La transat AG2R LA MONDIALE 2020 : première transatlantique du Figaro Bénéteau 3

Par Figaronautisme.com
Jeudi 25 avril 2019 à 15h40

En 14 éditions, la Transat AG2R LA MONDIALE a vu passer des générations de marins. Les plus grands navigateurs ont un jour tracé leur voie sur le parcours entre la Bretagne et Saint-Barthélemy. Intense, exigeante, variée, elle révèle tous les deux ans de nouveaux duos venus se confronter à l’échelle de l’Atlantique. Lors de chaque édition, la Transat AG2R LA MONDIALE construit un peu plus sa légende. Et en 2020, l’histoire se poursuit avec l’arrivée d’un nouveau monotype, le Figaro Bénéteau 3.

Seule transat en double et à armes égales, la Transat AG2R LA MONDIALE propose un exercice peu commun : mener en double un monotype de moins de 11 mètres pendant 3 petites semaines sur l'Atlantique Nord. ©Alexis Courcoux / OC Sport Pen Duick
En 14 éditions, la Transat AG2R LA MONDIALE a vu passer des générations de marins. Les plus grands navigateurs ont un jour tracé leur voie sur le parcours entre la Bretagne et Saint-Barthélemy. Intense, exigeante, variée, elle révèle tous les deux ans de nouveaux duos venus se confronter à l’échelle de l’Atlantique. Lors de chaque édition, la Transat AG2R LA MONDIALE construit un peu plus sa légende. Et en 2020, l’histoire se poursuit avec l’arrivée d’un nouveau monotype, le Figaro Bénéteau 3.

Seule transat en double et à armes égales, la Transat AG2R LA MONDIALE fait référence parmi les courses au large. Incontournable du circuit Figaro Bénéteau, elle offre aux skippers la possibilité d’un exercice peu commun : mener en double un monotype de moins de 11 mètres pendant 3 petites semaines sur l’Atlantique Nord. La prochaine édition constituera la première grande épreuve du Championnat de France Elite de Course au Large 2020. Ce sera également la première traversée Atlantique du tout nouveau Figaro Bénéteau 3, équipé de foils et successeur du Figaro Bénéteau 2 qui a officié pendant 16 années. Plus innovant, le monotype fraîchement mis à l’eau va donner lieu à une transat plus rapide. Adrien Hardy et Thomas Ruyant, vainqueurs de la dernière édition avaient mis 18 jours 11 heures et 48 minutes pour s’emparer de la victoire. Un temps qui pourrait être diminué de 2 à 4 jours selon les observations faites sur les premières courses du Figaro Bénéteau 3. Surtout, le changement de support a dynamisé la flotte. Plus de 40 skippers sont attendus au départ de la Solitaire URGO Le Figaro en juin prochain. Parmi eux, d’anciens vainqueurs qui ont décidé de profiter de l’année de lancement du nouveau monotype pour venir se frotter à la nouvelle génération. Cette superbe dynamique offre la possibilité d’un plateau de choix amarré dans un an au cœur de la ville de Concarneau. Armel Le Cleac’h, vainqueur du Vendée Globe 2016-2017 a par exemple déjà annoncé sa participation à l’épreuve.

Nautisme Article
C'est le 19 avril 2020 que la flotte quittera Concarneau pour rallier Saint-Barthélemy. Cette épreuve constituera la première grande épreuve du Championnat de France Elite de Course au Large 2020.© Alexis Courcoux / OC Sport Pen Duick

Départ dans tout juste un an !

La Transat AG2R LA MONDIALE est soutenue depuis 1992 par le 1er groupe de protection sociale en assurance des personnes et de leurs biens, AG2R LA MONDIALE MATMUT, à travers sa marque AG2R LA MONDIALE, ce qui en fait l’un des plus fidèles partenaires de la voile. Et ce sont les valeurs d’abnégation, de dépassement de soi, de solidarité, de performance et de partage qui sont le socle de la longévité de l’engagement d’AG2R LA MONDIALE dans la voile. Pour le Directeur du sponsoring AG2R LA MONDIALE, José Messer : « Nous avons construit notre histoire avec la Transat autour de valeurs essentielles qui comptent autant pour les marins que pour notre Groupe. Ainsi la solidarité et la performance ont guidé notre implication depuis 27 ans. Les femmes et les hommes qui participent à chaque édition pendant trois semaines écrivent un nouveau récit. Cela fascine et émerveille. La Transat AG2R LA MONDIALE nous offre l’opportunité de créer du lien et de fédérer. Elle nous permet aussi de partager avec le grand public tout comme le font les duos alors même qu’ils sont en mer avec les photos et vidéos envoyées du bord. C’est pour ces raisons que nous sommes si fidèles à la voile et en particulier à cette Transat. »

Nautisme Article
Adrien Hardy et Thomas Ruyant, vainqueurs de la dernière édition avaient mis 18 jours 11 heures et 48 minutes pour s'emparer de la victoire. Un temps qui pourrait être diminué de 2 à 4 jours avec le Figaro 3.© Alexis Courcoux / OC Sport Pen Duick

La région Bretagne, la CCI de Quimper Cornouaille, le Conseil départemental du Finistère, la ville de départ, Concarneau, et l’île d’arrivée, Saint-Barthélemy, œuvrent aux côtés d’AG2R LA MONDIALE pour continuer à faire de la Transat l’une des plus belles courses océaniques.

C’est le 19 avril 2020 que la flotte quittera Concarneau pour rallier Saint-Barthélemy. Avant ce coup d’envoi, le village installé au pied de la ville close de Concarneau sera le théâtre de 10 jours de festivités partagées entre les marins et le grand public. L’occasion aussi de faire une large place aux sportifs handisport qui viendront pour la 3e édition consécutive former des duos avec les marins de la Transat lors du challenge Handivoile organisé par AG2R LA MONDIALE et la FFVoile. Ce challenge qui connait un succès croissant permet de promouvoir la mixité et de lutter contre l’exclusion ; un message fort pour lequel s’engagent pleinement les skippers de la Transat AG2R LA MONDIALE.