’eau pour la première fois après un chantier de plusieurs années.

Depuis, ce sont plus de 10 000 milles nautiques qui ont été parcourus en France, en Méditerranée puis à présent en Europe du Nord, sans émettre de gaz à effet de serre ni de particules fines, grâce à un mix d’énergies renouvelables couplé à un système de stockage hydrogène, inédit sur un bateau.

Cette Odyssée pour le futur, un tour du monde à la rencontre des solutions pour la planète, a démontré non seulement l’intérêt du public, des entreprises et des collectivités pour ce projet, mais a surtout prouvé que l’hydrogène et les énergies renouvelables sont des solutions viables pour un futur et une mobilité plus propre, en mer comme à terre. Les instigateurs du projet, Victorien Erussard, Capitaine et fondateur, et Jérôme Delafosse, chef d’expédition et réalisateur ne se doutaient sans doute pas que ces années de navigation allaient être aussi riches en aventures et en développements technologiques.

Les futurs temps forts d’Energy Observer

Cette troisième phase de son tour du Monde et ses deux années de navigation marquent un tournant dans l’histoire d’Energy Observer. Poursuivant ses objectifs d’innovation, il intègre dans quelques jours une nouvelle brique technologique et s’affirme en tant que démonstrateur des réseaux énergétiques de demain, tout en renforçant son rôle d’acteur majeur des solutions hydrogène. Son Odyssée pour le futur 2019 se poursuit en direction du cercle polaire, et l’année prochaine il prendra un nouveau cap transocéanique avec un programme inédit qui sera annoncé en fin d’année.