La transat AG2R LA MONDIALE 2020 : première transatlantique du Figaro Bénéteau 3

Jeudi 25 avril 2019 à 15h40

En 14 éditions, la Transat AG2R LA MONDIALE a vu passer des générations de marins. Les plus grands navigateurs ont un jour tracé leur voie sur le parcours entre la Bretagne et Saint-Barthélemy. Intense, exigeante, variée, elle révèle tous les deux ans de nouveaux duos venus se confronter à l’échelle de l’Atlantique. Lors de chaque édition, la Transat AG2R LA MONDIALE construit un peu plus sa légende. Et en 2020, l’histoire se poursuit avec l’arrivée d’un nouveau monotype, le Figaro Bénéteau 3.

Seule transat en double et à armes égales, la Transat AG2R LA MONDIALE propose un exercice peu commun : mener en double un monotype de moins de 11 mètres pendant 3 petites semaines sur l'Atlantique Nord. ©Alexis Courcoux / OC Sport Pen Duick
En 14 éditions, la Transat AG2R LA MONDIALE a vu passer des générations de marins. Les plus grands navigateurs ont un jour tracé leur voie sur le parcours entre la Bretagne et Saint-Barthélemy. Intense, exigeante, variée, elle révèle tous les deux ans de nouveaux duos venus se confronter à l’échelle de l’Atlantique. Lors de chaque édition, la Transat AG2R LA MONDIALE construit un peu plus sa légende. Et en 2020, l’histoire se poursuit avec l’arrivée d’un nouveau monotype, le Figaro Bénéteau 3.

Seule transat en double et à armes égales, la Transat AG2R LA MONDIALE fait référence parmi les courses au large. Incontournable du circuit Figaro Bénéteau, elle offre aux skippers la possibilité d’un exercice peu commun : mener en double un monotype de moins de 11 mètres pendant 3 petites semaines sur l’Atlantique Nord. La prochaine édition constituera la première grande épreuve du Championnat de France Elite de Course au Large 2020. Ce sera également la première traversée Atlantique du tout nouveau Figaro Bénéteau 3, équipé de foils et successeur du Figaro Bénéteau 2 qui a officié pendant 16 années. Plus innovant, le monotype fraîchement mis à l’eau va donner lieu à une transat plus rapide. Adrien Hardy et Thomas Ruyant, vainqueurs de la dernière édition avaient mis 18 jours 11 heures et 48 minutes pour s’emparer de la victoire. Un temps qui pourrait être diminué de 2 à 4 jours selon les observations faites sur les premières courses du Figaro Bénéteau 3. Surtout, le changement de support a dynamisé la flotte. Plus de 40 skippers sont attendus au départ de la Solitaire URGO Le Figaro en juin prochain. Parmi eux, d’anciens vainqueurs qui ont décidé de profiter de l’année de lancement du nouveau monotype pour venir se frotter à la nouvelle génération. Cette superbe dynamique offre la possibilité d’un plateau de choix amarré dans un an au cœur de la ville de Concarneau. Armel Le Cleac’h, vainqueur du Vendée Globe 2016-2017 a par exemple déjà annoncé sa participation à l’épreuve.

Nautisme Article
C'est le 19 avril 2020 que la flotte quittera Concarneau pour rallier Saint-Barthélemy. Cette épreuve constituera la première grande épreuve du Championnat de France Elite de Course au Large 2020.© Alexis Courcoux / OC Sport Pen Duick

Départ dans tout juste un an !

La Transat AG2R LA MONDIALE est soutenue depuis 1992 par le 1er groupe de protection sociale en assurance des personnes et de leurs biens, AG2R LA MONDIALE MATMUT, à travers sa marque AG2R LA MONDIALE, ce qui en fait l’un des plus fidèles partenaires de la voile. Et ce sont les valeurs d’abnégation, de dépassement de soi, de solidarité, de performance et de partage qui sont le socle de la longévité de l’engagement d’AG2R LA MONDIALE dans la voile. Pour le Directeur du sponsoring AG2R LA MONDIALE, José Messer : « Nous avons construit notre histoire avec la Transat autour de valeurs essentielles qui comptent autant pour les marins que pour notre Groupe. Ainsi la solidarité et la performance ont guidé notre implication depuis 27 ans. Les femmes et les hommes qui participent à chaque édition pendant trois semaines écrivent un nouveau récit. Cela fascine et émerveille. La Transat AG2R LA MONDIALE nous offre l’opportunité de créer du lien et de fédérer. Elle nous permet aussi de partager avec le grand public tout comme le font les duos alors même qu’ils sont en mer avec les photos et vidéos envoyées du bord. C’est pour ces raisons que nous sommes si fidèles à la voile et en particulier à cette Transat. »

Nautisme Article
Adrien Hardy et Thomas Ruyant, vainqueurs de la dernière édition avaient mis 18 jours 11 heures et 48 minutes pour s'emparer de la victoire. Un temps qui pourrait être diminué de 2 à 4 jours avec le Figaro 3.© Alexis Courcoux / OC Sport Pen Duick

La région Bretagne, la CCI de Quimper Cornouaille, le Conseil départemental du Finistère, la ville de départ, Concarneau, et l’île d’arrivée, Saint-Barthélemy, œuvrent aux côtés d’AG2R LA MONDIALE pour continuer à faire de la Transat l’une des plus belles courses océaniques.

C’est le 19 avril 2020 que la flotte quittera Concarneau pour rallier Saint-Barthélemy. Avant ce coup d’envoi, le village installé au pied de la ville close de Concarneau sera le théâtre de 10 jours de festivités partagées entre les marins et le grand public. L’occasion aussi de faire une large place aux sportifs handisport qui viendront pour la 3e édition consécutive former des duos avec les marins de la Transat lors du challenge Handivoile organisé par AG2R LA MONDIALE et la FFVoile. Ce challenge qui connait un succès croissant permet de promouvoir la mixité et de lutter contre l’exclusion ; un message fort pour lequel s’engagent pleinement les skippers de la Transat AG2R LA MONDIALE.

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.