Une semaine de gros temps en Méditerranée

Par Figaronautisme.com
Mardi 23 avril 2019 à 12h30

La semaine actuelle est marquée par des intempéries sur les pays riverains de l'ouest méditerranéen, avec du gros temps entre le Maghreb, les Baléares et la France. Ce type d'intempéries est qualifié d'épisode méditerranéen car il concerne de vastes zones autour de la Grande Bleue. Si ces épisodes sont plus intenses et redoutés en automne, ils se produisent également assez souvent au printemps en raison des conflits de masse d'air.

Depuis ce début de semaine, les enroulements nuageux et orageux remontent de Méditerranée vers le sud-est de la France. Le vent d'est a soufflé jusqu'à 130 km/h en Corse !
La semaine actuelle est marquée par des intempéries sur les pays riverains de l'ouest méditerranéen, avec du gros temps entre le Maghreb, les Baléares et la France. Ce type d'intempéries est qualifié d'épisode méditerranéen car il concerne de vastes zones autour de la Grande Bleue. Si ces épisodes sont plus intenses et redoutés en automne, ils se produisent également assez souvent au printemps en raison des conflits de masse d'air.

Depuis la fin de la semaine dernière, une vaste zone dépressionnaire s'est formée sur la péninsule ibérique. La cause est l'arrivée d'air frais en provenance de l'Atlantique nord qui s'est détaché des hautes latitudes et qui est venu s'isoler sur l'Espagne. Dans son mouvement rotatif, cette dépression a fait remonter de l'air chaud venant du Sahara (Tunisie, est de l'Algérie) en direction de la France, tandis que l'air frais est descendu du Portugal vers le Maroc. L'Espagne se situait donc ce week-end au cœur du conflit de masses d'air, avec pour conséquence la formation de gros orages et d'un coup de vent d'est, notamment sur la Costa del Sol où le secteur de Torrevieja a été submergé par les inondations et la surcote (submersion marine). Le conflit de masse d'air était particulièrement impressionnant au niveau du Maghreb avec par exemple 14°C relevés sur l'ouest de l'Algérie et 38°C sur la Tunisie, prise sous le vent du sud, appelé "Sirocco".

Les intempéries remontent vers la France

Depuis ce début de semaine, les enroulements nuageux et orageux remontent de Méditerranée vers le sud-est de la France. Le vent d'est a soufflé jusqu'à 130 km/h en Corse tandis que de fortes pluies se sont abattues sur le Roussillon, qui n'avait pas connu de précipitations notables depuis le début du mois, faisant suite à un hiver historiquement sec. La mer était particulièrement forte dans le secteur de Collioure avec des creux de 3 mètres. Le plus gros de la tempête d'est est passée mais le flux tournera plutôt au sud-est désormais, en fraîchissant à nouveau jeudi. Ce vent marin n'est pas bon signe, indiquant la remontée de nouveaux orages jusque dans la nuit de jeudi à vendredi. Sur la durée, nous assistons donc à un épisode important pendant lequel la mer restera très houleuse avec de fréquents orages, plutôt sur le Languedoc et la région PACA. Cet épisode sera terminé vendredi matin, lorsque les vents basculeront à l'ouest, chassant ce système perturbé vers l'Italie. Par la suite, des conditions anticycloniques plus calmes devraient revenir sur le bassin méditerranéen.